skip to content
DUFOUR-LAPOINTE Justine
DUFOUR-LAPOINTE Justine

Justine DUFOUR-LAPOINTE

  • O 1
  • A 0
  • B 0

Toutes pour une, une pour toutes !

Benjamine de la fratrie « 3SDL », Justine Dufour-Lapointe a atteint tous ses objectifs à Sotchi : participer aux Jeux avec ses deux ainées, devenir championne olympique des bosses, et partager le podium avec sa soeur Chloé !

Du chocolat pour commencer

La légende des « 3SDL » s’écrit déjà alors que leurs carrières sportives au sommet sont loin d’être achevées. Maxime, l’aînée et Chloé la cadette, entraînent leur benjamine Justine sur les pistes du « Mont Blanc » dans les Laurentides, non loin de leur ville natale de Montréal. Des pistes de bosses bien sûr puisque cette discipline est leur passion. Pour la convaincre de les suivre dans une ultime descente alors qu’elle n’est âgée que de huit ans, elles lui offrent du chocolat ! Mais Justine, « pure joie de vivre incarnée » selon sa mère Johane, va s’avérer particulièrement douée dans un univers, la province canadienne du Québec où le ski de bosses est une tradition et dont les champions, hommes et dames, brillent au plus haut niveau mondial depuis les années 1990.

Des débuts fracassants

Les trois soeurs Dufour-Lapointe sont inséparables, encadrées par leur maman qui fait office d’agent. Maxime débute sur la Coupe du monde de freestyle en 2007, Chloé en 2008, Justine en 2010 à 16 ans et dès lors, elles voyagent et concourent ensemble à travers la planète. Pour la plus jeune, tout va très vite. Dès sa deuxième compétition, à Méribel le 20 décembre 2010, elle monte sur le podium en bosses parallèles. Dès la troisième, un mois plus tard, elle remporte sa première victoire dans la même épreuve et devient la plus jeune gagnante d’une épreuve de ski freestyle en Coupe du monde ! Cette même année, Justine voit Chloé participer aux Jeux de Vancouver, un moment qui l’inspire particulièrement.

Obectif olympique

Très brillante, Justine poursuit sa progression en direction des Jeux Olympiques de Sotchi. 24 podiums en Coupe du monde, sept victoires en bosses et bosses parallèles, médaille de bronze dans les championnats du monde de Voss Myrkdalen en mars 2013. Les 3SDL veulent écrire l’histoire en se qualifiant toutes les trois aux XXIIe Jeux d’hiver. Elles y parviennent durant la saison 2013-2014 où la plus performante est encore Justine, mais où la dernière épreuve internationale avant les Jeux, à Val St-Come (Canada) est gagnée par Chloé… devant sa petite soeur pour un premier doublé familial.

Triomphe à Sotchi

Le 8 février 2014 dans le Parc Extrême de Rosa Khutor, sous les yeux de leurs parents Yves et Johane, Justine et Chloé perdent Maxime en chemin, puisque le parcours de l’ainée s’arrête dans la deuxième partie de la finale olympique. Dans le moment de vérité, la finale à six concurrentes, Justine sort le grand jeu. Rapide, fluide, genoux collés au milieu des bosses, deux sauts amples et impeccables… championne olympique à 19 ans ! Chloé réussit son passage et vient se placer derrière sa petite soeur pour le premier doublé familial féminin aux Jeux depuis les soeurs françaises Christine et Marielle Goitschel en slalom à Innsbruck en 1964. « C’est complètement fou ce qui nous arrive. C’était ma journée. J'ai tout donné malgré la pression. On a grandi ensemble, on est allées aux Jeux Olympiques et on a réussi ensemble. On a écrit l’histoire » s’exclame alors Justine. Ce beau livre est encore loin de connaitre son dernier chapitre !

Plus



Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O F
    Ski
    Bosses femmes

back to top En