skip to content

Justin ROSE

  • O 1
  • A 0
  • B 0

Il a ouvert la voie du golf olympique du XXIe siècle

Un historique trou en un dès le premier tour, une victoire non moins historique enlevée au tout dernier trou de la compétition masculine : le Britannique Justin Rose a été le 13 août 2016 sur la parcours olympique de Barra de Tijuca le premier médaillé d’or de son sport en 112 ans.

Le premier tournoi olympique de golf depuis 1904 commence très fort pour Justin Rose, sur le parcours de Barra de Tijuca, le 10 août 2016. Sur le par 3 du trou n°4, au tour initial, il est le premier golfeur dans l’histoire des Jeux à réussir un trou en un, sur un coup magistral de 172m. « Quand vous êtes le premier à réaliser quelque chose, personne ne pourra jamais vous l’enlever. Ca a définitivement été un moment merveilleux, » commente-t-il sobrement. Il achève son premier parcours en 67 coups (4 sous le par) à la 4e place d’un classement à ce point mené par l’Australien Marcus Fraser en 63 coups (-8). Que lui réserve la suite ?

Professionnel à 17 ans

Justin Rose nait à Johannesburg en Afrique du Sud mais ses parents anglais retournent s’installer au Royaume-Uni alors qu’il est âge de 5 ans. Il commence dès lors à jouer au golf. Il a 17 ans en 1998 lorsque le monde entier le découvre, alors qu’il est encore amateur : un coup majeur au 18e trou du Royal Birkdale lors de l’Open Britannique (tournoi du Grand Chelem tout simplement appelé « The Open ») lui permet de se classer à la 4e place. Il passe professionnel dans la foulée de cet exploit remarqué

Champion de l’US Open 2013

Rose fait alors ses classes sur le circuit européen, mais il tarde à connaitre la réussite, commençant à remporter ses premiers tournois en 2002. Cinq ans plus tard, il remporte le « Tour Européen PGA » au terme de la saison et rentre dans le Top 10 du classement mondial. Justin Rose s’adjuge la Ryder Cup avec l’équipe d’Europe en 2012, et surtout, il devient en juin 2013 le premier britannique vainqueur d’un tournoi majeur depuis Nick Faldo en 1996 lorsqu’il triomphe dans l’US Open, 43 ans après son compatriote Tony Jacklin. L’année suivante, il gagne à nouveau la Ryder Cup avec l’Europe, participant brillamment à cette nouvelle victoire face aux USA en apportant 4 points à son équipe.

L’amour des Jeux

Avant de représenter la Grande-Bretagne aux Jeux Olympiques, Justin Rose explique : « Les Jeux, ce sont les meilleurs des meilleurs qui s’affrontent. C’est l’opportunité de créer un héritage, en remportant la première médaille d’or du golf en 100 et quelques années. J’y vois l’opportunité d’y réaliser quelque chose de différent, quelque chose de cool, quelque chose qui restera toujours unique. ». Et c’est ainsi qu’il marque d’entrée l’histoire de son sport sous le signe des cinq anneaux avec ce fantastique trou en un salué et relayé aux quatre coins de la planète. Par ailleurs, il ne cessera, avant, pendant et après sa compétition, de communiquer sur les réseaux sociaux sa joie de faire partie du « Team GB », et de saluer tous les beaux résultats de ses coéquipiers dans l’ensemble des sports. Sans oublier aussi d’aller les soutenir sur place !

Victoire historique au dernier trou !

Au 2e tour, Justin Rose est toujours 4e, en 137 coups (-6), à quatre coups de Marcus Fraser qui tient les commandes à -10. Au 3e tour, le golfeur britannique rend une carte de 65 et prend les commandes de l’épreuve avec un total de 12 sous le par, talonné par le Suédois Henrik Stenson (-11), avec Marcus Fraser désormais 3e (-9).

Le dernier jour, les trois golfeurs s’élancent ensemble sur le parcours. Rapidement, Fraser lâche prise et laisse le Suédois, N°5 mondial et le Britannique, 12e mondial, en découdre. Le suspense va durer jusqu’au 18e et dernier trou : au gré de leurs birdies, de leurs pars ou de leurs bogeys respectifs, Stenson et Rose ne cessent de s’échanger la première place. Au « 17 », ils réussissent tous deux le par et sont à égalité. Sur le décisif « 18 », c’est alors Stenson qui manque son approche et permet à Rose de se donner un putt facile pour un birdie et la victoire. Manifestement décontenancé par la situation, Stenson a besoin de trois putts pour finir son parcours sur un bogey quand Rose rentre son birdie sans trembler avant d'exploser de joie. Il totalise au final 268 coups (-16), soit deux de moins que Stenson. L’Américain Matt Kucher rend la meilleure carte de ce dernier tour (63 coups) et arrache la médaille de bronze avec un total de 271.

« Nous avons montré au Brésil ce qu’est le golf »

« Oh mon Dieu ! C’est plus fort que tout ce que j’ai jamais gagné ! C’est le meilleur tournoi de ma vie, » s’exclame à chaud Justin Rose, « J’ai senti une sorte de croisement magique entre un tournoi de golf et le carnaval, incroyable ! Y arriver au dernier trou au moment où j’en avais besoin, c’était magique ! Et j’espère que nous avons montré au Brésil ce qu’est le golf. Je suis heureux que ça ait été aussi serré. Pas pour mes nerfs, pour le golf ! » Au milieu de ses tweets saluant les extraordinaires résultats de la Grande-Bretagne à Rio (67 médailles dont 27 en or), Justin Rose écrit le 21 août : « Quelle merveilleuse quinzaine pour le Team GB ! Je ne peux plus attendre les Jeux de 2020, #RioTokyo ! » Le dernier golfeur vainqueur aux Jeux Olympiques était le Canadien George Lyon à Saint-Louis en 1904. Justin Rose, lui, restera à jamais celui qui a ouvert la voie au XXIe siècle.

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 268
    Golf
    individuel

back to top En