skip to content
IDEM Josefa
IDEM Josefa

Josefa IDEM

  • O 1
  • A 2
  • B 2

À Londres en 2012, Josefa Idem est devenue la première femme à concourir à huit éditions des Jeux Olympiques.

Bien que cette championne de kayak de 47 ans ait terminé la compétition de K-1 sans médaille, cette ultime participation met un terme à une carrière spectaculairement longue qui la vit concourir pour l’Allemagne de l’Ouest et l’Italie.

Josefa Idem a pris part à la finale olympique à Eton Dorney confrontée à des concurrentes moitié moins âgées qu’elle. Cette qualification couronne l’entraînement épuisant de quatre heures quotidiennes d’une mère de deux enfants, après quatre décennies de compétitions sportives.

Depuis sa première compétition en 1977, elle a décroché cinq médailles olympiques dont celle d’or aux Jeux de 2000 à Sydney et un total de 35 titres internationaux.

Originaire d’Allemagne de l’Ouest, mais de nationalité italienne par mariage en 1990, elle est la première femme de son pays d’adoption à avoir remporté les championnats du monde ainsi que le titre olympique du sprint en canoë.

À 11 ans, elle commence à pagayer et, deux ans plus tard, elle décroche l’or du 200 m, du 500 m et du 1 000 m aux championnats d’Europe à Plovdiv (Bulgarie), ainsi que le bronze en kayak à deux. C’est le début d’une brillante carrière sur l’eau.

Aux Jeux à Los Angeles en 1984, elle remporte le bronze du 500 m en K-2, avec Barbara Schüttpelz, avant de passer aux épreuves individuelles. Quatre ans plus tard à Séoul, elle ne se classe que neuvième dans le 500 m en K-1 et cinquième dans le K-4.

Mais un nouvel entraîneur, Gugliemo Guerrini, qu’elle devait épouser par la suite, lui apporte le succès. Leur partenariat lui vaut immédiatement des récompenses, puisque Josefa Idem se classe troisième aux championnats du monde de 1989.

Elle défend les couleurs italiennes aux Jeux de 1992 à Barcelone où elle arrive quatrième dans le 500 m, avant la troisième place et le bronze olympique à Atlanta en 1996.

Au cours des six années suivantes, elle obtient trois titres de championnats du monde, 10 médailles d’argent et de bronze et cinq titres européens. Vient ensuite la percée avec le titre olympique dont elle s’empare à Sydney.

Après une pause, le temps de faire un enfant, elle revient au sport à Athènes en 2004 où elle gagne l’argent dans le 500 m en K-1.

À Beijing en 2008, sa septième participation olympique, elle gagne sa cinquième médaille, l’argent, dans le 500 m en K-1 après avoir été rattrapée in extremis comme le montre la photo d’arrivée décisive.

Après sa performance dans son ultime 500 m en K-1 à Londres, Josefa Idem a rappelé toute la détermination nécessaire pour devenir championne olympique : « chaque jour est un jour de travail sur votre motivation. Vous devez sans cesse y penser. Vous sortez absolument exténuée, vous sortez par mauvais temps, vous sortez avec des problèmes à la maison. Mais il faut y aller. C’est comme ça, c’est l’effort exigé pour réussir. J’ai beaucoup de chance. Nombreux sont ceux qui font de même et qui ne parviennent pas aux Jeux Olympiques. Ma détermination vient du fait que j’ai cette chance là et que j’ai si bien réussi toutes ces années. »

Sa carrière olympique désormais terminée, Josefa Idem a promis qu’elle serait tout de même à Rio en 2016 mais à titre de journaliste pour couvrir les Jeux.

Plus


Galerie


Résultats


back to top En