skip to content
TER MORS Jorien

Jorien TER MORS

  • O 3
  • A 0
  • B 1

Une combinaison inédite de podiums aux Jeux

Spécialiste de la piste courte, Jorien Ter Mors, multi médaillée européenne et mondiale, s’est aussi attaquée à l’Ovale à Sotchi en 2014.  Et pour quel résultat ! Deux médailles d’or sur 1000m et en poursuite par équipes. Poursuivant son parcours éclectique, la championne néerlandaise a remporté, quatre ans plus tard à PyeongChang, l'or de la longue piste sur 1000m et le bronze du relais 3000m en short track. Inédit et historique! 

Championne de short track

En short track, Jorien Ter Mors participe à  20 ans aux Jeux de Vancouver 2010 où elle se classe 4e du relais 3000m avec l’équipe des Pays-Bas et 23e du 500m. En 2012 à Mlada Boleslav (République tchèque), elle est sacrée championne d’Europe du 1000m et gagne deux médailles d’argent sur 1500m et 3000m. Encore mieux, le 19 janvier 2014 à Dresde (Allemagne), la patineuse d’Enschede devient la première Néerlandaise à remporter le titre européen toutes distances après avoir gagné le 1500m, le 3000m et le relais 3000m et termine 2e sur 1000m. En tout, de 2010 à 2014, Jorien Ter Mors remporte 19 médailles européennes individuelles et collectives (8 or, 6 argent, 5 bronze) et trois médailles mondiales  (2 argent, 1 bronze) sur piste courte.

Prête pour un étonnant défi

S’essayant à la longue piste « juste pour travailler ma condition physique » en 2012, Jorien Ter Mors prend conscience de son potentiel sur les ovales de glace, figurant ensuite avec succès dans plusieurs compétitions de l’ISU. Dans sa nouvelle spécialité du 1500m « longue piste », Jorien Ter Mors bat notamment le record de l’Ovale de Berlin en Coupe du monde début décembre 2013 (1:54.88). « Je sais que j’ai patiné vite en essayant d’avoir un rythme régulier, ce qui a débouché sur un joli chrono. Je me concentre sur ma technique et je note que je peux encore m’améliorer. J’adore ce que je fais, sur longue comme sur courte piste », déclare-t-elle. Elle se lance alors dans un étonnant défi olympique !

Piste courte à Sotchi

Lors des Jeux de Sotchi, entre l’arène Iceberg et l’Ovale Adler, Jorien Ter Mors est la première athlète de l’histoire à s’aligner dans les deux disciplines du patinage de vitesse. Un programme particulièrement chargé ! Sur piste courte, elle prend la 6e place du 500m et la 4e du 1500m. Avec l’équipe néerlandaise du relais 3000m, elle est disqualifiée en séries.

Championne olympique du 1500m

Le 16 février, Jorien Ter Mors est sacrée championne olympique du 1500m en mode Ovale ! Elle s’impose devant trois compatriotes, dans l’ordre Ireen Wüst, argent, Lotte Van Beek, bronze, et Marrit Leenstra, 4e, écœurant la concurrence avec un chrono de 1 minute 53 secondes 51/100e, nouveau record olympique. « Je ne suis pas habituée à ce genre de situation », explique la championne olympique. « En short-track, vous savez tout de suite si vous avez gagné. Ici, j’ai dû attendre et ça a vraiment été très dur pour les nerfs ! Je n’aurais jamais cru que je pourrais gagner l’or ici. Mais j’ai fait une très bonne course. J’ai gardé le rythme, j’ai patiné en position compacte, il fallait juste continuer comme ça. Sur la ligne d’arrivée, j’ai levé les yeux et j’étais première ! ».

Une fin en apothéose  

Le 22 février, en compagnie de Marrit Leenstra et d’Ireen Wüst, Jorien Ter Mors signe une victoire éclatante dans la poursuite féminine, avec une avance de plus de sept secondes sur la Pologne en finale. « Nous nous entraînons très dur, nous sommes toujours concentrées, et si vous faites comme ça, la récompense n’est pas loin. Nous avons beaucoup de grands patineurs, il y a entre nous un très haut niveau de compétition, et c’est la raison pour laquelle nous ne cessons de nous améliorer », dit-elle. Jorien Ter Mors a apporté son écot à la razzia orange en patinage de vitesse à Sotchi (23 médailles au total). Imaginait-elle que ce serait sur Ovale ?

Le parcours sur courte et longue pistes continue

Durant l'Olympiade, Jorien Ter Mors continue son parcours éclectique : elle est championne du monde du 1000m et du 1500m sur l'ovale de Kolomna (Russie) en 2016 puis médaillée de bronze du 1000m en 2017 à Gangneung. Côté short track, elle est vice-championne du monde du 1500m et médaillée d'or du relais 3000m en 2016 à Sotchi. Fin décembre 2017, lors des sélections olympiques néerlandaises longue piste que les patineurs du cru considèrent "plus difficiles que toutes les autres compétitions", elle ne parvient pas à se qualifier pour défendre son titre du 1500m à PyeongChang, mais elle s'impose sur 1000m et gagne sa place sur 500m. Et bien sûr, Jorien Ter Mors a aussi sa place en équipe des Pays-Bas pour les épreuves olympiques de short track !

De l'or ici, du bronze là : historique !

Les travaux de Jorien Ter Mors à PyeongChang 2018 commencent le 10 février au Palais des glaces de Gangneung avec les séries du relais 3000m de short track, Avec Suzanne Schulting, Yara Van Kherkhof et Lara Van Ruijven, elle passe facilement le cap. Quatre jours plus tard, sur l'Ovale de Gangneung, elle patine dans la 12e paire du 1000m, bat le record olympique en 1:13.56 et attend le passage des deux Japonaises, Nao Kodaira et Miho Takagi. Mais ces dernières ne finissent pas aussi fort et doivent se contenter de l'argent et du bronze à respectivement 26/100e et 42/100e. "Je suis vraiment heureuse. J'ai travaillé si dur ! J'ai dû me battre en début de saison et procéder à des changements en vue des Jeux. Ça a payé, je suis donc ravie d'être ici en tant que championne olympique. Cela veut tout dire. La plus belle médaille, c'est celle qui vient après un gros travail pour être en grande forme au bon moment, et réaliser ça. C'est géant !", dit la désormais triple médaillée d'or olympique.

Le 17 février, la patineuse d'Enschede (est des Pays-Bas) est en finale du 1500m de short track et termine 5e de la course gagnée par la Coréenne Choi Min-Jeong. Le lendemain, elle est 6e du 500m longue piste. Arrive alors l'exploit inattendu. Les Néerlandaises ont été éliminées en demi-finales du relais 3000m. Elles disputent donc la finale B le 20 février. Ter Mors, Van Kerkhof, Van Ruijven et Schulting la remportent en signant un nouveau record du monde en 4:03.471. La finale A disputée le même jour voit la République de Corée l'emporter devant l'Italie tandis que toutes les autres équipes finalistes sont disqualifiées. Il en résulte que ce sont les Pays-Bas qui prennent la médaille de bronze. Jorien Ter Mors monte sur son premier podium olympique du short track pour une combinaison autant inédite qu'historique, réalisée au cours de la même édition des Jeux !  Sa saison de rêve s'achève en mars sur un titre mondial du sprint (500m + 1000m longue piste) remporté à Changchun (Chine).

Comme elle l'écrit sur son site officiel : "Il ne s'agit pas de gagner ou de perdre. Il s'agit de travailler dur et de savoir relever les défis". Pour couronner le tout, Jorien Ter Mors remporte le prix Ard Schenk de patineuse de l'année 2018 au Pays-Bas.

Plus


Galerie

Patinage de vitesse - 1000 m femmes
Image Alt Text

Patinage de vitesse - 1000 m femmes

La Néerlandaise Jorien Ter Mors célèbre sa victoire avec les Japonaises Nao Kodaira (D) et Miho Takagi respectivement médaillée d'argent et médaillée de bronze lors de la cérémonie des médailles de l'épreuve féminine 1000m en patinage de vitesse, le Jour 5 des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 à l'Ovale de Gangneung le 14 février 2018 à Gangneung, République de Corée.
Getty Images
Patinage de vitesse - 1000 m femmes
Image Alt Text

Patinage de vitesse - 1000 m femmes

La Néerlandaise Jorien Ter Mors concourt lors de l'épreuve féminine 1000m en patinage de vitesse, le Jour 5 des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 à l'Ovale de Gangneung le 14 février 2018 à Gangneung, République de Corée.
Getty Images
Patinage de vitesse - 1000 m femmes
Image Alt Text

Patinage de vitesse - 1000 m femmes

La Néerlandaise Jorien Ter Mors concourt lors de l'épreuve féminine 1000m en patinage de vitesse, le Jour 5 des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 à l'Ovale de Gangneung le 14 février 2018 à Gangneung, République de Corée.
Getty Images
Patinage de vitesse - 1000 m femmes
Image Alt Text

Patinage de vitesse - 1000 m femmes

La Néerlandaise Jorien Ter Mors (D) et Brittany Bowe des Etats-Unis d'Amérique concourent lors de l'épreuve féminine 1000m en patinage de vitesse, le Jour 5 des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 à l'Ovale de Gangneung le 14 février 2018 à Gangneung, République de Corée.
Getty Images
Image Alt Text

Patinage de vitesse - 1 500 m femmes - Jorien ter Mors - Pays-bas - Médaillée en or

L'hollandaise Jorien ter Mors en or lors de la finale du 1500 m femmes en patinage de vitesse.
Getty Images
Image Alt Text

Patinage de vitesse - 1 500 m femmes - Jorien ter Mors - Pays-bas - Médaillée en or

L'hollandaise Jorien ter Mors en or lors de la finale du 1500 m femmes en patinage de vitesse.
Getty Images
Plus

Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • B 4:03.471
    Patinage
    Relais 3000m
    O 1:13.56
    Patinage
    1000m
  • O 2:58.05
    Patinage
    Poursuite par équipes femmes
    O 1:53.51
    Patinage
    1500m femmes

back to top En