skip to content
TER MORS Jorien
TER MORS Jorien

Jorien TER MORS

  • O 2
  • A 0
  • B 0

Jorien Ter Mors, la patineuse orange qui voit double

Spécialiste de la piste courte, Jorien Ter Mors, multi-médaillée européenne et mondiale, s’est aussi attaquée à l’Ovale à Sotchi. Et pour quel résultat ! Deux médailles d’or…

Championne de short track

En short-track, Jorien Ter Mors participe à  20 ans aux Jeux de Vancouver 2010 où elle se classe 4e du relais 3000m avec l’équipe des Pays-Bas et 23e du 500m. En 2012 à Mlada Boleslav (République Tchèque), elle est sacrée championne d’Europe du 1000m et gagne deux médailles d’argent sur 1500m et 3000m. Encore mieux, le 19 janvier 2014 à Dresde (Allemagne), la patineuse d’Enschede devient la première néerlandaise à remporter le titre européen toutes distances après avoir gagné le 1500m, le 3000m et le relais 3000m et termine 2e sur 1000m. En tout, à partir de 2010, Jorien Ter Mors remporte 19 médailles européennes individuelles et collectives (8 or, 6 argent, 5 bronze) et trois médailles mondiales  (2 argent, 1 bronze) sur piste courte.

Prête pour un étonnant défi

S’essayant à la longue piste « juste pour travailler ma condition physique » en 2012, Jorien Ter Mors prend conscience de son potentiel sur les ovales de glace, figurant ensuite avec succès dans plusieurs compétitions de l’ISU. Dans sa nouvelle spécialité du 1500m « longue piste », Jorien Ter Mors bat notamment le record de l’Ovale de Berlin en Coupe du Monde début décembre 2013 (1:54.88). « Je sais que j’ai patiné vite en essayant d’avoir un rythme régulier, ce qui a débouché sur un joli chrono. Je me concentre sur ma technique et je note que je peux encore m’améliorer.J’adore ce que je fais, sur longue comme sur courte piste » déclare-t-elle. Elle se lance alors dans un étonnant défi olympique !

Piste courte à Sotchi

Lors des Jeux de Sotchi, entre l’arène Iceberg et l’Ovale Adler, Jorien Ter Mors est la première athlète de l’histoire à s’aligner dans les deux disciplines du patinage de vitesse. Un programme particulièrement chargé ! Sur piste courte, elle prend la 6e place du 500m et la 4e du 1500m. Avec l’équipe néerlandaise du relais 3000m, elle est disqualifiée en séries.

Championne olympique du 1500m

Le 16 février, Jorien Ter Mors est sacrée championne olympique du 1500m en mode Ovale ! Elle s’impose devant trois compatriotes, dans l’ordre, Ireen Wüst, argent, Lotte Van Beek, bronze, et Marrit Leenstra 4e, écœurant la concurrence avec un chrono de 1 minute 53 secondes 51/100e, nouveau record olympique. « Je ne suis pas habituée à ce genre de situation, » explique la championne olympique, « en short-track, vous savez tout de suite si vous avez gagné. Ici, j’ai dû attendre et ça a vraiment été très dur pour les nerfs ! Je n’aurais jamais cru que je pourrais gagner l’or ici. Mais j’ai fait une très bonne course. J’ai gardé le rythme, j’ai patiné en position compacte, il fallait juste continuer comme ça. Sur la ligne d’arrivée, j’ai levé les yeux et j’étais première ! ».

Une fin en apothéose

Le 22 février, en compagnie de Marrit Leenstra, et Ireen Wüst, Jorien Ter Mors signe une victoire éclatante dans la poursuite féminine, avec une avance de plus de 7 secondes sur la Pologne en finale. « Nous nous entraînons très dur, nous sommes toujours concentrées, et si vous faites comme ça, la récompense n’est pas loin. Nous avons beaucoup de grands patineurs, il y a entre nous un très haut niveau de compétition, et c’est la raison pour laquelle nous ne cessons de nous améliorer » dit-elle. Jorien Ter Mors a apporté son écot à la razzia orange en patinage de vitesse à Sotchi (23 médailles au total). Imaginait-elle que ce serait sur Ovale ?

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 2:58.05
    Patinage
    Poursuite par équipes femmes
    O 1:53.51
    Patinage
    1500m femmes

back to top En