skip to content

Les Jeux antiques duraient un jour seulement jusqu'en 684 av. J.-C., date à partir de laquelle ils furent organisés sur trois jours. Au Ve siècle av. J-C., leur durée fut portée à cinq jours. Les Jeux antiques incluaient des épreuves telles que la course à pied, le saut en longueur, le lancer du poids, le lancer du javelot, la boxe, le pancrace et l'équitation.

Le pentathlon

Le pentathlon devint un sport olympique avec l'ajout de la lutte en 708 av. J.-C.

La course à pied / le saut en longueur / le lancer du disque ou discobole

La course à pied

On distinguait :
- le stadion ou stade, l'épreuve de vitesse dominante, courue sur la piste d'Olympie d'un bout à l'autre (200 m),
- le diaulos ou double stade (environ 400 m),
- le dolichos ou long stade (course de fond de 7 à 24 stades).

IOC
Le saut en longueur

Les athlètes utilisaient des poids en pierre ou en bronze (haltères) pour améliorer leur saut. Ils tenaient dans chaque main un haltère jusqu'à ce qu'ils retombent et les jettent en arrière.

Le lancer du disque ou discobole

Le disque était à l'origine taillé dans la pierre, puis fut réalisé à partir du plomb ou du bronze. La technique du lancer s'apparentait à la technique actuelle.

IOC
La Lutte

Elle était fort prisée, étant considérée comme une forme d'exercice militaire sans armes. Le combat ne s'achevait que lorsque l'un des lutteurs reconnaissait sa défaite.

IOC
La boxe

Les boxeurs entouraient leurs mains de lanières pour renforcer leurs poings et affermir la jointure des doigts. Ces courroies, d'abord en cuir souple, devinrent plus rigides au fil des années. Les coups portés au visage défiguraient souvent l'adversaire.

IOC
Le Pancrace

Cette forme primitive d'art martial, combinait la lutte et la boxe, et était l'un des sports les plus durs de l'époque. Il fut créé par Thésée, héros athénien, lorsqu'il extermina le féroce Minotaure dans le labyrinthe crétois.

IOC
L'équitation

L'équitation, composée de courses de chevaux et de courses de chars, se déroulait dans l'Hippodrome, un vaste espace plan.

IOC

Getty Images

Bienvenue aux Jeux Olympiques de l'Antiquité

Combats de boxe sans catégories ni victoires aux points, courses de chars sous haute tension : les Jeux Olympiques de l’Antiquité avaient tout pour captiver les Grecs. Nous avons regroupé ici les explications sur le contexte général, mais aussi nos anecdotes préférées.

Voir

Histoire

Le site d’Olympie était au cœur de la civilisation grecque. Ce lieu sacré, régulièrement utilisé pour des cérémonies religieuses, accueillait les Jeux Olympiques de l’Antiquité. Paul Christesen, expert renommé, nous emmène à la découverte d’Olympie et retrace l’évolution du site au fil de l’expansion des Jeux.

Voir

Les grands noms des Jeux Olympiques de l’Antiquité

En près de douze siècles, les Jeux Olympiques de l’Antiquité ont vu défiler une incroyable collection de personnages légendaires. Des hommes héroïques de grande stature ont su capter l’attention du public, notamment les stars des sports de combat qui jouissaient d’une popularité particulièrement forte. Nous vous proposons ici une sélection des meilleurs d’entre eux.

Voir

Spectateurs

Paul Christesen, expert des Jeux Olympiques de l’Antiquité, dévoile ce que les spectateurs ont dû éprouver à Olympie. De la trêve olympique à l’annonce des derniers travaux du célèbre historien Hérodote, en passant par la participation à un gigantesque barbecue durant 24 heures, il est facile de comprendre pourquoi tous les Grecs, sans exception, n’auraient manqué pour rien au monde les Jeux.

Voir
back to top En