skip to content
PEREZ Jefferson
PEREZ Jefferson

Jefferson PEREZ

  • O 1
  • A 1
  • B 0

Le marcheur de Cuenca

Sacré champion olympique sur 20km marche à Atlanta 1996, puis médaillé d’argent sur la même distance à Beijing 2008, Jefferson Perez est le seul médaillé de l’Equateur. Il est également le seul marcheur à s’être imposé trois fois de suite dans les championnats du monde.

Le pèlerinage de la victoire

Le 26 juillet 1996 à Atlanta, trois athlètes se disputent la victoire dans le final du 20km marche. Le plus jeune d’entre-eux, Jefferson Perez, se détache irrésistiblement pour entrer seul dans le stade olympique sous les viva des 85.000 spectateurs. Il devance le Russe Ilya Markov et le Mexicain Bernardo Segura et devient à 22 ans le plus jeune champion olympique sur la distance et le premier médaillé d’or de l’histoire de l’Equateur. Suite à une promesse qu’il s’était faite, Perez part quelques semaines plus tard de la cathédrale de la capitale Quito pour effectuer un pèlerinage de 459 km à travers son pays, jusqu’à sa ville natale de Cuenca à travers les montagnes (entre 2500m et 4800m d’altitude), soutenu par ses compatriotes massés au bord des routes, et entrant un peu plus dans leur mémoire collective.

Cuenca, terre de marche

La petite ville de Cuenca a son académie de marche. Elle est dirigée par Luis Chocho et le parc de la ville où les entraînements se déroulent est surnommé le «Chochodrome».  C’est là que lycéen, Jefferson Perez fait ses premiers essais pour préparer un examen d’éducation physique, venant s’entraîner avec le groupe de Chocho. il y trouve «un moyen  de façonner mon corps, un moyen de développer un esprit de combattant, de guerrier, mais sans faire de mal à personne», et débute la marche de compétition, tout d’abord sur 5km.

Des victoires et des titres

Jefferson Perez se fait remarquer au niveau international en prenant la médaille de bronze des championnats du monde junior 1990 à Plvodiv, avant de remporter le titre dans cette classe d’âge à Séoul en 1992. Quatre ans plus tard, il triomphe à Atlanta. Il se classe 4e à Sydney en 2000 et à Athènes en 2004. Luttant à nouveau jusqu’au bout pour la victoire en  2008 à Beijiing, mais terrassé par la chaleur en fin de course, il est distancé de 14 secondes à l’arrivée par le Russe Valeriy Borchin, remportant une 2e médaille olympique sur sa distance fétiche. Le marcheur de Cuenca réussit par ailleurs un exploit unique en gagnant trois fois de suite le 20km marche des championnats du monde d’athlétisme, à Paris en 2003 où il établit un nouveau record du monde en 1h17:21, à Helsinki en 2005 et à Osaka en 2007.

Dernière course

Couvert d’honneurs, adulé dans son pays où il reste l’unique médaillé olympique, Jefferson Perez dispute sa dernière compétition à Murcie en Espagne le 21 septembre 2008 en finale de la Coupe du monde de marche, et se classe 3e. L’enfant pauvre de Cuenca est devenu un athlète internationalement reconnu qui se consacre désormais à la fondation qui porte son nom et soutient les jeunes équatoriens défavorisés.

Plus

Galerie


Résultats



back to top