skip to content
LAMOUR Jean-François

Jean-François LAMOUR

  • O 2
  • A 1
  • B 2

Sabre au clair

La France, grande nation d’escrime, désespérait de connaitre un jour la réussite internationale dans une des trois armes, le sabre. Et Jean-François Lamour est arrivé...

Le choix du sabre

Depuis les premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne, en 1896, la France était une des meilleures nations mondiales de l’escrime, mais n’obtenait aucun résultat important dans une des trois armes, le sabre : son dernier médaillé d’or en date était Georges de La Falaise à Paris en 1900. Au milieu des années 1960, un jeune parisien de huit ans débute à la salle d’armes de Maisons-Alfort et rapidement, opte pour le sabre, discipline alors très peu pratiquée dans son pays et largement dominée par les tireurs d’Europe de l’Est. Il se nomme Jean-François Lamour.

Les moyens de la réussite

Lorsque le talent de Jean-François Lamour éclate aux yeux des dirigeants nationaux, alors qu’il accumule les victoires dans le championnat de France  (pour un record de 13 titres en tout), il est décidé de faire appel à l’entraîneur hongrois Laszlo Szepesi pour donner une stature internationale au sabre français. Avec ce prestigieux maître d’armes, à partir de 1982, le jeune et talentueux « Jeff » progresse vers les sommets.

De Los Angeles à Barcelone

Le 4 août 1984 sur la piste du Centre des Congrès de Long Beach à Los Angeles, Jean-François Lamour met fin à 84 ans d’attente en battant sur le fil l’Italien Marco Marin à l’issue d’une finale très disputée, 12-11. Il mène aussi sa formation en finale du sabre par équipes face à l’Italie qui l’emporte. Quatre ans plus tard à Séoul, Lamour conserve son titre olympique grâce à une nette victoire sur le Polonais Janusz Olech (10-4) dans le match pour l’or. A Barcelone en 1992, il est le porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie d’ouverture, et gagne encore deux médailles de bronze en individuel et par équipes. Sa réussite  popularise le sabre en France, et de nouvelles générations vont désormais suivre sa trace au plus haut niveau international..

Ministre des sports

Après avoir mis un terme à sa carrière sportive, Jean-François Lamour est conseiller aux sports de la mairie de Paris, rôle qu’il occupe à partir de 1995 au palais de l’Elysée auprès du président Jacques Chirac, avant de devenir en 2002 et jusqu’en 2007 ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative. Il est également dans le même temps vice-président de l’Agence Mondiale Anti-Dopage. Depuis juin 2007, il siège à l’Assemblée Nationale en tant que député de la 13e circonscription de Paris.

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • B
    Escrime
    sabre par équipes hommes
    B
    Escrime
    sabre individuel hommes
  • O
    Escrime
    sabre individuel hommes
  • A
    Escrime
    sabre par équipes hommes
    O
    Escrime
    sabre individuel hommes


back to top