skip to content

Jamie ANDERSON

  • O 2
  • A 1
  • B 0

La reine américaine du snowboard slopestyle et big air !

Jamie Anderson a inauguré le palmarès du snowboard slopestyle à Sotchi en 2014 avant de rester quatre ans plus tard la seule championne olympique de sa discipline et la première femme à gagner deux médailles d'or en snowboard. Mais à PyeongChang 2018, elle a fait encore plus fort : de tous les athlètes qui se sont également alignés dans la nouvelle épreuve du big air, elle a été la seule à monter sur le podium avec la médaille d'argent derrière l'Autrichienne Anna Gasser.

Précocité 

Jamie Anderson grandit à South Lake Tahoe, au pied des montagnes de la Sierra Nevada californienne. Elle est la cinquième d’une famille de huit enfants, et ce sont ses deux sœurs ainées, Joanie et Stacie,  qui l’initient au snowboard et qui l’inspirent. Jamie tombe amoureuse de son sport, elle dispute ses premières compétitions à 9 ans après avoir convaincu sa mère qu’elle avait l’âge requis. Elle poursuit ses études à la maison, ce qui lui permet de chausser sa planche tous les jours sur les pentes environnantes. Son royaume, c’est le slopestyle, les « tricks », la maîtrise des passages sur les rails, et elle développe rapidement des qualités qui lui permettent de monter sur son premier podium aux X-Games d’Aspen à 15 ans, en 2006. Troisième en slopestyle, elle est la plus jeune médaillée  de la compétition, et pour quelques jours, devant un certain Shaun White !

Reine des X-GamesJamie Anderson devient par la suite la plus décorée des spécialistes du slopestyle (hommes et femmes confondus) aux X-Games d’hiver en accumulant 14 podiums jusqu’en 2018, dont cinq          titres. Elle débute en Coupe du monde FIS en…half pipe à Cardrona (Nouvelle-Zélande) en août 2008 et remporte ses premières victoires en slopestyle lors de la saison 2012-2013. C’est là que la discipline est inscrite au programme olympique par le CIO (doublée d’une compétition en ski) pour débuter à Sotchi 2014. Elle gagne sa sélection dans l’équipe des États-Unis pour inaugurer la discipline à Rosa Khutor où, précédée par sa réputation, elle fait partie des favorites.

Championne olympique

Le 6 février 2014, elle prend la 2e place de sa série qualificative, accédant directement à la finale qui a lieu trois jours plus tard. La veille, son coéquipier Sage Kotsenburg a remporté le titre chez les hommes. "J’ai complètement flippé[1]  !" racontera Jamie, adepte du yoga, et qui porte sur elle à Rosa Khutor des colliers de perles "mantra", en écoutant le titre du rappeur NAS "I can".  Elle le peut !  "Il y avait beaucoup de stress", révèle-t-elle. "Même si ce n’était qu’une autre compétition, l’environnement, et le fait que cet événement sensibilisait les gens dans le monde entier était au- delà de ce que je pouvais contrôler. Nous voulions toutes donner le meilleur de nous-mêmes. J’ai été si heureuse et reconnaissante d’avoir pu réussir mon run !" Pas le premier, mais le deuxième, ponctué par deux 720 (double rotation) réalisés avec beaucoup de grâce, pour un parcours éblouissant, tout en fluidité, en douceur sur la neige, en style. D’autres concurrentes tenteront quelques acrobaties plus folles, mais Jamie récolte un superbe score de 95.25 et s’impose sans discussion.

"La clé, c'est de ne pas prendre les choses trop au sérieux, de trouver l'équilibre entre la compétition et l’esprit snowboard. Là-haut au départ, j’avais la nausée, je me sentais malade. Je me suis dit de m’appuyer sur les choses que je sais faire le mieux et cela a payé !", dira celle qui est devenue pour l’éternité la première médaillée d’or olympique du slopestyle en snowboard.

Toujours au top

Championne olympique à 23 ans, Jamie Anderson reste ensuite au sommet, sur le circuit professionnel américain comme en Coupe du monde. Elle s’impose aussi bien en slopestyle qu’en big air. En 2016, elle remporte les petits globes de cristal des deux disciplines et, cerise sur le gâteau, le gros globe du classement général du snowboard freestyle ! Cette même saison, le 21 février, l’Américaine l’emporte sur le parcours de slopestyle du Bokwang Phoenix Park à PyeongChang. Lors de cette compétition préolympique. Elle profite de ses trois runs pour essayer diverses options sur le parcours en multipliant des figures plus spectaculaires les unes que les autres, optimisant ainsi ces journées de repérage tout en prenant date !   Jamie Anderson remporte à nouveau le petit globe de la Coupe du monde de slopestyle au terme de la saison 2016-2017 et termine dans le top 5 du big air, avant de démarrer la saison olympique par une victoire en slopestyle à Cardrona (Nouvelle-Zélande) le 4 septembre 2017. Et à un mois des Jeux de PyeongChang, elle s'adjuge aux X-Games d'Aspen son cinquième titre en slopestyle ainsi que la médaille de bronze en big air.

Pensées positives et réussite éclatante à PyeongChang 2018

Quand elle arrive à PyeongChang pour défendre son titre et tenter d'en gagner un autre dans la nouvelle discipline au programme, elle explique : "Je ne veux avoir que de bonnes pensées, peu importe lesquelles. Je suis ici, je vais vivre à fond tous les instants et les chérir : les nerfs, la peur et tout ce genre de choses si elles arrivent". Le 12 février au Phoenix Park, Jamie Anderson assume magnifiquement son statut de favorite malgré les rafales de vent qui retardent de plus d’une heure le début de la finale du slopestyle. L’Américaine a des nerfs et sa maîtrise technique lui permet de tuer la compétition dès son premier run, récoltant une note impressionnante de 83.00. Cependant, la double championne olympique se fait quelques frayeurs au milieu du parcours. "J’allais faire un cab nine", raconte-t-elle, "mais quand j’ai quitté le tremplin, j’ai réalisé que je n’avais pas assez de vitesse et il a fallu que j’ouvre un peu pour retomber sur mes pieds." Personne n'arrivera à faire mieux dans le 2e run. Elle s'impose avec une belle avance : la Canadienne Laurie Blouin en argent avec 76.33 et la Finlandaise Enni Rukjärvi en bronze avec 75.38. Ainsi, Jamie Anderson devient la première femme à gagner deux médailles d'or en snowboard, et elle reste la seule championne olympique de la discipline.

 L'argent en big air pour embellir son palmarès !

La plupart des concurrents hommes et femmes du slopestyle s'alignent aussi dans la nouvelle compétition de big air sur la gigantesque rampe d'Alpensia. Celle des femmes a lieu le 22 février. Mais Jamie Anderson sera la seule à gagner des médailles dans les deux épreuves.  Dès son premier run, elle exécute un magnifique et aérien 1080 fronstide (triple rotation en partant par l'avant) mute-grab (prise de la carre au milieu des fixations), atterrissage parfait, grand sourire, et note de 90.00 qui lui permet de prendre la tête de la compétition.  Seule la super favorite autrichienne Anna Gasser parvient à faire mieux au bout du suspense, dernière concurrente au 3e run, avec un score de 96.00. "Ma seconde médaille, c'est un sentiment génial !", dit l'Américaine. "Avec le niveau qu'il y avait ici, j'avais 50% de chances de réussir mon trick le plus difficile, alors je suis juste ravie d'être arrivée ici et d'avoir fait ce que je voulais faire. Nous avons eu d'excellentes conditions, et toutes les filles ont pu donner le meilleur d’elles-mêmes, c'est donc particulièrement gratifiant, c'est si bon ! Elles sont toutes géniales et je suis si heureuse d'être ici en leur compagnie !".

En route pour de nouvelles aventures

Très impliquée dans la vie de sa communauté, Jamie Anderson a créé sa fondation pour aider les jeunes qui n’ont pas les moyens de pratiquer le snowboard. Elle milite aussi au sein de l’Association Protect Our Winter (POW) qui lutte contre le changement climatique. Par ailleurs, en avril 2018, elle participe à l'émission "Dancing with the Stars" avec le danseur professionnel Artem Chigvinstev. Mais contrairement au snowboard, cette expérience s'achève rapidement par une élimination. "J'étais en dehors de ma zone de confort. Mais l'univers veille sur moi, et je suis extrêmement contente de retourner vers les montagnes, là où est mon cœur", écrit-elle. L'aventure sportive continue ! 

Plus

Galerie

1:41 play

Jamie Anderson: Mes moments fort sur PyeongChang

L’Américaine Snowboardeuse, Jamie Anderson, a remporté l’or au slopestyle féminin et l’argent au Big Air.
IOC
Image Alt Text

Surf des Neiges Slopestyle Femmes - Jamie Anderson (USA) - Médaillée Or

Jamie Anderson (USA, médaillée d'Or) lors de la compétition pour les qualifications en Surf des Neiges Slopestyle Femmes pour les Jeux d'Hiver Sotchi 2014
Getty Images
Image Alt Text

Surf des Neiges Slopestyle Femmes - Médaillées

(G-D) Médaillée d'Argent Enni Rukajarvi de Finlande, médaillée d'Or Jamie Anderson des USA et médaillée de Bronze Jenny Jones de Grande Bretagne savourent leur victoire après leur compétition en Surf des Neiges Slopestyle Femmes lors du 2ème jour des Jeux d'Hiver de Sotchi 2014
Getty Images
Image Alt Text

Surf des Neiges Slopestyle Femmes - Médaillées

(G-D) Médaillée d'Argent Enni Rukajarvi de Finlande, médaillée d'Or Jamie Anderson des USA et médaillée de Bronze Jenny Jones de Grande Bretagne savourent leur victoire sur le podium après leur compétition en Surf des Neiges Slopestyle Femmes lors du 2ème jour des Jeux d'Hiver de Sotchi 2014
Getty Images
Image Alt Text

Surf des Neiges Slopestyle Femmes - Médaillées

(G-D) Médaillée d'Or Jamie Anderson des USA et médaillée de Bronze Jenny Jones de Grande Bretagne savourent leur victoire après leur compétition en Surf des Neiges Slopestyle Femmes lors du 2ème jour des Jeux d'Hiver de Sotchi 2014
Getty Images
Image Alt Text

Surf des Neiges Slopestyle Femmes - Médaillées

(G-D) Médaillée d'Argent Enni Rukajarvi deFinlande, médaillée d'Or Jamie Anderson des USA et médaillée de Bronze Jenny Jones de Grande Bretagne savourent leur victoire sur le podium après leur compétition en Surf des Neiges Slopestyle Femmes lors du 2ème jour des Jeux d'Hiver de Sotchi 2014
Getty Images
Plus

Résultats



back to top En