skip to content
SHEA Jack

Jack SHEA

  • O 2
  • A 0
  • B 0

Jack Shea, l’homme de Lake Placid

Originaire de Lake Placid, Jack Shea y remporte deux médailles d’or en patinage de vitesse en 1932 puis est impliqué dans sa désignation comme ville d’hôte en 1980. Il est le père de Jim, olympien en ski de fond en 1964. Son petit-fils Jim Jr remporte le titre en skeleton à Salt Lake City en 2002.

Olympien dans sa ville

Le patinage de vitesse gagne en réputation à Lake Placid, un village situé dans la chaîne des Adirondacks (Etat de New York) lorsqu’un de ses enfants, Charles Jewtraw, remporte l’or sur 500m lors des premiers Jeux d’hiver à Chamonix en 1924. John Amos (Jack) Shea, issu d’une famille présente à Lake Placid depuis le XIXe siècle, apprend à patiner sur le lac Mirror, qui se situe dans son voisinage. En 1929, il est âgé de 18 ans lorsque, toujours à domicile et sur « son lac », il remporte le titre nord-américain « toutes distances » au cours d’une semaine de compétition où les coureurs accumulent des points à chaque course. Il est déjà une célébrité locale au moment où se profilent les troisièmes Jeux Olympiques d’hiver… sur le pas de sa porte.

Le serment olympique et les deux victoires

Le 4 février 1932, Jack Shea prononce le serment olympique au nom de tous les athlètes, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Lake Placid. Ils sont ensuite déclarés ouverts par le gouverneur de l’Etat de New York et futur président des Etats-Unis, Franklin D.Roosevelt. Les compétitions de patinage de vitesse se déroulent à l’époque sous forme de courses en ligne, avec séries éliminatoires et finale. Le même jour (4 février) Jack Shea s’impose en finale du 500m en 43.4, laissant le Norvégien Bernt Evensen à 5m, et le Canadien Alexander Hurd à 8m. Le lendemain, le patineur de Lake Placid triomphe dans le 1500m, de nouveau dominateur dans les séries et large vainqueur en finale (2:57.7) devant deux Canadiens, Alexander Hurd et Willy Logan. Il est le premier Américain à gagner deux titres aux Jeux d’hiver.

Naissance d’une dynastie d’Olympiens

Jack Shea refuse de participer aux Jeux d’hiver de Garmisch en 1936. Il expliquera : « Je savais ce qui se passait en Allemagne et je n’aimais pas ça. Et je n’allais pas concourir à nouveau, parce qu’à l’époque, avoir 25 ou 26 ans c’était déjà être vieux, et puis j’ai eu quatre enfants… ». Un de ses enfants, Jim Shea, dispute les Jeux d’Innsbruck dans l’équipe américaine de ski de fond en 1964. Jack pour sa part, se montre très actif dans la promotion de sa ville en vue de sa désignation pour organiser à nouveau l’évènement planétaire en 1980.

Jim Jr au nom de son Grand-Père

Agé de 91 ans en 2001, Jack Shea participe au relais de la flamme des Jeux de Salt Lake City, en portant la Torche chez lui, autour de l’anneau de glace de ses triomphes de 1932. Il apparait dans des publicités avec son fils… et son petit-fils, Jim Jr, qui s’apprête à défendre les couleurs des USA dans l’épreuve de skeleton des Jeux d’hiver 2002. Jack se réjouit de pouvoir assister à la compétition de Jimmy, mais malheureusement, il est tué dans un accident de voiture à Lake Placid le 22 janvier 2002. Moins d’un mois plus tard, Jimmy Shea, qui porte une photo de son grand-père dans son casque, remporte la médaille d’or sur le toboggan de glace du Parc Olympique de l’Utah. « Maintenant, Jack peut aller au paradis » s’exclame-t-il. « Jack était une figure majeure de notre communauté » dira pour sa part le maire de Lake Placid Roby Politi, « il incarnait l’esprit olympique qui nous anime depuis tellement d’années. »

Plus



Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 0:43.4
    Patinage
    500m hommes
    O 2:57.5
    Patinage
    1500m hommes

back to top En