skip to content
KOSTELIC Ivica
KOSTELIC Ivica

Ivica KOSTELIC

  • O 0
  • A 4
  • B 0

Frère aîné de Janica Kostelic, Ivica s’est constitué en quinze années au plus haut niveau un magnifique palmarès ponctué par quatre médailles d’argent olympiques.

Ante, Marica, Janica et Ivica

Dans la famille Kostelic, qui vit à Zagreb, il y a Ante, le papa, ancien handballeur international qui a notamment évolué dans le championnat de France, Marica, la maman, elle aussi ancienne handballeuse de haut niveau, Ivica né en 1979 et Janica qui voit le jour en 1982. Ante initie ses enfants au ski et devient leur entraîneur. Tous deux sont particulièrement talentueux, très précoces au niveau international, et vont écrire la quasi-totalité des pages d’histoire du sport d’hiver croate.

Janica deviendra une des plus grandes skieuses de tous les temps, sextuple médaillée olympique (dont quatre titres), quintuple championne du monde, et triple gagnante du gros globe de cristal de la FIS avant de prendre sa retraite sportive en 2007.

Premiers exploits en slalom

Ivica bat un record lorsqu’il signe sa première victoire en coupe du monde, le 25 novembre 2001 dans le slalom d’Aspen (Colorado). Il s’élance en effet avec le dossard n°64, signe le 7e temps de la première manche, puis domine le second acte pour entrer dans les livres d’histoire comme le slalomeur vainqueur avec le dossard le plus élevé. Il signe deux nouvelles victoires et monte trois fois sur le podium durant l’hiver pour remporter le globe de cristal de la spécialité. Son premier trophée international.

Triomphe familial

Lors des championnats du monde FIS de St-Moritz en 2003, les Kostelic emmènent la Croatie au sommet du ski alpin : Ivica remporte le slalom, tombant dans les bras de Janica, sacrée la veille dans la même discipline et qui l’attendait dans l’aire d’arrivée ! Leur retour dans la capitale croate est triomphal.

La polyvalence

Les années 2004 et 2005 d’Ivica son perturbées par des blessures. Parallèlement, il se dirige vers plus de polyvalence, développant ses capacités dans les épreuves de vitesse pour devenir un des principaux protagonistes en combiné. C’est d’ailleurs dans cette discipline qu’il décroche son premier podium olympique en prenant l’argent des Jeux de Turin 2006 à Sestrière derrière l’Américain Ted Ligety.

Années 2010 brillantes

Après une nouvelle blessure au genou en 2009, Ivica Kostelic dispute de brillants Jeux Olympiques en 2010 à Vancouver en montant deux fois sur la 2e marche du podium : en combiné à 33/100e de l’Américain Bode Miller et en slalom à seulement 16/100e de l’Italien Giuliano Razzoli. Ayant ajouté le Super-G et la descente à sa panoplie, il atteint le sommet au terme de la saison 2010-2011 en gagnant le classement général de la Coupe du monde. Il remporte également trois fois de suite le petit globe du combiné (2011, 2012, 2013).

Quatrième médaille d’argent à Sotchi

Après 330 départs en Coupe du monde, 26 victoires et 59 podiums, Ivica dispute ses quatrièmes Jeux Olympiques en février 2014 à Sotchi. Favori pour le titre en super-combiné après avoir pris une belle 7e place en descente, il est finalement devancé par le Suisse Sandro Vileta à l’arrivée du slalom et gagne sa 4e médaille d’argent olympique à 34 ans. Il remporte ainsi la dixième médaille familiale sur les onze de la Croatie aux Jeux olympiques d’hiver !

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • A 2:45.54
    Ski
    super combiné hommes
  • A 1:39.48
    Ski
    slalom hommes
    A 2:45.25
    Ski
    super combiné hommes
  • A 3:09.88
    Ski
    combiné alpin hommes


back to top