skip to content
LES FEMMES AUX JEUX OLYMPIQUES

Le nombre d'athlètes féminines aux Jeux Olympiques atteint presque 50 %. Depuis 2012, les femmes concourent dans tous les sports figurant au programme des Jeux. Les nouveaux sports qui souhaitent être admis au programme doivent obligatoirement comprendre des épreuves féminines. En collaboration avec les FI et les comités d'organisation, le CIO a augmenté le nombre d'épreuves féminines inscrites au programme olympique.

La participation des femmes aux Jeux Olympiques et aux Jeux Olympiques de la Jeunesse

IOC

D'autres statistiques sont disponibles dans la feuille d'information sur les femmes dans le Mouvement olympique

Ajout d'épreuves féminines dans le programme olympique

Depuis 1991, tout nouveau sport souhaitant être admis au programme olympique doit inclure des épreuves féminines. Le CIO a également travaillé en étroite collaboration avec les Fédérations Internationales (FI) de sport pour encourager la participation des femmes en multipliant les occasions de participation aux Jeux Olympiques.

IOC

Entraîneurs accréditées aux Jeux

Les femmes continuent d'être sous-représentées au sein du personnel en charge de l'entraînement aux Jeux Olympiques. Le projet d'analyse de la question de l'égalité des sexes a mis en lumière la nécessité de remédier à ce déséquilibre dans l'encadrement.

IOC

FEMMES DIRIGEANTES

Le CIO, en plus d'améliorer son propre équilibre au niveau institutionnel,, encourage les CNO et les FI à accroître le nombre de femmes occupant des postes à responsabilités. Cette section fournit des statistiques sur le nombre de femmes siégeant à la commission exécutive du CIO ainsi qu'aux conseils exécutifs des CNO et des FI.

COMITÉ INTERNATIONAL OLYMPIQUE

La commission exécutive du CIO s’est féminisée, passant de 21,4 % de femmes en 2017 à 30,8 % en 2018. Sur les quinze membres que compte actuellement la commission exécutive du CIO, quatre sont des femmes. En 1990, une femme était élue pour la première fois à la commission exécutive : la Vénézuélienne Flor Isava Fonseca. En 1997, Anita L. DeFrantz devenait la première femme vice-présidente du CIO.

La représentation féminine au sein des commissions du CIO est désormais passée à 42,7 %, un niveau historique qui équivaut à une augmentation de 98 % depuis 2013. En 2018, les femmes ont occupé 30 fonctions de plus qu’en 2017 au sein des 26 commissions du CIO, et des femmes siègent désormais à toutes les commissions. Depuis le 1er janvier 2019, le CIO compte 33 % de femmes parmi ses membres.

Répartition par sexe des membres de la commission exécutive du Comité International Olympique (2015)

IOC
Administration du CIO

Alors que les femmes sont presque deux fois plus nombreuses que les hommes au niveau des cadres, c'est l'inverse qui se produit au niveau des cadres supérieurs. L'écart se creuse encore davantage au niveau des directeurs. Toutefois, des progrès ont été réalisés entre 2016 et 2017 : la proportion de femmes parmi les directeurs du CIO est passée de 19 % à 25 % et a continué à augmenter pour atteindre 29 % en 2018. Au cours de la même période, la proportion de femmes occupant des postes de cadres supérieurs à Lausanne est passée de 36 % à 38 %, tout en restant stable à Madrid.

Gestion du personnel à l'horizon 2020

L'égalité des sexes et la diversité sont deux thèmes importants qui font partie du programme "Gestion du personnel du CIO à l'horizon 2020", lequel a été lancé en 2017. Ce programme vise à moderniser la fonction de gestion des ressources humaines du CIO, à favoriser l'engagement des employés et à influencer positivement la culture du CIO. Les recommandations du projet d'analyse de la question de l'égalité des sexes seront intégrées dans ce programme global, dont la mise en œuvre est supervisée par le comité des ressources humaines du CIO.

Pour en savoir plus, lisez le rapport du CIO sur la durabilité.

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

En 2018, 13 CNO étaient présidés par des femmes et 33 avaient des femmes secrétaires générales.

En 2015, 27 CNO (sur les 135 qui ont participé à l'enquête menée par le CIO) comptaient 30 % de femmes ou plus au sein de leur conseil exécutif et 62 moins de 20 %. Dix CNO n'avaient encore aucune femme membre de leur conseil exécutif. 

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES

En 2018, quatre FI (sports d'été, sports d'hiver, reconnues) avaient une femme présidente, et 18 avaient des femmes secrétaires générales.

En 2015, 23 FI comptaient plus de 20 % de femmes au sein de leur conseil exécutif, et 13 aucune.

back to top En