skip to content
MILLAR Ian
MILLAR Ian

Ian MILLAR

  • O 0
  • A 1
  • B 0

En se rendant à Londres pour ses dixièmes Jeux, le cavalier Ian Millar a battu le record du plus grand nombre de participations olympiques.

Ce Canadien de 65 ans, capitaine de la délégation nationale en hommage à sa longue carrière, était à Munich en 1972 pour ses premiers Jeux. Du fait du boycott de Moscou par le Canada, Millar a manqué les Jeux de 1980 mais il a fait mieux que l’Autrichien Hubert Raudaschl concurrents en voile à neuf reprises.

Éleveur et entraîneur de chevaux en Ontario, Millar sur Star Power a décroché une neuvième place en réalisant sa meilleure performance dans l’épreuve de sauts individuelle à Greenwich Park. Par équipe, avec Jill Henslewood et Eric Lamaze, ses coéquipiers canadiens, il s’est placé cinquième.

Au cours de sa carrière, cette personnalité des sports équestres a obtenu un record de neuf médailles à huit Jeux panaméricains, dont une médaille d’or individuelle en 1987 et en 1999. En 2007, aux Jeux panaméricains à Rio de Janeiro, il est de l’équipe canadienne qui gagne la médaille d’argent.

Champion canadien à dix reprises, il s’inscrit dans l’histoire équestre en 1989 en devenant, avec sa monture Big Ben, avec qui il a gagné un record de 40 titres de Grand prix, la première paire - cavalier et monture - à remporter deux finales successives de la Coupe du monde.

Millar qui appartient à l’équipe canadienne des championnats du monde depuis 1972, remporte avec panache l’argent et sa première médaille olympique à Beijing avec l’équipe de sauts équestres dans une confrontation de haute lutte contre celle des États-Unis.

Certes la plupart des épreuves olympiques sont dominées par de jeunes athlètes, mais les meilleurs cavaliers sont souvent plus mûrs, du fait de la difficulté à parvenir à cet équilibre indispensable entre connaissances et expertise technique qu’exige la compétition équestre au plus haut niveau.

« L’âge des cavaliers tend à être élevée, souligne-t-il, car une maîtrise parfaite est un labeur de longue haleine. »

Cela s’applique-t-il aux montures? Star power, hongre néerlandais, aura 14 ans au moment de Rio 2016 et les chevaux des Grands prix de sauts atteignent généralement leur apogée entre 12 et 15 ans.

Quand on lui a demandé après sa finale individuelle si le cheval et le cavalier avaient encore une participation olympique en vue, Millar a déclaré aux reporters : « Si Star Power veut y aller, ce qui est fort probable car il aura l’âge voulu, il ne peut y aller sans moi. Alors j’irai aussi. »

Millar a réalisé l’une de ses ambitions de participer en équipe aux Jeux Olympiques avec ses enfants Jonathon, 38 ans, et Amy, 35 ans, tous les deux sauteurs d’obstacles ayant défendu les couleurs canadiennes au niveau international. Si tout va bien,  l’équipe se rendra au Brésil en 2016 pour une première familiale !

Plus


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • A 20
    Sports équestres
    par équipes mixte


back to top