skip to content
VAN INNIS Hubert
VAN INNIS Hubert

Hubert VAN INNIS

  • O 6
  • A 3
  • B 0

Hubert Van Innis, l’archer majuscule

En deux éditions des Jeux (1900 et 1920), Hubert Van Innis est devenu le plus médaillé des archers et le premier sportif belge du palmarès olympique !

Le tir à l’arc comme une évidence

Hubert Van Innis, enfant de la région bruxelloise, se passionne au plus jeune âge pour le tir à l’arc. En cette 2e moitié du XIXe siècle, il délivre du lait pour ses parents autour de la capitale belge, avec son chien et une carriole. Il prend pour habitude de renvoyer le chien tirer la carriole jusqu’à son domicile et part s’exercer au tir à l’arc. A 16 ans, il fait déjà sensation en remportant un grand tournoi réunissant des tireurs belges et néerlandais bien plus âgés que lui.

Le tir à l’arc aux Jeux de Paris 1900

Le tir à l’arc fait son apparition au programme olympique lors des Jeux de Paris en 1900, dans le cadre des « Concours internationaux d'exercices physiques et de sports » organisés de mai à octobre durant l’Exposition Universelle dans la capitale française. Les épreuves se déroulent durant l’été dans le Bois de Vincennes. Elles sont nombreuses. Six d’entre-elles seront labellisées « olympiques » : tir au cordon doré à 33m et à 50m, Tir au chapelet à 33m et à 50m, tir sur la Perche à Herse et tir sur la Perche à la Pyramide. Hubert Van Innis, alors archer aguerri de 34 ans, mène la délégation belge.

Trois médailles pour commencer

Hubert Van Innins commence par prendre une médaille d’argent dans l’épreuve de cordon doré à 50m derrière le Français Henri Hérouin. Il s’impose ensuite au cordon doré à 33m, puis au chapelet à la même distance. A 50m, il termine 4e, sa plus mauvaise place dans ces Jeux. Van Innis ne participe pas aux Jeux de Saint-Louis en 1904, ni à ceux de Londres en 1908, et le tir à l’arc n’est pas au programme à Stockholm en 1912.

Une pluie de médailles à 54 ans

Hubert Van Innis repart à l’assaut de la gloire olympique à Anvers en 1920. Il est alors âgé de 54 ans. Il remporte les concours individuels de tir au berceau à 28m et à 33m, termine 2e de l’épreuve à 50m, gagne l’or avec l’équipe de Belgique au berceau à 33m et à 50m et l’argent à 28m. Il porte son total à six médailles d’or et trois en argent, ce qui en fait l’archer le plus médaillé de l’histoire, le premier sportif olympique belge, et lui permet de figurer à ce jour dans le top 20 des olympiens comptants le plus de podiums.

Le tir à l’arc pour la vie

Alors que le tir à l’arc disparait du programme olympique pour une période de 52 ans (il reviendra définitivement en 1972 à Munich), Hubert Van Innis continue son parcours d’excellence. Il est encore champion du monde en 1933, à 67 ans. Propriétaire d’un restaurant à Bruxelles dans lequel il aménage une salle pour pratiquer son sport, Il ne cessera jamais de s’exercer avec son arc et ses flèches jusqu’à son décès le 25 novembre 1961 à l’âge de 95 ans. Il est le fondateur d’une dynastie d’archers, son arrière-arrière petite-fille Sarah Prieels, née en 1990, évolue au niveau international. Une statue trône en son honneur dans sa ville natale d’Elewijt.

Plus



Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 139 P.
    Tir à l'arc
    tir au berceau, 33m hommes
    A 106 P.
    Tir à l'arc
    tir au berceau, 50m hommes
    O 144 P.
    Tir à l'arc
    tir au berceau, 28m hommes
    O 2701 P.
    Tir à l'arc
    tir au berceau 50m par équipes hommes
    O 2958 P.
    Tir à l'arc
    tir au berceau 33m par équipes hommes
    A 2924 P.
    Tir à l'arc
    tir au berceau 28m par équipes hommes
  • A 29 P.
    Tir à l'arc
    au cordon doré, 50m hommes
    O
    Tir à l'arc
    au cordon doré, 33m hommes
    O
    Tir à l'arc
    au chapelet, 33m hommes

back to top En