skip to content
Musculation


Née dans l'Antiquité, l'haltérophilie figure au programme olympique depuis les premiers Jeux de l'ère moderne, à Athènes en 1896.

Une longue histoire

Épreuve de force et de puissance physique, l'haltérophilie est pratiquée dès l'Antiquité, tant en Egypte qu'en Grèce. Elle devient un sport international au 19e siècle et est l'un des rares sports actuels à avoir figuré aux Jeux Olympiques de 1896 à Athènes.

Épreuve de force

Au début du 20e siècle, l'Autriche, l'Allemagne et la France dominent l'haltérophilie. Puis, à partir des années 50, ce sont les haltérophiles d'Union Soviétique qui occupent les avant-postes… jusqu'à la prise de pouvoir par la Chine, la Turquie, la Grèce et l’Iran, dans les années 1990. Chez les femmes, la Chine a toujours dominé.

Histoire olympique

Si l'haltérophilie masculine a toujours été inscrite au programme des Jeux Olympiques - à l'exception  des éditions de 1900, 1908 et 1912 - les femmes n'ont commencé à y participer qu'aux Jeux de 2000 à Sydney.

Le programme olympique d'haltérophilie a énormément évolué au fil du temps. Aujourd'hui, les haltérophiles s'affrontent à l'arraché et à l'épaulé-jeté et sont classés selon leur résultat total combiné. À partir des Jeux Olympiques de 2000 à Sydney, les hommes concourent dans huit catégories de poids, tandis que les femmes s’affrontent dans sept. Ce total de 15 épreuves reste inchangé.

Des grands champions

Les Turcs Naim Suleymanoglu et Halil Mutlu ont remporté chacun trois médailles d'or, de même que les Grecs Pyrros Dimas et Kakhi Kakhiasvilis. Le Hongrois Imre Földi et les Allemands Ronnie Weller et Ingo Steinhöfel sont pour leur part les détenteurs d'un record spécial : ils ont participé à cinq reprises aux Jeux Olympiques.

Chez les femmes, les Chinoises Chen Yanqing et Liu Chunhong ont inscrit chacune deux médailles d'or à leur palmarès.

Si l’haltérophilie a été présente à 23 éditions des Jeux, elle a placé sur le podium des champions issus de 32 Comités Nationaux Olympiques (CNO) différents.

Plus


Galerie

Haltérophilie +105kg hommes
Image Alt Text

Haltérophilie +105kg hommes

L'Arménien Gor Minasyan concourt lors de l'épreuve d'Haltérophilie +105kg hommes le Jour 11 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Riocentro - Pavillon 2, le 16 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Haltérophilie +105kg hommes
Image Alt Text

Haltérophilie +105kg hommes

L'Arménien Gor Minasyan (argent) et les Géorgiens Lasha Talakhadze (or) et Irakli Turmanidze (bronze) prennent la pose sur le podium durant la cérémonie des médailles de l'épreuve d'Haltérophilie +105kg hommes le Jour 11 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Riocentro - Pavillon 2, le 16 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Haltérophilie +105kg hommes
Image Alt Text

Haltérophilie +105kg hommes

Le Géorgien Irakli Turmanidze concourt lors de l'épreuve d'Haltérophilie +105kg hommes le Jour 11 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Riocentro - Pavillon 2, le 16 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Haltérophilie +105kg hommes
Image Alt Text

Haltérophilie +105kg hommes

Le Géorgien Lasha Talakhadze célèbre son record du monde lors de l'épreuve d'Haltérophilie +105kg hommes le Jour 11 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Riocentro - Pavillon 2, le 16 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Haltérophilie +105kg hommes
Image Alt Text

Haltérophilie +105kg hommes

L'Arménien Gor Minasyan concourt lors de l'épreuve d'Haltérophilie +105kg hommes le Jour 11 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Riocentro - Pavillon 2, le 16 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Plus

back to top En