skip to content
FREDERICKS Frank
FREDERICKS Frank

Frank FREDERICKS

  • O 0
  • A 4
  • B 0

Une vie au service du sport

Après avoir évolué de longues années au plus haut niveau du sprint mondial, le Namibien Frankie Fredericks est devenu membre du Comité International Olympique, et continue sa carrière au service du sport à travers de nombreuses activités..

Le roi du sprint africain

Au cours d’une carrière sportive longue de douze années au plus haut niveau mondial, Frankie Fredericks, né dans un « township » de Windhoek (Namibie) le 2 octobre 1967, s’est constitué le plus beau palmarès du sprint africain. Quatre fois médaillé d’argent aux Jeux Olympiques (100m et 200m à Barcelone en 1992 et à Atlanta en 1996), médaille d’or du 200m aux championnats du monde de Stuttgart en 1993 et trois fois 2e sur la même  distance en 1991, 1995 et 1997, double vainqueur du 200m aux Jeux du Commonwealth en 1994 et 2002,  du 100m et du 200m aux Jeux Africains du Caire en 1991 et triple champion d’Afrique, sur 200m en 1998 et sur 100m et 200m en 2002.

27 fois sous les 10 secondes

Il détient encore à ce jour le record d’Afrique du 200m, signé dans le temps exceptionnel de 19.68 en prenant la 2e place derrière Michael Johnson sur la piste du Stade Olympique d’Atlanta le 1er août 1996, tout comme le record du monde en salle, 19.92 à Liévin le 18 février 1996. Au cours de sa carrière, Il descend 27 fois sous les 10 secondes sur 100m et termine 24 fois le 200m en moins de 20 secondes. Frank Fredericks dispute sa dernière course en octobre 2003 à 36 ans, lors des Jeux Africains d’Abuja (Nigéria), remportant une ultime médaille d’argent, avant de donner des pistes sur son avenir : « Je vais maintenant parcourir le continent pour partager mon expérience avec les plus jeunes ». Décidé à se mettre au service du sport.

Membre du CIO

Licencié des sciences et titulaire d’un MBA en administration des entreprises, Frank Fredericks prend tout d’abord des responsabilités au sein de la Fédération Internationale d’athlétisme. Il devient membre du Comité International Olympique en 2004 au sein de la commission des athlètes qu’il préside de 2008 à 2012, intégrant à cette occasion la commission exécutive du CIO. Il participe à la mission de coordination des Jeux Olympiques de Londres 2012, comme à celle des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Singapour 2010, ainsi qu’à la commission d’évaluation pour les Jeux d’été 2020.

Frank Fredericks fait partie du Club des champions pour la paix, un collectif de 54 champions, crée par l’organisation internationale Peace and Sport.  Il gère également la fondation qui porte son nom dans son pays, et qui donne les moyens à des jeunes athlètes namibiens de progresser aussi bien au niveau scolaire que sportif.   « Je suis convaincu que chaque athlète dans le monde peut contribuer à construire une société meilleure dans le futur, en donnant le meilleur de lui-même ou d’elle-même, sur les terrains sportifs et en dehors », dit-il, et son parcours est certainement exemplaire à ce titre. 

MoreLabel
Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • A 9.89
    Athlétisme
    100m hommes
    A 19.68
    Athlétisme
    200m hommes
  • A 20.13
    Athlétisme
    200m hommes
    A 10.02
    Athlétisme
    100m hommes


back to top