skip to content
HAMELIN François
HAMELIN François

Francois HAMELIN

  • O 1
  • A 0
  • B 0

Le short-track en famille

Chez les Hamelin, le patinage de vitesse sur piste courte est une véritable passion. Papa est directeur de l’équipe nationale canadienne, tandis que les trois frères, Charles, François et Mathieu en sont des patineurs.

De Turin à Vancouver

Charles Hamelin est l’aîné de cette fratrie d’athlètes talentueux. Il a la plus longue expérience internationale, laquelle comprend de nombreux titres et médailles dans des compétitions mondiales. À Turin en 2006, avec ses partenaires du relais Éric Bédard, François-Louis Tremblay et Mathieu Turcotte, il décroche l’argent, sa première médaille olympique. Dans l’enceinte du Palavela, ils s’inclinent devant la Corée du Sud en finale, pour quelque trois dixièmes de seconde. Sur le 1 500 m, Charles Hamelin termine au pied du podium. Entre 2006 et 2010, le Canadien s’affirme et remporte deux titres mondiaux sur le 500 m. Les Jeux de 2010 à Vancouver s’annoncent comme un objectif majeur pour lui. Septième, puis encore une fois quatrième lors des deux premières épreuves, Charles Hamelin s’apprête à disputer la journée la plus importante de sa carrière. En effet, le 26 février 2010, il est au départ des finales du 500 m et du 5 000 m par équipes.

Médaille d’or et opération cobra

Le 500 m se déroule comme dans un rêve. Charles Hamelin gagne l’épreuve en battant le record olympique devant son public et accroche à son cou sa première médaille d’or. À ses côtés, sur la troisième marche du podium, il retrouve son partenaire François-Louis Tremblay. Pas le temps de savourer ce titre olympique, quelques minutes plus tard, les deux Canadiens sont de nouveaux sur la glace pour le relais. Ils sont accompagnés d'Olivier Jean et de François Hamelin, le petit frère. La course est extrêmement serrée, au final les quatre meilleures équipes se tiennent en moins de quatre dixièmes de seconde. "L’opération cobra" fonctionne parfaitement. La stratégie mise en place par les Canadiens met sur orbite François-Louis Tremblay à quelques tours de la fin, pour les emmener jusqu’au titre. Cette fois-ci, ils l’emportent devant les Sud-Coréens. Pour les nouveaux champions olympiques, quoi de plus beau que le Pacific Coliseum en fusion pour partager la joie de leur médaille d’or ?

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O FINALS
    Patinage
    Relais 5000m hommes


back to top