skip to content
KANAEVA Evgenia
KANAEVA Evgenia

Evgenia KANAEVA

  • O 2
  • A 0
  • B 0

Evgenia Kanaeva, la plus grande gymnaste rythmique de tous les temps

Faire le total des titres remportés par Evgeniya Kanaeva en gymnastique rythmique sur les scènes européenne et mondiale en l’espace de cinq ans donne le vertige. Elle est surtout la seule double championne olympique de son sport.

Un dur labeur

Née dans la ville sibérienne d’Omsk et introduite à la gymnastique rythmique par sa grand-mère à l’âge de 6 ans, Evgeniya Kanaeva se distingue rapidement pour son enthousiasme et son ardeur à l’entraînement. Ses heures d’apprentissage au ruban, au ballon, aux massues et au cerceau la voient régulièrement rester seule au gymnase alors que ses camarades ont déjà regagné leur domicile. A 12 ans, elle rejoint Moscou pour continuer sa progression. Alors qu’elle commence à remporter des compétitions internationales au niveau junior, elle attire l’attention de l’entraîneur en chef de l’équipe de Russie, Irina Viner et rejoint le centre national d’entraînement de Novogorsk situé dans la banlieue de la capitale.

L’ascension vers l’or olympique

Arrivée au niveau sénior, Kanaeva est encore barrée en équipe de Russie par la championne olympique 2004 Alina Kabaeva ainsi que par d’autres brillantes compétitrices plus âgées qu’elle, au sein du formidable vivier russe. Mais à la suite d’une blessure de Kabaeva juste avant les championnats d’Europe 2007 à Bakou (Azerbaidjan), elle est sélectionnée pour disputer la compétition et s’impose au ruban ainsi qu’avec l’ensemble russe. Ses deux premiers titres internationaux sont suivis de l’or mondial par équipes à Patras (Grèce) la même année. Pour convaincre un peu plus son encadrement, elle remporte le concours général individuel des championnats d’Europe 2008 à Turin et se retrouve à 18 ans plus jeune finaliste des Jeux de Beijing. Devant le public du Gymnase de l'Université polytechnique, le 23 août 2008, Evgeniya se montre extrêmement brillante et remporte la médaille d’or avec une marge exceptionnelle de 3.50 points sur la Biélorusse Inna Zhukova.

Des exploits galactiques

La grâce, la coordination, la technique et les chorégraphies exceptionnelles d’Evgeniya Kanaeva vont lui permettre de réaliser ce qu’aucune championne de son sport n’avait accompli auparavant. Au milieu de la série d’exploits qu’elle accomplit après son titre olympique, figurent notamment ses « Grand Chelems » inédits aux championnats du monde 2009 à Mie (Japon) et 2011 à Montpellier (France) : victoires au ruban, aux massues, au cerceau, au ballon, aux concours généraux individuel et par équipes, soit deux fois les six médailles d’or mises en jeu. Elle totalise en tout 17 titres mondiaux, 13 titres européens, 18 victoires en finale de la Coupe du monde, et 15 autres en finale du Grand Prix, sans compter son règne sans partage aux Jeux Mondiaux de Kaoshiung (Chinese Taipei) 2009 et aux Universiades d’été 2009 à Belgrade (Serbie) et 2011 à Shenzen (Chine).

Large victoire à Londres

Le 19 août 2012 dans la Wembley Arena de Londres, Evgeniya Kanaeva conserve largement son titre. Elle se montre de nouveau brillante et innovante à chacun de ses passages, soulevant des clameurs du public, totalisant 116.00 points pour laisser très loin sa compatriote et dauphine Daria Dimitrieva (114.525 points) et devenir la première double championne olympique de son sport. « La gymnastique rythmique a été au centre de ma vie depuis que j’ai six ans. Depuis lors, je me suis entraînée quotidiennement, huit heures par jour, alors je suis ravie d’avoir remporté deux médailles d’or aux Jeux. Ce n’était pas mon but de devenir une légende, mais j’aime le son de ce mot. J’aime la gym, et je veux que le public se souvienne de moi » déclare-t-elle alors. Il est pour Evgeniya Kanaeva l’heure de prendre sa retraite sportive à 22 ans pour devenir entraîneur…

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 116.900
    Gymnastique
    concours individuel multiple femmes
  • O 75.500
    Gymnastique
    concours individuel multiple femmes

back to top En