skip to content

«UNE OCCASION EN OR»

Le 13 septembre lors de la Session du CIO à Lima, il a été confirmé que Paris et Los Angeles organiseront respectivement les Jeux Olympiques de 2024 et de 2028, à la suite de la décision historique du CIO d’attribuer les Jeux simultanément. Nous revenons ici sur les circonstances exceptionnelles qui ont conduit à cette décision.

Le 11 juillet 2017, la Session du CIO a approuvé à l’unanimité le principe d’attribuer simultanément les Jeux Olympiques de 2024 et de 2028 à Lima, ouvrant ainsi la voie à une situation gagnante tant pour le Mouvement olym­pique, que pour Los Angeles que Paris.

Cette décision historique a été à l’origine d’une série d’entretiens constructifs entre le CIO et les deux villes candidates, qui ont amené Los Angeles à déclarer sa candidature pour les Jeux Olympiques de 2028, à la suite d’un accord tripartite et la publication du Contrat ville hôte de 2028, le 31 juillet. 

Cet accord a été ratifié par les membres du CIO lors de la Session du CIO à Lima, le 13 septembre. Ceci a confirmé l’organisation par Paris des Jeux Olympiques de 2024 et celle des Jeux de 2028 par Los Angeles, et marqué l’aboutissement d’une procédure de candidature de deux ans façonnée par l’Agenda olympique 2020. Le fait que ces deux candidatures respectaient intégralement et sans réserve les principes établis par l’Agenda olympique 2020 a constitué une «occasion en or» pour le Mouvement olympique selon le président du CIO, Thomas Bach. «Les deux villes ont totalement appliqué l’Agenda olympique 2020, et ce de plusieurs façons, mais surtout en ce qui concerne le projet d’utiliser un nombre record d’équipements existants et tem­po­raires», a souligné le président Bach lors de la conférence de presse du 9 juin 2017, après que la commission exécutive du CIO a avancé la proposition d’attribuer simultanément ces deux éditions des Jeux.

«Nous n’avions pas envisagé ceci dans cette dimension auparavant, et cela conduira à une réduction significative des coûts d’organisation des Jeux Olympiques et rendra les Jeux plus durables et plus réalisables.»  

Le 11 juillet, lors de la réunion d’information des villes candidates de 2024, lorsque les deux délégations conduites par le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, et par le président de la République française, Emmanuel Macron, ont présenté leurs concepts de Jeux, toutes deux avaient tant mis l’accent sur la durabilité et l’héritage que le Mouvement olympique ne pouvait concevoir que l’une d’entre elles puisse échouer. Un contrat ville hôte 2028 a été rédigé précisant la contribution du CIO à la réussite de l’organisation des Jeux de 2028 qui sera de 1,8 milliard d’USD. En outre, tenant compte de la plus longue période de préparation, le CIO avancera ces fonds en vue de développer la participation sportive et l’accès aux programmes sportifs pour les jeunes à Los Angeles dans les années qui précéderont les Jeux. Ainsi, l’avenir des Jeux est préservé grâce à l’attribution du droit à l’organisation des Jeux à ces deux villes historiquement olympiques, ce qui procure aux athlètes, Comités Nationaux Olympiques (CNO), Fédérations Internationales (FI) et à l’ensemble du Mouvement olympique une perspective mobilisatrice. Il sera en effet possible de planifier les 11 prochaines années et de produire un héritage qui bénéficiera aux populations locales durant de nombreuses années. En fait, la collaboration de ces deux villes a déjà débuté grâce à la signature d’un accord entre Paris 2024 et Los Angeles 2028 qui précise les secteurs de coopération et d’action que les deux villes et le CIO prévoient d’explorer pour produire bénéfices, efficacité, transparence, tout en réduisant les coûts et la complexité de l’organisation. 

La procédure de candidature

Avant l'accord tripartite a eu lieu la procédure de candidature 2024, laquelle comprenait l'évaluation des projets de Paris et de Los Angeles. Cette procédure a permis un changement significatif dans la philosophie et visait à favoriser l’ouverture, la simplicité et la transparence et à engager un dialogue constant entre le CIO et les villes candidates. Parmi les changements, citons des réductions de coûts pour les villes candidates, des discussions ouvertes avec ces dernières et un rapport de la commission d’évaluation dont l'accent était placé sur les opportunités et les défis présentés par chaque ville candidate. Dans le droit fil de l’engagement du CIO en faveur de la bonne gouvernance et de la transparence, toute la documentation relative à la procédure de candidature 2024 est disponible ici. La procédure de candidature 2024 a été la première pour laquelle tous les documents, y compris le Contrat ville hôte, étaient disponibles dès le début du processus.

Des informations détaillées concernant cette procédure de candidature 2024 peuvent être consultées ici.

Principales caractéristiques de la procédure de candidature 2024 et des projets de Los Angeles et Paris

Avec explications du président de la commission d'évaluation et membre du CIO, Patrick Baumann, au nom de tous les membres de la commission. Cliquez ici pour le rapport.

14:49 play

Galerie

back to top En