skip to content
ROFFE Diann
ROFFE Diann

Diann ROFFE

  • O 1
  • A 1
  • B 0

Diann Roffe, l’apothéose inattendue à Lillehammer

Vice-championne olympique en géant en 1992, Diann Roffe se qualifie au bout du suspense pour les Jeux de Lillehammer 1994, neuf jours avant de remporter la médaille d’or en Super-G !

Une qualification limite pour les Jeux de Lillehammer

A 27 ans, déjà co-médaillée d’argent en slalom géant à Albertville 1992, Diann Roffe tente de se qualifier pour les Jeux de Lillehammer. C’est très mal parti pour elle. La taille et la forme des skis ont évolué et l’expérimentée skieuse américaine s’y adapte mal. Elle n’obtient aucun résultat probant sur la Coupe du monde 1993-1994 et joue sa dernière chance lors du Super-G de Sierra Nevada (Espagne), 9 jours avant la course olympique. Elle se classe 19e, certaine qu’elle a perdu toute chance d’intégrer l’équipe des USA. « Mais j’avais réussi le 3e chrono intermédiaire dans la partie technique de la course », raconte-t-elle, ce qui convainc finalement son encadrement de la sélectionner !

Le jour de gloire à Kvitfjell

Ce 15 février 1994 en haut de l’Olympiabakken de Kvitfjell, Diann Roffe est la première coureuse à s’élancer dans le Super-G olympique. Elle porte le dossard n°1. Sur cette magnifique pente située à une trentaine de kilomètres du centre de Lillehammer, elle dessine des trajectoires serrées, ne fait aucune faute, emmène de plus en plus de vitesse tandis que Tim Ryan, le commentateur de la TV américaine, ébahi devant ce spectacle, s’exclame « son meilleur résultat cette saison est une 19e place ! ».

« Il avait raison mais c’était mon jour » répond Diann Roffe. Dans l’aire d’arrivée, elle relève son masque, sourit et avec un temps de 1:22.15, elle n’a plus qu’à attendre la suite des évènements. La Russe Svetlana Gladishiva s’approche à 29/100e pour prendre l’argent, l’Italienne Isolde Kostner termine à 30/100e pour se parer de bronze. Toutes les autres favorites sont à plus d’1/2 seconde et Diann Roffe obtient le plus beau résultat de sa carrière avant de prendre sa retraite sportive.

Spécialiste des grands évènements

Née à Warsaw, dans l’Etat de New York, Diann Roffe-Steinrotter apprend à skier dans une petite station des environ. Elle deviendra une spécialiste des grands évènements. Dès ses 17 ans, elle remporte le slalom géant des championnats du monde FIS de Bormio 1985 avec une avance de 60/100e sur l’Autrichienne Elisabeth Kirchler au terme des deux manches. Elle dispute ses premiers Jeux à Calgary en 1988 où elle se classe 12e en géant et 15e en slalom. Dans une carrière entrecoupée par des blessures, elle obtient huit podiums en Coupe du monde, dont deux victoires, et le 19 février 1992 sur la piste du Corbey à Méribel, lors des Jeux d’Albertville, elle partage la médaille d’argent en géant avec l’Autrichienne Anita Wachter à 97/100e de la Suédoise Pernilla Wiberg. Après sa médaille d’or remportée à Lillehammer, Diann Roffe se retire sur une victoire, puisque sa dernière course est le Super-G de Vail (Colorado) qu’elle remporte le 17 mars 1994.

Plus


Galerie


Résultats


back to top En