skip to content

Parc olympique de Londres 2012 - Vue aérienne

Le CIO s’engage à construire un avenir durable en œuvrant avec des partenaires et de grands groupes et en dirigeant un cadre d’action mondial. Les Jeux Olympiques sont à l’origine d’innovations qui dans certains cas ont permis de placer au centre des préoccupations le développement des systèmes de gestion de l’environnement pour l’organisation et la tenue des grandes manifestations; l’innovation dans la conception et la réalisation; l’amélioration de la gestion de l’énergie, de l’eau et des déchets; des infrastructures de transport plus efficaces et des chaînes d’approvisionnement éthique. 

Le sport présente de larges possibilités de promouvoir la sensibilisation à la durabilité, le renforcement des capacités et la mise en œuvre d’actions ambitieuses en faveur du développement environnemental, social et économique pour l’ensemble de la société. Il représente également un moyen de parvenir à la paix et à la réconciliation en tant que condition fondamentale du partage et de l’application des principes de durabilité, et à cet égard, le Mouvement olympique a un rôle essentiel à jouer. 

En envisageant le développement durable à travers toutes les parties prenantes du Mouvement olympique que sont les fédérations sportives au niveau national et international, les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les comités d’organisation des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse, les entreprises qui sponsorisent les Jeux, les médias, les organisations non gouvernementales et le grand public, le CIO est bien placé pour contribuer à un avenir durable en encourageant le renouvellement des engagements politiques, en travaillant avec de grands groupes et en établissant un cadre global d’action. 

"Le rôle du CIO est…d’encourager et de soutenir une approche responsable des problèmes d’environnement, de promouvoir le développement durable dans le sport et d’exiger que les Jeux Olympiques soient organisés en conséquence…" Charte olympique


Aujourd’hui, la durabilité fait partie intégrante de tout projet de Jeux Olympiques modernes. Depuis le début des années 2000, l’importance de ce thème n’a cessé de croître et c’est désormais un concept essentiel de l’Agenda olympique 2020. 

Le sport est ce qui gouverne le projet olympique et c’est ce à quoi le monde entier s’intéresse durant le déroulement des Jeux. Néanmoins, durant les sept ans de préparation qui suivent l’élection d’une ville hôte et durant de nombreuses années par la suite, c’est toute l’histoire d’une ville, d’un pays et de la population. Le public attend des Jeux qu’ils soient un catalyseur de changement durable, un changement qui se manifeste bien au-delà des performances et des installations sportives. 

C’est la raison pour laquelle, au cours des dix dernières années, le CIO a mis en place des outils, des services et des ressources humaines pour aider les organisateurs des Jeux Olympiques à tenir compte de la durabilité dans la planification et la tenue de leur événement, de sorte que celui-ci soit à l’origine d’un changement durable et respectueux de la vision de la ville à long terme. 

L’Agenda olympique 2020 a renforcé l’engagement du CIO à l’égard de la durabilité avec une nouvelle approche dans la procédure de candidature. Il a introduit la durabilité dans l’approvisionnement des biens et services et placé la durabilité au cœur de tous les aspects des Jeux et du fonctionnement quotidien du CIO. Ces changements incluent la demande à la commission d’évaluation du CIO de présenter plus explicitement les opportunités et risques relatifs à la durabilité lors de son évaluation des villes hôtes potentielles. 

Une série de manifestations en 2014 a démontré les répercussions bénéfiques de cet objectif du CIO de se concentrer sur la durabilité et contribuer à un avenir plus vert. 

• L’Alliance pour l’économie d’énergie (Alliance to Save Energy) a décerné au Mouvement olympique son prix international 2014 pour l’efficacité énergétique. Cette récompense salue les efforts permanents du Mouvement olympique pour gérer l’empreinte carbone liée à l’organisation et à l’accueil des Jeux. 

• Rio 2016 et Dow, partenaire mondial TOP, ont présenté le programme carbone le plus complet de l’histoire des Jeux Olympiques. En tant que partenaire carbone officiel de Rio 2016, Dow compensera 500 000 tonnes d’équivalents CO2 (CO2 eq) grâce à des réductions vérifiées par une tierce partie. Dow et Rio 2016 chercheront également à produire des avantages sur le plan climatique en réduisant de 1,5 million de tonnes d’ici à 2026 d’autres émissions liées aux Jeux. 

• Le CIO a joué un rôle important à la première Assemblée des Nations Unies pour l’environnement (UNEA). 
Enfin dans le cadre de l’application en cours de l’Agenda olympique 2020, le CIO a crée un nouveau département chargé du développement de l’organisation, de la marque et de la durabilité et renforce ses efforts pour inclure la durabilité dans les opérations quotidiennes au sein du Mouvement olympique.


Plus

Développement durable

Pierre de Coubertin - Serious game sur la durabilité

Fais les bons choix pour que ton futur stade soit durable et décroche ainsi ton diplôme. A toi de jouer !

C'est parti !

back to top