skip to content
REDMOND Derek

Derek REDMOND

  • O 0
  • A 0
  • B 0

Terminer à tout prix

La carrière de coureur de Derek Redmond est entravée par les blessures. En 1988, Redmond est forcé de se retirer des éliminatoires de la compétition du 400m olympique à peine deux minutes avant le début de la course.

Au moment des Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone, il a déjà subi cinq opérations, dont une au tendon d'Achille moins de quatre mois avant le début des Jeux.

A Barcelone, tout semble enfin se présenter sous les meilleurs auspices pour Redmond. Il court bien : il enregistre le meilleur temps de la première série et remporte l'épreuve éliminatoire pour les quarts de finale. En s'installant dans les blocs de départ pour la demi-finale, Redmond pense à son père, Jim, et au soutien qu'il en a toujours reçu. Après un excellent départ et une course sans problème sur environ 150m, Derek subit une déchirure du tendon du jarret droit et tombe à terre.

En voyant les brancardiers se précipiter vers lui, il sait qu'il doit absolument terminer la course. Redmond se relève et commence à avancer en claudiquant malgré sa douleur. Son père quitte les tribunes pour l'accompagner sur la piste. Ils continuent main dans la main tandis que Derek sanglote. Juste avant la ligne d'arrivée, Jim lâche la main de son fils et Derek termine la course seul sous les ovations d'une foule de 65'000 spectateurs debout dans les tribunes.

Plus




back to top En