skip to content
LIN Dan
LIN Dan

Dan LIN

  • O 0
  • A 0
  • B 0

Pour beaucoup, il est tout simplement le meilleur joueur de badminton de tous les temps. Mais la performance incroyable de Lin Dan aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres a largement contribué à le faire connaître encore davantage.

Baptisé Super Dan par ses fans, son bras de fer épique en finale contre son rival de longue date Lee Chong Wei de Malaisie a permis au quadruple champion du monde de défendre son titre gagné en simple à Beijing en 2008.

Après avoir gagné 15-21, 21-10, 21-19, le jeune homme tatoué, également connu sous le nom de rock star du badminton, a enlevé son tee-shirt et effectué un tour d'honneur du court, en souriant, les bras levés en signe de victoire.

Cette extraordinaire effusion d'émotion de Lin montre combien sa deuxième médaille d'or olympique était importante pour lui – même s'il était devenu depuis 2011 le premier et seul joueur à décrocher le super Grand Chelem, remportant tous les titres de badminton qu'il y avait à gagner.

Né en 1983, Lin a commencé le sport à l'âge de cinq ans et a intégré l'équipe nationale chinoise à l'âge de 18 ans.

En 2000, ce gaucher d'ores et déjà connu pour sa vitesse phénoménale et son smash à 320 km/h a remporté les Championnats asiatiques juniors en simple et en équipe chez les hommes. Il est passé professionnel l'année suivante et a décroché son premier grand titre, l'Open de Corée, en 2002. Mais trois années de revers allaient suivre.

Après une série d'éliminations en quarts de finale et en demi-finales, il a chuté rapidement aux Jeux de 2004 à Athènes face à Ronald Susilo de Singapour. Mais après cette déception, Lin a repris son ascension, la marque des vrais champions, et a remporté les Opens du Danemark, de l'Allemagne et de la République populaire de Chine.

Au fil des années, une certaine rivalité s'est installée entre Lin de République populaire de Chine et Lee de Malaisie, les deux joueurs n'arrêtant pas d'échanger leur place de numéro un mondial.

Au moment des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing, ces deux maîtres du badminton se sont livrés à un nouveau tour de force.

Est ensuite arrivée l'édition de Londres 2012 et ses 6 000 fans – principalement des Chinois et des Malaisiens – qui ont rempli le site de Wembley pour la finale masculine des simples. C'était la médaille d'or que la République populaire de Chine souhaitait le plus, et celle que la Malaisie espérait comme première médaille.

Si le match ressemblait beaucoup à la compétition olympique de 2008, avec des rassemblements extraordinaires et un match de badminton qui ressemblait plus à un duel, Lin a de nouveau dominé.

Il a en effet littéralement démoli Lee 21–12, 21–8 et est devenu le premier joueur de simple à remporter l'or olympique en tant que tête de série, laissant son adversaire en larmes sur le podium et mettant fin à 16 années sans médailles pour son pays.

Après la finale, Lin a déclaré : « Lee est un brillant adversaire. C'est une chance pour moi. Je suis ravi de toutes les occasions que j'ai eues de jouer contre lui. Cette médaille d'or a confirmé mon travail acharné au fil des années, parce que je savais que si je voulais la décrocher à nouveau, je devais travailler encore plus dur. »

Même s'il a exprimé le souhait de continuer à jouer sur la scène mondiale, Lin a depuis indiqué qu'il était peut-être arrivé à la fin de sa carrière. Il se pourrait donc que les spectateurs à Wembley soient les derniers à avoir vu cette légende du badminton en action aux Jeux.

Plus

Galerie


Résultats



back to top