skip to content
BEGG-SMITH Dale
BEGG-SMITH Dale

Dale BEGG-SMITH

  • O 0
  • A 0
  • B 0
Deux carrières en parallèle

Dale Begg-Smith est né à Vancouver sur la côte pacifique du Canada. C’est à Whistler qu’il apprend à skier à l’âge de quatre ans. Très vite, ce jeune sportif plutôt doué a su ce qu’il voulait faire : devenir entrepreneur et champion olympique. Accompagné de son frère aîné Jason, il quitte le Canada pour l’Australie afin de mener à bien leur double projet de s’affirmer comme sportifs d’élite et hommes d’affaires. En Australie, ils trouvent les conditions idéales pour s’épanouir sportivement et professionnellement.

De succès en succès

Dale Begg-Smith fait ses débuts en Coupe du monde en 2001. Quatre ans plus tard, il monte sur son premier podium et décroche sa première victoire sur le circuit seulement trois mois avant les Jeux Olympiques de 2006 à Turin. Les frères Begg-Smith sont inscrits aux Jeux en ski acrobatique dans l’épreuve des bosses. Si l’aîné Jason se fait éliminer en qualification, le cadet réalise lui des épreuves éliminatoires puis une finale parfaites. Dans son dernier passage, Dale Begg-Smith effectue d’abord un saut périlleux arrière avec une croix (« back-flip iron cross »), puis un D-spin 720 désaxé (« off-axis D-spin 720 ») sur le deuxième saut. Vitesse et style sont également au rendez-vous, avec un score de 26,77 points, l’Australien s’offre là le titre de champion olympique.

Ce succès aux Jeux va en appeler de nombreux autres, puisque Dale Begg-Smith remporte entre 2006 et 2008 trois fois consécutives le classement général de la Coupe du monde, ainsi qu’un titre de champion du monde en 2007. Malheureusement, une blessure au genou met un terme à sa saison 2009, mais le champion olympique est prêt à tout pour revenir plus fort l’année suivante.

L’argent à Vancouver

De retour dans sa ville natale en février 2010 pour les Jeux Olympiques, la pression est importante pour Dale Begg-Smith. Quatrième à l’issue des qualifications, il a fort à faire pour dépasser ses concurrents. Dans la manche finale, sa course est parfaite : fluide, rapide et technique. Il réalise la même combinaison de sauts que quatre ans auparavant. Si la performance est superbe, elle n’est toutefois pas suffisante pour décrocher l’or. Battu de peu par Alexandre Bilodeau qui offre au Canada sa première médaille d’or de ces Jeux, Dale Begg-Smith se satisfera de l’argent.

Avec une médaille d’or et une d’argent, le bosseur australien a réussi son pari sportif. Il peut donc se consacrer au développement de ses affaires.

Plus

Galerie


Résultats



back to top