skip to content
La commission médicale et scientifique du CIO a pour mission de guider toutes les organisations de sport s'agissant des questions liées à la protection de la santé des athlètes.

La commission conseille la Session, la commission exécutive et le président du CIO sur les questions liées à la santé des athlètes, à la promotion de la santé et de l'activité physique et à la protection des athlètes intègres dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020.  Dans le cadre de cette mission, la commission a les principales responsabilités suivantes :

  1. superviser la prestation des soins de santé et les contrôles de dopage durant les Jeux Olympiques et les Jeux Olympiques de la jeunesse;
  2. dispenser une formation reposant sur des données factuelles aux athlètes et à leur entourage;
  3. établir et faire adopter des normes éthiques en médecine et science du sport;
  4. explorer le potentiel des nouvelles technologies afin d'améliorer la santé des athlètes et prévenir leurs effets potentiellement dommageables;
  5. promouvoir la santé et l'activité physique auprès de la population dans son ensemble.

Quels objectifs souhaitons-nous atteindre à travers ces responsabilités ?

  1. Assurer l'excellence des soins de santé et des contrôles de dopage aux Jeux pour les athlètes et leur entourage.
  2. Mieux former et mieux informer les athlètes et leur entourage afin de prévenir efficacement les maladies et les blessures, offrir de meilleurs soins et permettre un rétablissement plus rapide.
  3. Faire adopter de bonnes pratiques médicales, dans le respect des plus hautes normes éthiques, par les personnes et organisations responsables de la santé des athlètes.
  4. Développer de nouvelles technologies efficaces dans les domaines des soins de santé et de la lutte contre le dopage. Prévenir les dommages causés à la santé par ces nouvelles technologies.
  5. Accroître la pratique de l'activité physique et améliorer la santé de la population dans son ensemble.

Quelles seront les actions prises en priorité pour atteindre ces objectifs ?

  1. Gérer les connaissances sur les Jeux Olympiques. Communiquer avec les COJO en effectuant des visites avant les Jeux et un suivi pendant les Jeux.
  2. Développer la recherche et le suivi. Optimiser la pertinence et la diffusion des déclarations de consensus et des publications. Organiser des conférences/réunions ainsi que des cours ciblés et performants.
  3. Veiller à l'adoption et à la mise en œuvre du Code médical du Mouvement olympique par toutes les composantes de la famille olympique afin d'instituer de bonnes pratiques médicales et de respecter les normes en vigueur. Protéger les athlètes.
  4. Mettre en place des groupes de recherche spécialisés afin d'explorer et de faire connaître de nouvelles technologies dans les domaines de la santé et de la lutte contre le dopage, et identifier les éventuels dangers et effets dommageables de ces technologies.
  5. S'assurer que les Jeux laissent un héritage durable à la population, que ce soit en termes de développement de l'activité physique ou d'amélioration de la santé, à travers l'initiative des villes actives mondiales et les progrès de la médecine du sport et de l'exercice.

La commission médicale et scientifique est soutenue par le département médical et scientifique.

Président

Prof. Uğur ERDENER

Vice-président

Dr. Robin E. MITCHELL

Membres

René FASEL
Tricia SMITH
Jorg DEBATIN
Dr. Rania ELWANI
Vidya MOHAMED-ALI
Prof. Yannis P. PITSILADIS

Directeur en charge

Directeur médical et scientifique

Réunion de la Commission Médicale IOC / Arnaud Meylan

Les déclarations de consensus du CIO ont été publiées sur la base des travaux de la commission médicale et scientifique. Découvrez ces publications et rapports.

24. Réunion de consensus du CIO sur les compléments alimentaires - 2017

23. Déclaration de consensus du CIO sur la gestion de la douleur - 2016

22. Déclaration de consensus du CIO sur les conséquences pour la santé d'un calendrier sportif surchargé – 2016

21. Réunion de consensus du CIO sur la carence énergétique relative dans le sport - 2015

20. Réunion de consensus du CIO sur le harcèlement et la maltraitance dans le sport - 2015

19. Réunion de consensus du CIO sur la pratique de l’exercice pendant la grossesse - 2015

18. Réunion de consensus du CIO sur le changement de sexe et l’hyperandrogénisme - 2015

17. Déclaration de consensus sur le développement des jeunes athlètes - 2015

16. Déclaration de consensus du CIO sur la prévention et la gestion des maladies chroniques – 2013

15. Déclaration de consensus sur les commotions cérébrales dans le sport - 2013

14. Déclaration de consensus sur la composition corporelle, la santé et les performances dans le sport - 2012

13. Déclaration de consensus du CIO sur “La santé et la condition physique des jeunes grâce à l’activité physique et sportive” - 2011

12. Déclaration de consensus du CIO sur l'utilisation de plasma riche en plaquettes en médecine du sport - 2011

11. Déclaration de consensus du CIO 2010 sur la nutrition dans le sport - 2010

10. Déclaration de consensus du CIO sur le bilan de santé périodique des athlètes d’élite - 2009

9. Déclaration de consensus du CIO sur le jeûne et le sport - 2009

8. Déclaration de consensus du CIO sur l'asthme chez les athlètes d’élite - 2008 (en anglais)

7. Déclaration de consensus sur les lésions du genou - 2008

6. Déclaration de consensus sur le harcèlement et les abus sexuels dans le sport - 2007

5. Déclaration de consensus sur la base moléculaire du tissu conjonctif et les blessures musculaires dans le sport - 2007 (en anglais)

4. Déclaration de consensus sur l’entraînement au sport d’élite chez l’enfant - 2005

3. Déclaration de consensus du CIO sur la triade de la femme athlète - 2005

2. Déclaration de consensus sur la mort subite cardiovasculaire en sport 2004 (en anglais)

1. Déclaration de consensus du CIO sur les athlètes ayant changé de sexe - 2004

Réunion de consensus du CIO sur les compléments alimentaires

L'utilisation de compléments alimentaires est répandue chez les athlètes d'élite tout comme au sein de la population. En mai 2017, la commission médicale et scientifique du CIO a organisé une réunion de consensus au siège du CIO à Lausanne, qui a donné lieu à la déclaration suivante

Réunion de consensus sur la gestion de la douleur

La douleur est un problème courant chez les athlètes d'élite et est fréquemment associée aux blessures sportives. Douleurs et blessures ont une incidence sur les performances des athlètes d'élite. Il n'existe pas, à l'heure actuelle, de directives fondées sur des preuves ou sur un consensus pour la gestion de la douleur des athlètes d'élite. Généralement, la gestion de la douleur se fait par la prise d'analgésiques et par la prescription de repos et de séances de physiothérapie. Plus exactement, une stratégie de traitement s'adresserait à tous les facteurs de douleur, notamment les physiopathologies sous-jacentes, les anomalies biomécaniques et les problèmes psychosociaux, et devrait avoir recours à des thérapies apportant un bienfait optimal avec un préjudice minimal. Afin de faire progresser le développement d'une approche plus normalisée, fondée sur des preuves, pour la gestion de la douleur chez les athlètes d'élite, la commission médicale et scientifique du CIO a organisé une réunion de consensus au siège du CIO à Lausanne en mai 2017, laquelle a permis d'évaluer l'état actuel de la science et des pratiques en matière de gestion de la douleur dans le sport et de préparer des recommandations pour une approche plus unifiée sur ce sujet important. Veuillez trouver le lien vers la déclaration ici (disponible uniquement en anglais)

Déclaration de consensus du CIO sur les conséquences pour la santé d'un calendrier sportif surchargé

En 2016, le CIO a réuni un groupe d'experts afin de passer en revue les preuves scientifiques du lien qui existe entre un calendrier sportif surchargé et les conséquences sur la santé dans le sport. Ce document résume les résultats en associant le calendrier sportif surchargé à un risque de maladie et de surentraînement des athlètes et donne aux athlètes, entraîneurs et personnel d'encadrement des directives pratiques pour une gestion appropriée du calendrier sportif afin de réduire le risque de maladies et de surentraînement dans le sport. À noter plus particulièrement, des recommandations visant à aménager les calendriers d'entraînement et de compétition et à assurer un suivi de l'entraînement, des compétitions, du stress psychologique, du bien-être et des maladies des athlètes. Au cours de ce processus, des actions prioritaires à entreprendre en termes de recherche ont été arrêtées.

Lire la déclaration de consensus ici (en anglais seulement): part 1 and part 2

La carence énergétique relative dans le sport

En 2015, le CIO a réuni un groupe d'experts afin de mettre à jour la déclaration de consensus sur la triade de la femme athlète. En se fondant sur les données scientifiques disponibles, ce groupe a proposé un terme plus large et plus complet pour l'état précédemment connu sous le nom de "triade de la femme athlète". Le terme "carence énergétique dans le sport" souligne en effet la complexité de ce problème et le fait que des athlètes masculins sont également affectés. Le syndrome de la carence énergétique relative est un syndrome qui qui touche de nombreux aspects de la fonction physiologique, dont le taux métabolique, la fonction menstruelle, la santé osseuse, le système immunitaire, la synthèse des protéines ainsi que la santé cardiovasculaire et psychologique.

Pour l'équipe en charge du traitement des athlètes, veuillez trouver ci-après un outil clinique pour vous aider à diagnostiquer et à gérer les carences énergétiques relatives dans le sport. Merci de cliquer sur le lien suivant afin de trouver les explications et les instructions (en version anglaise uniquement) : http://bjsm.bmj.com/content/49/7/421.full.pdf+html

Réunion de consensus du CIO sur le harcèlement et la maltraitance dans le sport

La commission médicale et scientifique du Comité International Olympique a réuni en octobre 2015 un groupe d’experts pour examiner l’état actuel de la science dans le domaine du harcèlement et des abus dans le sport (violence non accidentelle). En 2008, le CIO avait adopté une déclaration de consensus sur le harcèlement et les abus sexuels dans le sport. Le document de consensus actuel passe en revue les données scientifiques durant cette période, élargit la portée du document original afin d’inclure d’autres formes de violence subies dans le sport par des athlètes, et donne des directives en matière de prévention et de gestion des cas.

Le sport est reconnu depuis longtemps comme contribuant grandement à la bonne santé et au bien-être des participants. Cependant, le risque de subir des violences psychologiques, physiques et sexuelles augmente à mesure que l’athlète progresse et améliore ses performances.  Les données scientifiques montrent que les abus psychologiques ouvrent la voie à toutes les autres formes de violence non accidentelle, notamment les abus physiques, la négligence ainsi que le harcèlement/les abus sexuels. Les formes de harcèlement et d’abus, le contexte culturel, les discriminations dans le sport ainsi que les mécanismes et impacts des abus tant sur les athlètes que sur les organisations sportives sont présentés, de même que les vulnérabilités particulières des enfants et adolescents, des sportifs souffrant d’un handicap ou encore des athlètes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres).

Le document de consensus vise à encourager le monde du sport à agir à la fois pour prévenir la violence non accidentelle contre les athlètes et garantir un environnement sportif sûr, accueillant et respectueux. Il souligne que les athlètes de tous âges ont le droit de faire du sport en toute sécurité dans un environnement sportif respectueux, équitable et libre de toute forme de violence non accidentelle.

Lire la déclaration de consensus ici

Réunion de consensus du CIO sur la pratique de l’exercice pendant la grossesse

En septembre 2015, la commission médicale et scientifique du CIO a organisé une réunion de consensus au siège du CIO à Lausanne, qui a donné lieu à la déclaration de consensus suivante :

Lire la déclaration de consensus ici

Réunion de consensus du CIO sur le changement de sexe et l’hyperandrogénisme
Informations d’ordre général

En 2003, la commission médicale du CIO a organisé une réunion de consensus à Stockholm qui a abouti à des recommandations concernant l’admissibilité des athlètes ayant changé de sexe pour concourir sous une nouvelle identité sexuelle. En 2010, la commission médicale du CIO a tenu une réunion de consensus sur l’hyperandrogénisme féminin. À l’issue de cette réunion et en prélude aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres, le CIO a mis en place un règlement sur l'hyperandrogénisme féminin (ci-après le "règlement"), qui a été publié en septembre 2013. Ce règlement a ensuite été actualisé pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi.

Réunion de consensus en novembre 2015

En novembre 2015, la commission médicale et scientifique du CIO a réuni un groupe d'experts afin de passer en revue les preuves cliniques et scientifiques relatives au changement de sexe et à l'hyperandrogénisme chez la femme athlète. Bien que l’opinion ne soit pas unanime en ce qui concerne tous les points examinés, la déclaration reflète un consensus des participants. Cependant, suite à la sentence intérimaire rendue par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) dans le cas Chand vs AFI et IAAF, le CIO n’introduira pas de règles sur l’hyperandrogénisme tant que ce cas ne sera pas résolu. Cela signifie qu’il n’y aura pas de règlement en place concernant l’hyperandrogénisme féminin pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio.

Lire la déclaration de consensus ici

Déclaration de consensus sur le développement des jeunes athlètes

Les avantages de la pratique du sport pour la santé, la forme physique et le bien-être des jeunes ne sont plus à prouver. Toutefois, les défis à relever sont considérables pour essayer de préserver une pratique fédératrice, durable et conviviale à tous les niveaux du sport.

Afin de proposer une approche fondée sur des données probantes en ce qui concerne le développement des jeunes athlètes, un groupe d’experts médicaux et scientifiques du CIO s’est réuni en novembre 2014 à Lausanne, Suisse, pour évaluer l’état actuel de la science et de la pratique à cet égard. Cette déclaration publiée dans le British Journal of Sports Medicine (mai 2015) présente les conclusions de cette réunion ainsi que des recommandations en faveur du développement de jeunes athlètes sains, résilients et capables tout en offrant des possibilités de pratique et de réussite sportives à tous les niveaux.

En savoir plus et lire la déclaration

Déclaration de consensus du CIO sur la prévention et la gestion des maladies chroniques

En avril 2013, le CIO a convoqué une réunion de consensus sur la prévention des maladies chroniques non transmissibles. La morbidité et la mortalité suite à des maladies non transmissibles évitables menacent la santé de nos populations et de nos économies. La priorité du CIO est de proposer des solutions susceptibles d'être appliquées dans les systèmes de santé. Le groupe de participants qui a assisté à la réunion est parvenu à un consensus sur la stratégie à adopter pour la prévention et la gestion des maladies chroniques. Parmi les mesures décidées, citons : (1) mettre l'accent sur un changement de comportement comme principale composante de tous les programmes cliniques de prévention et de gestion des maladies chroniques; (2) créer des centres pour concevoir, mettre en œuvre, étudier et améliorer les programmes de prévention des maladies chroniques; (3) adopter une approche centrée sur l'humain pour la création des programmes de prévention, avec une tendance à l'action, au prototypage rapide et aux multiples déclinaisons; (4) accroître les connaissances et les compétences des professionnels de l'exercice sportif et de la médicine sportive pour créer de nouveaux programmes basés sur l'activité physique, un nouveau régime alimentaire et un nouveau mode de vie pour la prévention et le traitement des maladies chroniques; (5) mobiliser des ressources et utiliser les réseaux pour évaluer et diffuser les programmes de prévention.

Lire la déclaration de consensus ici (en anglais seulement)

Réunion de consensus du CIO sur l'hyperandrogénisme chez les femmes athlètes
Informations d’ordre général

En 2010, la commission médicale du CIO a tenu une réunion de consensus sur l’hyperandrogénisme féminin. À l’issue de cette réunion et en prélude aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres, le CIO a mis en place un règlement sur l'hyperandrogénisme féminin (ci-après le "règlement"). Ce règlement a ensuite été actualisé pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi et publié en septembre 2013.

Réunion de consensus en octobre 2013

En octobre 2013, la commission médicale du CIO a réuni un groupe d'experts afin d'une part, de passer en revue les preuves cliniques et scientifiques relatives à l'hyperandrogénisme et d'autre part, de mettre à jour le règlement en conséquence. À cette occasion, le groupe d'experts a reconnu que le règlement est un document évolutif, lequel peut faire l'objet de modifications, si de nouvelles preuves sont disponibles. Les recommandations du groupe seront présentées à la commission exécutive du CIO au premier semestre 2014.

Déclaration de consensus sur les commotions cérébrales dans le sport

Avril 2013

Cette déclaration de consensus a été publiée à l'issue de la quatrième Conférence internationale sur les commotions dans le sport qui s'est tenue à Zurich en novembre 2012 et dont le but était de définir les meilleurs moyens de gérer et prévenir ce type de traumatismes. Les commotions cérébrales, qui comptent parmi les blessures les plus fréquentes dans le sport, peuvent avoir de graves conséquences à long terme sur la santé des athlètes. Jusque récemment, elles étaient sous-diagnostiquées et sous-traitées. Elles sont désormais considérées comme une véritable menace pour la santé. Aussi les fédérations de sport ont-elles décidé de prendre des mesures pour protéger les athlètes des effets délétères de ces lésions et s'assurer que les victimes de commotion récupèrent correctement avant de reprendre la pratique de leur sport. La déclaration de consensus de Zurich (2012), publiée dans le British Journal of Sports Medicine (en mars 2013), entend tirer parti des principes énoncés lors des précédents travaux de recherche et approfondir les connaissances en la matière.

En savoir plus et lire le consensus

Déclaration de consensus sur la composition corporelle, la santé et les performances dans le sport

Janvier 2012

La composition corporelle est une variable déterminante en matière de santé et de performances. Pour les sports où le poids a une incidence, de nombreux athlètes n'hésitent pas à avoir recours à des méthodes extrêmes pour réduire rapidement ou maintenir un faible indice de masse corporelle afin de gagner un avantage compétitif. Ce genre de comportement peut engendrer de graves problèmes médicaux et avoir des conséquences fatales dans certains cas. Les auteurs de cette déclaration ont conclu que le modèle à composantes multiples (dérivé de la masse corporelle, de la masse hydrique totale, de la masse minérale et osseuse de l'organisme) pourrait être utilisé comme critère de performance ou de choix. Toutefois, lorsque la composition corporelle est contrôlée pour évaluer l'efficacité d'une intervention, le recours à d'autres méthodes de laboratoire ou de terrain tels que la méthode DEXA (absorptiométrie à rayons X en double énergie), la densitométrie, l'anthropométrie ou les ultrasons pourrait s'avérer plus utile. L'indice de masse corporelle (IMC) n'est pas un moyen efficace pour évaluer ou contrôler la composition corporelle (ce n'est qu'un moyen de mesurer le poids relatif), pas plus que les méthodes qui émettent des hypothèses sur la densité de la masse maigre.

Lire la déclaraion pour en savoir plus (en anglais)

Voulez-vous en savoir plus sur ce qui pourrait altérer l'image corporelle ?

Extrait de Ackland TR, Lohman TG, Sundgot-Borgen J, et al: Current status of body composition assessment in sport. Déclaration au nom du groupe de travail ad hoc de la commission médicale du CIO baptisé "composition corporelle, santé et performances". Sports Med 2012:42 (3): 227 – 249, avec l'autorisation de Springer International Publishing Suisse (© 2011. Tous droits réservés).

Déclaration de consensus du CIO sur “La santé et la condition physique des jeunes grâce à l’activité physique et sportive”

12 septembre 2011

Ce rapport d’expert définit les conséquences de l’inactivité sur la santé. Il identifie les facteurs déterminants de la pratique sportive et de l’abandon de celle-ci, et donne des recommandations concernant des solutions et des partenariats mondiaux possibles. L’objectif ultime de cet effort scientifique est d’améliorer la santé et la condition physique des jeunes à travers le monde, diminuant ainsi la morbidité et la mortalité provoquées par des maladies non transmissibles.

Lire la déclaration pour en savoir plus (en anglais)

Déclaration de la commission médicale du CIO concernant les lésions de l'appareil génital féminin

Lors de la réunion du groupe médical et scientifique du CIO en avril 2011 à Monaco, la question de l'exclusion constante des femmes de certains sports du fait du risque de lésion de leur appareil génital a été débattue. À la suite des recommandations formulées lors de cette réunion par les experts médicaux et scientifiques, la commission médicale du CIO a adopté d'un commun accord la déclaration suivante sur les lésions des organes reproducteurs féminins.

"Aucune femme ne devrait être privée de la possibilité de pratiquer un sport olympique au motif que cette pratique pourrait entraîner une lésion de ses organes reproducteurs. L'analyse des données disponibles n'a pas réussi à prouver qu'il y avait un risque accru de lésion aiguë ou chronique de l'appareil génital féminin due à la pratique d'un sport."

Déclaration de consensus du CIO sur l'utilisation de plasma riche en plaquettes en médecine du sport

Les blessures musculo-squelettiques aiguës et chroniques sont fréquentes en sport. Elles posent problème aussi bien aux athlètes qu'aux cliniciens. Une proportion élevée de ces blessures étant difficile à traiter, bon nombre d'athlètes enregistrent une baisse de performances et souffrent de douleurs et de gêne persistantes. Le plasma riche en plaquettes (PRP) est de plus en plus utilisé aujourd'hui pour traiter les blessures musculo-squelettiques en sport.
Si le rôle joué par le PRP dans la restructuration et la régénération tissulaires ouvre une ère nouvelle en médecine régénératrice, il reste encore beaucoup à faire afin de comprendre les effets du PRP dans la régénération et la réparation tissulaires. La déclaration de consensus du CIO présente des recommandations sur ce sujet complexe. Elle s'appuie sur des travaux de recherche préliminaires menés par des spécialistes de la question, comme l'hôpital Aspetar de Doha au Qatar.

Lire la déclaration pour en savoir plus (en anglais)

Déclaration de consensus du CIO 2010 sur la nutrition dans le sport

Le régime alimentaire influe considérablement sur la performance sportive. Pour optimiser leurs performances mentales et physiques, tous les athlètes devraient adopter une stratégie nutritionnelle spécifique avant, pendant et après l’entraînement et la compétition. Des recommandations fondées sur des preuves ont été établies sur la quantité et la composition des aliments consommés, ainsi que sur le moment de leur absorption, dans le but d’aider les athlètes à s’entraîner et concourir de manière plus efficace et avec un moindre risque de maladies et de blessures.

En savoir plus et lire la déclaration du consensus

Déclaration de consensus du CIO sur le bilan de santé périodique des athlètes d’élite

16 juillet 2009

En mars 2009, le Comité International Olympique a réuni un groupe d’experts, mentionnés ci-dessus, pour examiner les meilleures pratiques actuelles en termes d’examen de santé préalable à la participation à des activités sportives dans le but de soumettre des recommandations en faveur d’un bilan de santé périodique pour les athlètes d’élite ainsi que de souligner la nécessité d’effectuer des recherches complémentaires.

En savoir plus et lire la déclaration du consensus

Réunion de consensus du CIO sur le jeûne et le sport

En avril 2009, la commission médicale et scientifique du CIO a organisé une réunion de consensus au siège du CIO à Lausanne, qui a donné lieu à la déclaration de consensus suivante :

Lire la déclaration de consensus ici

Publication d'une déclaration de consensus sur les lésions du genou

05 mai 2008

Les lésions des ligaments croisés antérieurs (LCA) du genou en l'absence de contact touchent bien plus les jeunes femmes que les jeunes hommes, en particulier dans des sports comme le basketball, le netball et le handball. Un groupe de médecins, physiothérapeutes, biomécaniciens et autres spécialistes s'est réuni à l'invitation de la commission médicale du CIO afin de débattre des lésions des LCA, des facteurs de risque, des programmes de prévention et de la nécessité de poursuivre les recherches.

En savoir plus et lire la déclaration du consensus

Déclaration de consensus sur le harcèlement et les abus sexuels dans le sport

08 février 2007

La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a adopté une déclaration de consensus sur le harcèlement et les abus sexuels dans le sport. Ce document unique en son genre définit les problèmes, identifie les facteurs de risque et adresse des recommandations pour la mise en œuvre de solutions et de mesures de prévention. Il cherche à améliorer et à protéger la santé des athlètes en encourageant l'adoption de politiques de prévention efficaces et en sensibilisant davantage l'entourage de l'athlète à ces problèmes.
En savoir plus et lire la déclaration du consensus

Déclaration de consensus sur l’entraînement au sport d’élite chez l’enfant

14 novembre 2005

Ayant reconnu la nécessité d’examiner la question de l’entraînement au sport d’élite chez l’enfant, la commission médicale du CIO a organisé une réunion à Lausanne. Sous la coordination du Dr Margo Mountjoy, membre de la commission médicale du CIO, et du Dr Lyle Micheli, de l’École médicale de Harvard, les discussions se sont tenues en présence d’un groupe d’experts composé de grands noms de la pédiatrie sportive et de scientifiques du monde entier, ainsi que d’athlètes ayant pratiqué un sport de haut niveau dans leur enfance. Durant cette réunion, la littérature scientifique sur ce sujet a été examinée et des directives claires données.

En savoir plus et lire la déclaration du consensus

Déclaration de consensus du CIO sur la triade de la femme athlète

9 novembre 2005

Protéger la santé de l'athlète est le but principal que s'est fixé la commission médicale du Comité International Olympique. Si l'on exhorte les athlètes à viser l'excellence, les entraîneurs, médecins d'équipe, prestataires de soins de santé, Fédérations Internationales et organismes sportifs dirigeants ont pour leur part l'obligation de reconnaître les contraintes, manœuvres et situations susceptibles de porter atteinte à la santé des athlètes. Bon nombre de sportives doivent ainsi faire face à la pression que représente le fait d'atteindre un poids ou une masse grasse irréalistes.

En savoir plus et lire la déclaration de concensus

Le CIO approuve le consensus concernant les athlètes ayant changé de sexe

17 mai 2004

La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a approuvé le consensus proposé par la commission médicale du CIO , qui fait état des conditions à respecter par une personne ayant changé de sexe pour participer aux compétitions sportives. Ces conditions seront appliquées à compter des Jeux de la XXVIIIe Olympiade en 2004 à Athènes. Le texte du consensus est basé sur la déclaration du consensus de Stockholm concernant les changements de sexe dans le sport.

En savoir plus et lire le consensus

Appel à candidatures – La commission médicale et scientifique du CIO lance un appel à candidatures pour son fonds de recherche, lequel s'inscrit dans le droit fil de sa mission qui est de soutenir et protéger les athlètes intègres.

Attaché à la protection des athlètes intègres dans le but d’assurer l’avenir du sport et de préserver la santé des sportifs, le Comité International Olympique (CIO), à travers sa commission médicale et scientifique, appelle les chercheurs à déposer une demande d’assistance et de financement pour des projets axés sur les athlètes.

Que recherche la commission médicale et scientifique du CIO ?

Des projets collaboratifs entre plusieurs centres afin de mener des recherches dans les domaines de la prévention des blessures et des maladies dans le sport et dans la lutte contre le dopage pour la protection des athlètes intègres. Ces propositions pourraient directement profiter aux athlètes olympiques. Le financement des projets choisis sera limité en principe à une contribution de 100 000 dollars américains.

La date limite pour les inscriptions est fixée au 15 September 2017.

Les domaines qui ne sont pas pris en compte pour le fonds de recherche antidopage du CIO sont les suivants :

  • le financement des travaux des sociétés commerciales;

  • les programmes réguliers qui font partie du suivi médical normal d'un athlète et les programmes antidopage (par ex. la formation du personnel médical ou de contrôle du dopage);

  • la recherche qui devrait être sous la responsabilité d'autres organes (par ex. séminaires pédagogiques des Comités Nationaux Olympiques par la Solidarité Olympique).

Intéressés ? Cliquez ici pour télécharger le formulaire de candidature (uniquement disponible en anglais)

Pour le dépôt de votre candidature ou pour toute question que vous pourriez avoir, merci d'utiliser l'adresse suivante : iocmedicalresearch@olympic.org

La stratégie pour l'attribution de ce fonds de recherche vise à compléter, et non dupliquer, les programmes de recherche existants. La priorité est donnée à de nouvelles recherches novatrices dans les domaines de la prévention des blessures et des maladies dans le sport ou de la lutte contre le dopage, lesquelles auraient assez de potentiel pour avoir une incidence directe sur la santé et la sécurité des athlètes.

Protéger la santé des athlètes et lutter contre le dopage sont parmi les priorités centrales du CIO et de sa commission médicale et scientifique, ainsi que souligné dans l’Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l’avenir du Mouvement olympique.

Héritage des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing en matière de santé

2 juin 2010

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de publier un ouvrage de 191 pages intitulé "L'héritage des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing sur le plan de la santé : succès et recommandations", lequel montre que la santé publique a su tirer parti de l'organisation des Jeux dans la capitale chinoise. Parmi les bénéfices cités, l'amélioration des services médicaux et de la qualité de l'eau et une plus grande sensibilisation aux questions de santé chez les athlètes, les visiteurs et la population chinoise.

Lire la publication (en anglais)

Médecine dentaire et physiothérapie du sport

25 juillet 2008
Médecine dentaire

Les dents sont tout aussi importantes que les autres parties du corps pour la performance sportive. Cette brochure vous permettra de découvrir les outils adéquats pour protéger vos dents, améliorer votre hygiène buccale et prévenir les lésions dentaires. Prenez soin de vos dents et elles prendront soin de vous !
Ouvrir la brochure

Physiothérapie du sport : soins – prévention – récupération

Le risque étant inhérent à la pratique sportive, l'une des priorités de la commission médicale du CIO est de donner des conseils éclairés en matière de soins médicaux aux athlètes. Cette brochure explique comment réduire au minimum les risques de blessure pour une participation sportive maximale, en particulier aux Jeux Olympiques.
Ouvrir la brochure

Compléments alimentaires

4 Mars 2004

Depuis 1997, la commission médicale du CIO s'inquiète du nombre de résultats positifs ayant un lien avec l'usage de compléments alimentaires. La dérégulation existant actuellement pour ces substances, dans certains pays dont les Etats-Unis d'Amérique, a amené le CIO à intervenir - en particulier auprès des athlètes - et à tirer la sonnette d'alarme à de nombreuses reprises. Parallèlement, le CIO a entrepris des démarches auprès des instances gouvernementales afin que ces produits puissent bénéficier de contrôles de qualité du même niveau que ceux concernant les médicaments.

Devant le peu de réponses à ses différentes interventions, le CIO a décidé de subventionner une étude portant sur un grand nombre d'échantillons. Les conclusions de cette enquête viennent d'être rendues et confirment l'étendue du problème. Au vu des résultats de cette étude, il a été décidé de poursuivre les démarches entreprises précédemment.

Dans l'attente d'un aboutissement concret, le CIO continue de recommander aux athlètes de s'abstenir de faire usage de ces compléments alimentaires. Par ailleurs, il recommande à ses partenaires du Mouvement olympique (Comités Nationaux Olympiques et Fédérations Internationales de sports notamment) d'adopter une attitude extrêmement prudente vis-à-vis des compagnies produisant ces compléments nutritifs.

Les résultats de l'étude (en anglais uniquement) :
Analysis of Non-Hormonal Nutritional Supplements for Anabolic-Androgenic Steroids

Encyclopédie et livres de poche sur la médecine et la science du sport

1er mars 2004

La commission médicale du CIO publie depuis 1988 l'Encyclopédie de la médecine du sport en collaboration avec Blackwell Publishing, Ltd. (Oxford, Angleterre). Chaque volume de l'Encyclopédie donne des informations actualisées sur un domaine médical/scientifique particulier de la médecine et sport et de la science du sport. Une importante équipe d'experts reconnus au niveau international apporte sa contribution aux 40 à 50 chapitres qui constituent chaque volume.

L'Encyclopédie est destinée aux médecins du sport, scientifiques sportifs, physiothérapeutes et entraîneurs, ainsi qu'aux étudiants en sciences du sport et autres professionnels de la santé.
Découvrez l'encyclopédie de la médecine du sport

Livres de poche sur la médecine et la science du sport

La commission médicale du CIO publie des livres de poche consacrés soit à un sport en particulier soit à des sujets importants sur la mise en condition et la préparation des athlètes aux compétitions dans divers sports olympiques. Chaque ouvrage présente des informations médicales et scientifiques dans un style et un format clairs concernant des épreuves sportives spécifiques inscrites au programme des Jeux Olympiques d'été et d'hiver. Chaque livre est rédigé par un petit groupe de personnes coordonnées par un éditeur connu et respecté au niveau international dans le sport en question. Des informations pratiques sont fournies aux médecins qui travaillent avec les athlètes, aux entraîneurs d'équipes qui ont suivi une formation universitaire en sciences fondamentales, aux physiothérapeutes et autres professionnels de la santé, ainsi qu'aux athlètes. Chaque volume contient des informations actualisées sur la biologie du sport, les techniques de mise en condition, la nutrition, ainsi que les aspects médicaux de la prévention et du traitement des blessures et de la rééducation.
Découvrez les livres de poche sur la médecine et la science du sport

back to top En