skip to content

Colby SLATER

  • O 2
  • A 0
  • B 0

Colby Slater, le pionnier du rugby olympique

Le troisième ligne californien Colby E. « Babe » Slater a remporté deux médailles d’or avec les USA, en 1920 et 1924, alors capitaine de la formation qui trône en tête du palmarès olympique du rugby avant son retour à Rio en 2016.

Le rugby aux Jeux

Le Baron Pierre de Coubertin est un des initiateurs du développement du rugby en France. Le sport dont il est un ardent promoteur est inscrit au programme des Jeux de Paris en 1900 où la médaille d’or revient à la France. Il n’est pas présent aux Jeux de Saint-Louis en 1904, mais revient pour ceux de Londres 1908 où une équipe formée de joueurs australiens et néo-zélandais (« Australasia ») l’emporte face à la Grande-Bretagne.

Parallèlement, le rugby devient populaire en Californie, et particulièrement dans la région de San Francisco et au sein de l’université « agricole » de Davis où Colby « Babe » Slater étudie à partir de 1914.

Sportif accompli au gabarit imposant, il excelle en rugby, basketball, football, baseball. Diplôme en mains en 1917, il s’engage dans l’armée américaine et participe à la première guerre mondiale sur le théâtre européen au sein d’un corps médical chargé d’évacuer les blessés. Il retourne en Californie en 1919 et se met au travail dans un ranch à Woodland, élevant moutons et porcs tout en faisant pousser des légumes variés.

Une équipe « californienne » à l’honneur

Les talents multiformes de Colby Slater en font un des premiers rugbymen sélectionnés pour participer aux Jeux d’Anvers en 1920. Le XV américain est essentiellement constitué de solides joueurs californiens, « Babe » évolue dans le paquet d’avants, en troisième ligne. Il n’y a qu’une rencontre de rugby lors de ces Jeux, et elle oppose la France, favorite, aux USA le 5 septembre 1920.

Les Américains l’emportent 8-0. Slater et les médaillés d’or californiens partent ensuite en tournée en France où en octobre, ils gagnent trois des quatre matches les opposant aux joueurs locaux.

Capitaine doré en 1924

Colby Slater est nommé capitaine de la formation qui va défendre son titre à Paris en 1924. Son frère Norman est aussi du voyage. Une fois de plus, le XV américain est formé de joueurs puissants, de magnifiques athlètes excellant aussi bien en basket et football américain qu’en rugby.

Dans ce tournoi à trois équipes disputé dans le stade de Colombes, les Américains commencent par battre la Roumanie 37-0 avant d’affronter la France devant plus de 20.000 spectateur le 18 mai 1924. Les Français sont emportés par la puissance physique de leurs adversaires, qui brisent toutes leurs attaques et marquent pas moins de 5 essais pour l’emporter 17-3.

Un prospère fermier

Alors que le rugby disparait pour 92 ans du programme olympique, « Babe » Slater s’achète des terres à Clarksburg (comté de Yolo, Californie centrale) où il devient un prospère fermier produisant une grande variété de légumes. Une activité qu’il mènera durant plus de 30 ans. Marié, père d’une fille née en 1933, il décède à l’âge de 68 ans le 30 janvier 1965.

Plus



Résultats


back to top En