skip to content
Revenus du marketing olympique
Revenus du marketing olympique IOC

L'intégralité des revenus du CIO et des organisations du Mouvement olympique provient de sources privées.

Le Comité International Olympique (CIO) gère les partenariats de diffusion, le programme de marketing mondial (programme TOP) ainsi que les programmes de fournisseurs officiels et des licences olympiques.

Le graphique suivant fournit des informations sur les revenus générés par chacun des grands programmes gérés par le CIO et les COJO durant un période quadriennale.

Distribution des revenus olympiques
Distribution des revenus olympiques IOC

Le CIO reverse plus de 90 % des revenus de marketing à des organisations appartenant au Mouvement olympique, afin de contribuer à l’organisation des Jeux Olympiques et de promouvoir le développement du sport partout dans le monde. Il conserve moins de 10 % des revenus afin de couvrir les frais administratifs et dépenses de fonctionnement nécessaires à la conduite du Mouvement olympique.

Comités d’organisation des Jeux Olympiques (COJO)

Le CIO reverse une partie des revenus du programme TOP et de la radio-télévision olympique aux COJO, afin de les aider à organiser les Jeux de l’Olympiade et les Jeux Olympiques d’hiver. Les contrats de parrainage et de diffusion à long terme permettent au CIO de couvrir la plupart du budget d’un COJO bien avant les Jeux, avec la garantie réelle de revenus avant même le choix de la ville hôte.

Comités Nationaux Olympiques (CNO)

Les CNO reçoivent un soutien financier pour l’entraînement et le développement de leurs équipes, athlètes et espoirs olympiques. Le CIO reverse une partie des revenus du programme TOP à chacun des CNO à travers le monde. Il alloue également une part des revenus de la radio-télévision olympique à la Solidarité Olympique, une entité du CIO qui fournit une assistance financière aux CNO qui en ont le plus besoin.

Grâce au succès continu du programme TOP et des accords de diffusion olympique, le CIO a été en mesure de fournir un soutien accru aux CNO au cours de chaque période quadriennale.

Fédérations Internationales de sports olympiques (FI)

Une fois les Jeux de l’Olympiade et les Jeux Olympiques d’hiver terminés, le CIO reverse aux 28 FI des sports olympiques d’été et aux sept FI des sports olympiques d’hiver la part des revenus de radio-télévision qui leur revient.

Les montants de plus en plus élevés des accords de diffusion ont permis au CIO de fournir, au fil des Jeux, une assistance financière bien plus importante aux FI.

Autres organisations

Le CIO reverse une partie des revenus du marketing olympique à diverses organisations sportives internationales reconnues, comme le Comité International Paralympique, les comités d’organisation des Jeux Paralympiques et l’Agence Mondiale Antidopage (AMA).

Documents

back to top En