skip to content
DUJARDIN Charlotte
DUJARDIN Charlotte

Charlotte DUJARDIN

  • O 3
  • A 1
  • B 0

Charlotte Dujardin et Valegro : quelle histoire !

Avec son hongre bai Valegro, Charlotte Dujardin a tout gagné depuis 2012 : deux titres olympiques individuels en dressage, un autre par équipes, un doublé aux Jeux Mondiaux (2014), deux aux championnats d’Europe (2013, 2015) et trois records du monde. La relation entre la cavalière britannique et son cheval a été décrite comme étant « télépathique ».

Cavalière née

Née le 13 juillet 1985 à Enfield (région du Grand Londres) avant de grandir à Leighton Buzzard dans le Bedfordshire, Charlotte Dujardin se met à l’équitation à l’âge de deux ans et, pour la première fois à 13 ans, essaie le dressage, discipline qui demande au cavalier et à son cheval d’accomplir une série de figures complexes telles que changements de pied en temps, passages, piaffer et pirouettes. Bien qu’issue d’un milieu modeste, elle concourt dans un sport onéreux. En 2007 seulement, elle réussit à acheter son premier cheval, Fernandez, pour le Grand Prix, grâce à l’héritage de sa grand-mère.

Rencontre avec Valegro

En 2011, elle vend son cheval âgé de 11 ans à une cavalière norvégienne, Cathrine Rasmussen. Cette même année, Carl Hester, cavalier olympique gérant une écurie  dans le  Gloucestershire chez qui elle travaille comme groom, lui demande de se consacrer au développement d’un jeune hongre de race « hollandaise au sang chaud » (KWPN) du nom de Valegro. Il est à l’origine destiné à servir à Hester en compétition, mais Charlotte brille de mille feux en montant ce cheval aux championnats d’Europe 2011 à Rotterdam, où elle remporte l’or par équipes avec la Grande-Bretagne. Dujardin et Valegro forment un couple si parfait qu’ils vont définitivement rester ensemble !

Eblouissante à Londres

Lors des Jeux de Londres 2012, à Greenwich Park, Charlotte Dujardin domine toute la compétition individuelle. Son numéro exécuté avec habileté lors du Grand Prix libre le 9 août est mis en musique et ponctué de chants patriotiques britanniques tels que ‘Land of Hope and Glory’ et ‘I Vow to Thee, My Country’. Les carillons de Big Ben, inclus dans la reprise ajoutent un trait d’humour et une note de couleur à l’une des épreuves les plus exigeantes des Jeux sur le plan technique. C’est devant un stade plein à craquer de 200 000 spectateurs qui l’acclament et l’applaudissent qu’elle obtient 12 dix, éclipsant avec 90.089% le score de 88,196% de la cavalière néerlandaise Adelinde Cornelissen et de Parzival, tandis que sa coéquipière anglaise, Laura Bechtolsheimer et son cheval Mistral Hojris s’emparent du bronze.

Ayant un peu plus tôt gagné la toute première médaille d’or en dressage par équipes remportée aux Jeux par la Grande-Bretagne avec Laura Bechtolsheimer et son mentor, Carl Hester, elle rejoint Kelly Holmes, Rebecca Adlington et Laura Trott dans le club des trois athlètes britanniques féminines ayant gagné deux médailles d’or dans les mêmes Jeux. L’exploit de la jeune femme de 27 ans survient exactement cinq ans après ses débuts dans le sport de compétition – elle aurait aimé devenir jockey – et moins de deux ans après la victoire dans son premier Grand Prix de dressage, son entraîneur n’étant autre que Carl Hester, lui-même vétéran des Jeux.

La voie royale

Après les Jeux de Londres, il est tout d’abord question de mettre Valegro en vente. Mais il n’en sera finalement rien. Avec son cheval qu’elle surnomme Blueberry, Charlotte Dujardin remporte en individuel les Grand Prix Spécial et Grand Prix Libre aux championnats d’Europe 2013 à Herning (Danemark) et 2015 à Aix-la-Chapelle (Allemagne). Lors des Jeux Equestres Mondiaux 2014 en Normandie, le couple gagne les deux mêmes épreuves et prend l’argent par équipes. Charlotte Dujardin s’impose également en finale de la coupe du monde de dressage FEI en 2014 à Lyon (France) et en 2015 à Las Vegas (USA).  N°1 mondiale, elle est la détentrice avec Valegro de tous les records du monde de sa discipline : 87.46% en Grand Prix (2014), 88.022% en Grand Prix Spécial (2012) et 94.3% en Grand Prix Libre (2014).

Charlotte et Valegro survolent les Jeux de Rio

Sur la piste du centre équestre de Deodoro, du 10 au 15 août 2016, Charlotte Dujardin et Valegro vont à chaque fois obtenir les meilleurs scores. Ses reprises à 85.071% dans le Grand Prix et à 82.983% dans le Grand Prix spécial ne suffisent cependant pas à la Grande-Bretagne dans la compétition par équipes. Plus homogène, l’Allemagne, sacrée en continu de 1984 à 2008 et qui avait abandonné son sceptre à Londres, reprend son bien. Bien qu’au-dessus du lot, Charlotte Dujardin, médaillée d’argent avec Fiona Bigwodd, Carl Hester et Spencer Wilton, estime n’avoir pas été parfaite avant le Grand Prix Libre qui doit déterminer le podium individuel : « Je m'en veux tellement d'avoir commis des erreurs, donc, si je n'ai pas cette médaille d’or, je vais me trancher la gorge », plaisante-t-elle. « Ca me rend juste plus déterminée. Je vais me battre encore plus dur. Ca va me réveiller, je vais me secouer et relever la tête », promet-elle encore dans un large sourire.

Enfin, le lundi 15 août, Charlotte Dujardin offre une retraite en or à Valegro (14 ans), avec un dernier récital magistral, crédité de 93.857% dans le Grand Prix Libre, proche du record du monde établi par le duo en 2014 qui lui permet de conserver le titre individuel remporté à Londres en 2012, et de gagner sa quatrième médailles olympique. « Si je ne gagnais pas, je savais en tout cas que je n’aurais pas pu faire mieux. Valegro ne pouvait définitivement pas en faire plus. » Elle l’emporte finalement de manière très brillante. « C’est absolument incroyable, Je ne peux pas y croire. Je suis submergée de bonheur, »  dit-elle à chaud, avant d’ajouter à propos de sa reprise libre sur des airs de Samba : « C’est une nouvelle reprise. Nous la faisions juste pour la deuxième fois. C’était tout simplement magique. J’ai ressenti une grande émotion dans la dernière ligne centrale. Valegro se donne toujours pour m’apporter le meilleur. J’ai vraiment senti que tout se faisait sans efforts. » Le Cheval de tous les records mis à la retraite fin 2016, Charlotte Dujardin prépare déjà en compagnie de Carl Hester les montures parmi lesquelles se trouvera celle qu’elle compte bien emmener à Tokyo en 2020 !

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • A 78.595
    Sports équestres
    Dressage par équipes, Grand Prix
    O 93.857
    Sports équestres
    Dressage individuel, grand prix
  • O 90.089
    Sports équestres
    Dressage individuel, grand prix
    O 79.979
    Sports équestres
    Dressage par équipes, Grand Prix

back to top En