skip to content

Charlotte COOPER

  • 2
  • 0
  • 0

Charlotte Cooper, la première championne olympique

En remportant le simple dames en tennis le 11 juillet 1900 lors des Jeux de Paris, Charlotte Cooper est devenue la première femme sacrée championne olympique dans une épreuve individuelle.

Un record à Wimbledon

A la fin du XIXe siècle, en Grande-Bretagne, où le « lawn-tennis » se codifie et se développe, les femmes jouent en robe longue. C’est ainsi qu’apparait une des plus grandes championnes de l’époque, Charlotte Cooper du « Ealing Lawn Tennis Club » qui remporte sa première victoire en simple dames à Wimbledon en 1895 à l’âge de 25 ans. Elle gagnera quatre autres titres sur le gazon londonien en 1896, 1898, 1901 et 1908. Lors de son dernier succès à 37 ans et 296 jours, devenue Madame Sterry et mère de famille, elle est la plus âgée des lauréates du prestigieux tournoi. Un record qu‘elle détient toujours aujourd’hui. Son autre record, onze finales disputées entre 1895 et 1912, ne sera égalé que par Martina Navratilova en 1994.

Les Jeux de Paris

Les « Concours internationaux d'exercices physiques et de sports » des Jeux Olympiques de Paris se déroulent entre la mi-mai et la fin octobre 1900, dans le cadre de l’Exposition Universelle organisée dans la capitale française. Les femmes y font leur première apparition. Elles concourent en tir, voile, équitation, ballon, sauvetage, croquet, pèche, golf et tennis. Le tournoi de tennis se déroule en juillet sur des courts en terre battue installés sur l’Ile de Puteaux, au milieu de la Seine, un cadre bucolique. Charlotte Cooper est inscrite en simple dames et en double mixte.

Victoire historique

Charlotte Cooper est une des rares joueuses à servir en lançant la balle en hauteur avant de la frapper, quand la plupart de ses adversaires servent encore à « la cuiller ». Excellente volleyeuse, elle pratique un jeu d’attaque, se ruant au filet dès que la possibilité s’offre à elle. Le 10 juillet, elle remporte la finale du double mixte avec R.F. Doherty en battant la paire formée par la Française Hélène Prevost et le britannique Harold Mahony, 6/2, 6/4.

Entre le 6 et le 11 juillet, la brillante Charlotte Cooper dispute le simple dames. Elle remporte toutes ses rencontres en deux sets, et domine l’Américaine Marion Jones 6/2, 7/5 en demi-finale, puis le 11 juillet, la Française Hélène Prévost en finale, 6/1, 6/4. Une date historique, puisque Charlotte Cooper est la première femme à inscrire son nom au palmarès olympique dans une épreuve individuelle !

Une vie de tennis

Charlotte Cooper continue longtemps à pratiquer son sport à haut niveau. Elle est ainsi finaliste à Wimbledon pour la dernière fois en 1912, à 42 ans. En 1913, elle joue le titre en double dames avec Dorothea Douglas, 18 ans après son premier succès en simple au même endroit. Elle continue à jouer pour le plaisir jusqu’aux années 1950. Charlotte Cooper Sterry s’éteint à l’âge de 96 ans dans son domicile de Helensburgh en Ecosse, le 10 octobre 1966.

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • Tennis
    double mixte mixte
    Tennis
    simple femmes

back to top En