skip to content
Date
08 juil. 2014
Tags
Actu CIO

Les cérémonies d'ouverture des Jeux Olympiques

Une extraordinaire fête, un feu d’artifice de couleurs, d’émerveillement, de musique, mais aussi un déroulé clairement défini à travers un protocole qui a évolué depuis les premiers Jeux de l’ère moderne à Athènes en 1896, voilà ce qui caractérise les Cérémonies d’ouverture des Jeux Olympiques.


Getty Images

Un évènement qui réunit des centaines de millions de téléspectateurs à travers le monde, et plusieurs dizaines de milliers d’heureux spectateurs appelés ces derniers temps à participer à l’évènement dans les gradins du stade olympique. Il y a tout d’abord un majestueux spectacle, où tous les deux ans (été et hiver) chaque pays organisateur expose sa culture, son histoire, ses réalisations majeures, en apportant souvent une touche d’humour.

Getty Images

Puis les délégations sportives entrent tour à tour dans le stade : c’est la parade des athlètes fièrement emmenés par leurs porte-drapeau respectifs. Les éléments suivants du protocole sont l’entrée et le lever du drapeau olympique, le lâcher symbolique des colombes de la paix, la déclaration de l’ouverture des Jeux par le plus haut responsable de la nation hôte, le serment olympique prononcé par un/une athlète, une/une officiel et un/une entraîneur.

Getty Images

Puis c’est le moment que tout le monde attend : la fin du relais de la flamme, son entrée dans le stade et la surprise : qui allumera la vasque olympique ? Le secret est toujours bien gardé jusqu’à la dernière minute ! Les Cérémonies s’achèvent par des feux d’artifice géants qui lancent la quinzaine de compétitions sportives.

Rio 2016 Opening Ceremony

Le Brésil a accueilli le monde lors d’une superbe et émouvante cérémonie d’ouverture qui a marqué le début des premiers Jeux Olympiques disputées en Amérique du Sud. Les athlètes garderont un souvenir inoubliable de ces moments partagés dans une explosion de couleurs et de musique.

Getty Images

La première partie de la Cérémonie a été lancée par un feu d’artifice qui a illuminé le ciel au dessus du Maracanã, avant qu’un symbole la paix en forme d’arbre n’apparaisse sur le sol du stade mythique, symbolisant le message porté par ce spectacle grandiose. Paulinho Da Costa, accompagné par sa guitare, a chanté un poignant hymne brésilien tandis que le drapeau du pays était monté.

Getty Images

la célèbre top model brésilienne Gisele Bündchen a défilé sur fond de la fameuse chanson « Garota de Ipanema » chantée par Daniel Jobim, petit fils du compositeur Tom Jobim. Le Maracanã s’est enfin transformé en dancefloor géant, toute la diversité de la musique brésilienne, toutes les danses ont ensuite chauffé les gradins comme la braise ! Le stade entier a repris à capella le célèbre tube « Pais Tropical » avec son créateur Jorge Ben.

Getty Images

Enfin, Gustavo Kuerten est entré dans le stade avec la torche olympique. Il l’a transmise à la grande basketteuse Hortensia Macari, suivie par le marathonien Vanderlei Cordero, dernier relayeur qui a allumé le chaudron olympique. La vasque s’est alors élevée pour intégrer une étonnante structure métallique tournant comme un soleil. Magnifique ! Un gigantesque feu d’artifice a embrasé le ciel pour conclure.

Sochi 2014 Opening Ceremony

Regardez l'intégralité de la cérémonie d'ouverture de Sotchi 2014 ici

Getty Images

Le 7 février 2014, la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver de Sotchi fait défiler l’histoire de la Russie, des premières conquêtes à travers l’immensité des steppes à l’industrialisation et la conquête de l’espace, en passant par la fondation de St-Petersbourg, les grands auteurs et compositeurs, en treize épisodes vus à travers les yeux et les rêves de la petite Liouba (« amour » en Russe).

Getty Images

Après que le président Vladimir Poutine ait déclaré les Jeux ouverts, ce sont les triples champions olympiques Irina Rodnina (patinage artistique) et Valdislav Tretiak (hockey sur glace) qui allument la vasque olympique à l’extérieur du stade Fisht et au son du ballet d’Igor Stravinsky, l’Oiseau de feu.

London 2012 Opening Ceremony

L’humour est une des caractéristiques principales de la Cérémonie d’ouverture des Jeux de Londres, un spectacle conçu par le réalisateur britannique Danny Boyle. Il y a bien sûr une évocation de l’histoire du Royaume-Uni, des campagnes verdoyantes à la Révolution Industrielle jusqu’à l’ère internet.

Getty Images

Getty Images

Il y a ensuite l’aspect rock’n’roll puisque quelques uns des plus grands artistes de la pop et du rock britannique au succès planétaire se produisent ou sont évoqués lors de cette cérémonie, avec un concert de Sir Paul McCartney pour finir, faisant reprendre « Hey Jude » à tout le public.

Getty Images

Et puis il y a Rowan Atkinson, alias « Mister Bean » qui met la pagaille durant l’interprétation des « Chariots de Feu » par le Philharmonique de Londres. Il y a surtout sa majesté la reine Elizabeth II, que James Bond (l’acteur Daniel Craig) vient chercher à Buckingham Palace. Ils embarquent dans un hélicoptère et la reine saute en parachute au dessus du stade olympique, avant d’apparaitre comme par magie dans la tribune d’honneur !

Vancouver 2010 Opening Ceremony

Regardez l'intégralité de la cérémonie d'ouverture de Vancouver 2010 ici

La Cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver de Vancouver se déroule sous le dôme du « BC Place Center », la grande arène couverte située au centre de la cité portuaire de Colombie Britannique. Elle commence de façon spectaculaire avec le snowboarder canadien Johnny Lyall que l’on voit dévaler un pente enneigée sur l’écran géant avant qu’il ne le « crève » littéralement, apparaissant en chair et en os pour sauter à travers un des anneaux olympiques.

Getty Images

Elle s’achève avec les légendes du sport canadien Catriona Le May-Doan (patinage de vitesse), Steve Nash (basket), Nancy Greene (ski alpin) et Wayne Gretzky (hockey sur glace) qui allument les quatre branches du chaudron olympique dans le stade, avant que Wayne Gretzky ne transporte la flamme à travers Vancouver pour allumer celui situé en bord de mer, sur la Jack Poole Plaza, où le public pourra venir l’admirer pendant la quinzaine des Jeux.

Getty Images

Beijing 2008 Opening Ceremony

Dans le magnifique écrin du stade olympique « nid d’oiseau », la cérémonie d’ouverture des Jeux de Beijing démarre à 20h08 le 8 août 2008 (8h08 le 08/08/08) le chiffre 8 étant un porte-bonheur en Chine. 2008 percussionnistes frappent en rythme sur autant de tambours au coeur de l’arène.

Getty Images

Le grandiose spectacle proposé, mettant en action plus de 14.000 figurants retrace les 5000 ans d’histoire de la civilisation chinoise. Les athlètes défilent derrière leurs porte-drapeaux, notamment le basketteur chinois Yao Ming tenant la main d’un enfant du Sichuan qui a connu le terrible tremblement de terre survenu au mois de mai.

Getty Images

Le président de la République populaire de Chine Hu Jintao déclare les Jeux ouverts, puis c’est le clou du spectacle : le légendaire gymnaste Li Ning est le dernier porteur de la flamme : il est hissé en haut du stade par des filins et parcourt d’un pas aérien son pourtour, incliné à l’horizontale avant d’atteindre la vasque olympique pour l’allumer.

Getty Images

back to top