skip to content

Carmelo ANTHONY

  • 3
  • 0
  • 1

Le seul basketteur triple champion olympique

L’ailier des Knicks de New York Carmelo Anthony est resté fidèle à l’équipe nationale américaine durant quatorze années. Il a ainsi disputé quatre Jeux Olympiques dont il est revenu en bronze (2004) et trois fois en or (2008, 2012, 2016). Il possède le plus beau palmarès du basket olympique masculin, est le seul joueur triple champion olympique, et détient la plupart des records (nombre de matches disputés, total de points, rebonds, lancers-francs, tirs) de l’équipe olympique des USA !

Le basketteur de tous les records aux Jeux

« La plupart des athlètes n’ont pas l’opportunité de dire qu’ils ont gagné une médaille d’or, alors trois, c’est encore mieux ! Je serai très heureux quand je quitterai les parquets de savoir que j’ai donné tout ce que j’avais à ce jeu, de savoir que j’ai joué à très haut niveau à tous les étages, lycée, université et éventuellement trois médailles d’or. Je pourrai me retourner quand je prendrai ma retraite sportive - même si je n’ai pas de bague de champion NBA -, et dire que j’ai fait une grande carrière », dit Carmelo Anthony en descendant du podium à Rio, après la victoire en finale le 21 août face à la Serbie 96-66. Au terme de son dernier match olympique, Anthony est le seul basketteur trois fois titré et le joueur américain qui a disputé le plus de rencontres aux Jeux (31), qui a marqué le plus de points (336), de paniers à deux points réussis (113) et tentés (262), de rebonds (125), de paniers à 3 points tentés (53) et de lancers-francs réussis (53) et tentés (71).    

Champion universitaire en 2003

Carmelo Anthony nait à Brooklyn (New York) le 29 mai 1984. Son père dont il tient le même prénom meurt d’une longue maladie lorsqu’il est âgé de deux ans. Quelques années plus tard, sa famille déménage à Baltimore où il développe ses talents pour le basket. Il atteint la taille de 2,03m pour un poids de 109 kg et se spécialise au poste d’ailier. Il brille de mille feux dans le championnat universitaire NCAA avec l’Université de Syracuse en 2002-2003 jusqu’au titre remporté face à l’université du Kansas et il est sacré « Most Outstanding Player » (meilleur joueur) du tournoi. Dans la foulée, il est recruté en championnat NBA par les Denver Nuggets. En 2011, il rejoindra les New York Knicks ou il évolue encore en 2016.

La période sombre

Carmelo Anthony débute au niveau international dès 2002 avec l’équipe des USA juniors. Il est médaillé de bronze lors des Mondiaux juniors cette année-là. En 2004, à 20 ans, il est sélectionné notamment aux cotés de LeBron James dans la formation américaine qui dispute les Jeux d’Athènes. Les USA sont battus en demi-finale par l’Argentine 89-81 et prennent le bronze en dominant la Lituanie. Une autre immense déception suit aux Championnats du monde FIBA 2006 au Japon, où la Grèce élimine les USA 101-95 en demi-finale et où ils finissent à nouveau en bronze. « Être là sur le parquet et voir les Grecs fêter leur victoire, sachant que nous étions considérés comme les meilleurs joueurs du monde, ce que nous pensions aussi, eh bien à ce moment-là, nous ne l’étions plus ! Mais tout a changé ensuite », observe Anthony.

En route pour un fameux triplé

Sous la houlette de « coach K » (Mike Krzyzewski), et autour de LeBron James et de Kobe Bryant, mais aussi de Carmelo Anthony, l’équipe des USA qui dispute les Jeux de Beijing de 2008 se baptise la « Redeem team » (l’équipe de la rédemption) et commence par remporter le championnat FIBA des Amériques 2007. Dans la capitale chinoise, elle remporte largement tous ses matches, prend sa revanche sur l’Argentine en demi-finale (101-81) et termine par une victoire d’anthologie face à l’Espagne (118-107). Quatre ans plus tard, à Londres, toujours avec James et Bryant, Carmelo Anthony remporte sa deuxième médaille d’or avec un parcours à nouveau royal, et nouvelle victoire en finale face à l’Espagne 107-100. Il est lors de ces Jeux 2012 le 2e meilleur marqueur des USA avec une moyenne de 16,3 points par match. Enfin, à Rio 2016, où il devient le premier joueur américain à avoir disputé quatre Jeux, Anthony aide notamment son équipe à se sortir d’une mauvaise passe au premier tour face à l’Australie en marquant 31 points ! Il dispute les huit matches, dans une équipe moins souveraine qu’en 2008 et 2012, embellit ses statistiques dans tous les secteurs, et fête son 3e titre après la victoire finale face à la Serbie.

« C’est terminé pour moi »
Après la victoire sur le parquet de l’Arène Carioca 1, qui le fait entrer de plein pied dans la légende des Jeux Olympiques, Carmelo Anthony explique : « Je vis un moment vraiment très spécial. Je sais que c’est terminé pour moi. Je suis impliqué dans cette aventure depuis les Jeux d’Athènes. J’ai vu le pire et j’ai vu le meilleur. Et je suis encore là, trois médailles d’or plus tard. Dans ce tournoi à Rio, nous nous sommes battus. Ce n’était pas toujours joli. » Carmelo Anthony va maintenant continuer sa carrière en NBA avec les Knicks, et qui sait si le joueur qui a participé 9 fois au All-Star Game depuis 2007 et qui a dépassé les 20.000 points marqués, n’arrivera pas enfin à enfiler la fameuse bague ?
Plus

Galerie


Résultats


back to top En