skip to content
Muffat Camille
Muffat Camille

Camille MUFFAT

  • O 1
  • A 1
  • B 1

Camille Muffat, star de la natation française

Triple médaillée à Londres en 2012, championne olympique du 400m nage libre, Camille Muffat a pris sa retraite sportive à 24 ans, avant de perdre la vie dans un accident d’hélicoptère en mars 2015.

Plus vite que les garçons

Née à Nice, Camille Muffat rêve dès l’enfance de devenir championne olympique. Elle rejoint à l’âge de 12 ans l’entraîneur qui va la mener au sommet, Fabrice Pellerin, au sein du très performant groupe de l’Olympic Nice Natation. Elle dit de lui en avril 2012 : « Fabrice est dur avec les filles. Il nous dit “ bougez-vous !”», « comblez l’écart avec les garçons ! ». Comme l’écart chronométrique sur un 400m peut atteindre 20 secondes, il nous demande de le combler au maximum. Ca fait marrer les garçons. Ils n’aiment pas qu’une fille aille plus vite. Moi, j’accepte le défi, ça nous tire vers le haut, même si c’est parfois saoulant... ».

Du quatre nages à la nage libre

Camille est tout d’abord une spécialiste du « quatre nages », discipline qu’elle domine au niveau national, qui lui permet de monter sur ses premiers podiums continentaux et de disputer le Jeux Olympiques en 2008 à 18 ans, où elle participe à trois épreuves : 200m 4 nages (12e), 400m 4 nages (19e) et relais 4x200m nage libre (5e). Mais voilà, pour elle, cette spécialité n’apporte pas de « gros titres, au niveau sportif comme médiatique », ajoutant : « Fabrice Pellerin m’a demandé de faire un choix. Je me suis dit que je n’irais pas bien loin avec le quatre nages, et qu’il était temps que j’aille titiller les crawleurs ».

Prête pour un exploit à Londres

Quelque mois après avoir pris la décision de ne se consacrer qu’à la nage libre, la championne niçoise remporte le titre mondial du 200m en petit bassin à Dubaï en décembre 2010. Ce premier cap franchi, Camille redouble d’ardeur à l’entraînement et ne se fixe aucune limite. En 2012, elle est en tête des bilans mondiaux sur 200m et 400m. « Je me rends compte qu’il n’y a rien à voir entre être un nageur qui participe aux Jeux et qui parvient à entrer en finale, sans plus, et le cap que j’ai passé en un an et demi. Nous avons réussi à ajouter du kilométrage, de nombreux entraînements, trois séances de musculation par semaine. Je m’aperçois que là, c’est vraiment un autre niveau Quand je m’entraîne, je vois qu’il n’y a pas plus qu’une ou deux autres filles qui peuvent faire la même chose. C’est cela qui fait qu’on a envie de continuer tous les jours » dit-elle avant de participer aux Jeux de Londres.

Trois journées au sommet

Le 29 juillet 2012 dans la piscine de l’Aquatics Centre de Londres, Camille Muffat devient championne olympique du 400m. Une course qu’elle maitrise, en tête de bout en bout pour signer un nouveau record olympique en 4:01.45 devant l’Américaine Allison Schmitt et la Britannique Rebecca Adlington. Après Jean Boiteux en 1952, Laure Manaudou en 2004 (tous deux sur 400m) et Alain Bernard en 2008 (sur 100m nage libre), elle est la 4e championne olympique française de natation.

Le 31 juillet, elle est en course pour le podium durant les quatre longueurs du 200m nage libre derrière Allison Schmitt qui s’échappe. Elle contient jusqu’au bout l’Australienne Bronte Barratt, l’Américaine Missy Franklin et l’Italienne Federica Pellegrini pour prendre la médaille d’argent en 1:55.58. Le 1er août, Camille Muffat lance sur de bonnes bases le relais 4x200m nage libre et remporte sa troisième médaille (le bronze derrière les USA et l’Australie) avec Charlotte Bonnet, Ophélie-Cyrielle Etienne et Coralie Balmy. Elle n’est que la 3e athlète française après Micheline Ostermeyer en 1952 (athlétisme) et Laure Manaudou en 2004 à remporter trois médailles dans les mêmes Jeux.

Le sport en deuil

Après ses triomphes olympiques, Camille Muffat prend encore deux médailles de bronze lors des Mondiaux FINA de Barcelone 2013 (200m et 4x200m nage libre). Le 12 juillet 2014, elle annonce qu’elle met un terme à sa carrière sportive, à 24 ans. « J’ai fait tout ce dont je rêvais » dit-elle alors. Début mars 2015, Camille Muffat participe en compagnie d’autres grands sportifs français au tournage d’une émission de télé-réalité en Argentine. Le 9 mars, elle perd la vie dans un accident d’hélicoptère avec neuf autres personnes, dont la navigatrice Florence Arthaud et le boxeur médaillé de bronze à Beijing en 2008 Alexis Vastine. Le sport est en deuil.

Plus



Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 4:01.45
    Natation
    400m nage libre femmes
    A 1:55.58
    Natation
    200m nage libre femmes
    B 7:47.49
    Natation
    relais 4x200m nage libre femmes

back to top En