skip to content
RUUD Birger
RUUD Birger

Birger RUUD

  • O 2
  • A 1
  • B 0

En 1932, à Lake Placid, Birger Ruud rattrapa son retard sur son compatriote Hans Beck pour remporter in extremis l’or en saut à ski.

Un doublé inhabituel

Les deux hommes avaient grandi dans la ville minière de Kongsberg en Norvège. Aux Jeux Olympiques en 1936, Birger Ruud tenta un doublé quelque peu inhabituel : participer à la fois aux épreuves de ski alpin et celles de saut à ski. La première épreuve de ski alpin était le combiné. Ruud avait une avance de 4,4 secondes dans la descente, mais après s'être vu infliger une pénalité de six secondes pour avoir manqué une porte dans le slalom, il dut se contenter d'une quatrième place. Une semaine plus tard, il remportait une médaille d'or en saut à ski.

Des positions antinazies lors de l’occupation

En 1948, Birger Ruud s'adjugeait une médaille d'argent dans cette même épreuve. On ne peut qu'imaginer ce qu'il aurait pu accomplir si les Jeux Olympiques avaient eu lieu en 1940 et 1944. En plus de ses exploits sportifs, Birger Ruud est tenu en très haute estime pour les positions antinazies qui furent les siennes lors de l'occupation de la Norvège par les Allemands.

Plus


Galerie


Résultats


back to top En