skip to content
Biathlon

Epreuves mixtes



Le biathlon associe la puissance et l’agressivité du ski de fond avec l’adresse et le sang-froid du tir.

Aux origines, la survie

Dérivé du grec, le terme biathlon signifie "deux concours". Il exprime aujourd'hui la combinaison de deux sports : le ski et le tir.  Le biathlon tire ses origines des techniques de survie nées dans les forêts enneigées de Scandinavie, où les hommes chassaient à ski, fusil en bandoulière. 

Normalisation des règles

En 1948, l’Union Internationale de Pentathlon Moderne et de Biathlon (UIPMB) est créée, afin d'harmoniser les règles du biathlon et du pentathlon. En 1993, la branche "biathlon" de l’UIPMB instaure l’Union Internationale du Biathlon avant de se désolidariser officiellement de l’UIPMB, en 1998.

Première compétition

Les premières épreuves de biathlon apparaissent au début du 18e siècle, en Scandinavie.  Le premier biathlon moderne a sans doute été organisé en 1912 lorsque l'armée norvégienne a organisé la course de Forvarsrennet à Oslo. Cette compétition annuelle se composait initialement d'une course de ski de fond de 17 km, assortie de pénalités de deux minutes pour chaque tir raté lors de l'épreuve consacrée au tir.

Histoire olympique

En 1924 à Chamonix une ancienne forme du biathlon a fait ses débuts olympiques: la patrouille militaire. Cette épreuve fut ensuite en démonstration en 1928, 1936 et 1948. Après quelques essais pour l’incorporer dans un pentathlon hivernal, le biathlon fait ses débuts sous sa forme actuelle aux Jeux de 1960 à Squaw Valley. Le biathlon féminin fait sa première apparition au programme olympiques lors des Jeux à Albertville en 1992.

Jusqu'aux Jeux de 1976 à Innsbruck, les épreuves se composent d'une course individuelle et d'un relais. À Lake Placid en 1980 est introduite une deuxième épreuve individuelle.

À Salt Lake City en 2002, s’ajoute une épreuve de poursuite de 12,5 km pour les hommes et de 10 km pour les femmes. À partir de Turin en 2006, une nouvelle épreuve de "mass-start" (départ en ligne) est introduite chez les hommes comme chez les femmes. Elle réunit les 30 meilleurs athlètes de la Coupe du Monde.

Plus


Galerie


back to top