skip to content
Benefits of the process IOC/Chris Graythen
Une révolution pour les villes hôtes potentielles des Jeux 

La nouvelle procédure de candidature 2026 en deux phases s'appuie sur les changements introduits par l'Agenda olympique 2020, lesquels ont réduit les coûts pour les villes, renforcé le soutien apporté aux villes et aux CNO par le CIO et donné plus de flexibilité pour développer des projets olympiques qui vont dans le sens des objectifs locaux, régionaux et nationaux.  

Aperçu des deux phases :

• Une nouvelle phase de dialogue sans engagement (octobre 2017 à octobre 2018), donnera aux villes et aux CNO intéressés l'occasion d'engager un dialogue avec le CIO afin d'évaluer les avantages et les exigences liés à l'accueil des Jeux Olympiques d'hiver de 2026. 

Les villes n'auront pas à soumettre de propositions ou garanties officielles, ni à faire de présentations. Le CIO et le Mouvement olympique vont adopter une approche plus proactive, en assistant et en soutenant les villes bien avant que des engagements ne soient pris, en envoyant des équipes d'experts techniques sur place pour les aider à élaborer leurs projets olympiques. Le coût de l'aide fournie à toutes les villes sera entièrement assumé par le CIO. 

En octobre 2018, la Session du CIO, sur recommandation de la commission exécutive, invitera un certain nombre de villes intéressées à prendre part à la phase de candidature. 

• Une phase de candidature officielle raccourcie (octobre 2018 à septembre 2019) avec des procédures simplifiées permettra aux villes candidates retenues de travailler en étroite coopération avec le CIO pour veiller à ce que la meilleure solution possible en termes de livraison des Jeux et plans pour l'héritage à long terme soit proposée. 

Les villes candidates n'auront à soumettre qu'un seul dossier de candidature, en janvier 2019, et le nombre de questions figurant dans le questionnaire de candidature a été réduit d'un tiers. 

L'élection de la ville hôte des Jeux de 2026 se tiendra lors de la Session du CIO en septembre 2019 à Milan, Italie.

Le Contrat ville hôte 2026 sera publié en juillet 2018. Il prévoira une contribution du CIO à la réussite des Jeux d'un montant estimé à 925 millions d'USD – calculé sur la base des revenus provenant des droits de diffusion et du programme TOP, des services de diffusion hôte fournis par OBS (services olympiques de radio-télévision) et des activités de transfert des connaissances.

Avantages de la procédure de candidature

Tout au long de ces deux phases, le CIO et les villes noueront un dialogue ouvert et continu et le CIO instaurera un environnement favorisant l'apprentissage afin de permettre une amélioration constante du projet olympique. Ces changements bénéficieront aux villes sur trois plans principaux :

1 – Un soutien et une expertise accrus fournis par le CIO

• Le CIO enverra des équipes d'experts techniques pour aider les villes et les CNO à développer leurs concepts. Ce soutien sera apporté à toutes les villes de manière équitable, et ce aux frais du CIO.
• Le CIO mènera ses propres recherches afin d'évaluer la faisabilité générale de l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2026 par les villes intéressées. Ce soutien réduira considérablement la charge de travail pour les villes. 
• Le CIO organisera des séances de travail interactives dans les villes et offrira la possibilité de participer à un forum de discussion avec un groupe plus large de parties prenantes dans chaque ville. 

2 – Moins de livrables tout au long de la procédure de candidature

• Les villes n'auront à fournir aucun dossier de candidature ni aucune garantie au cours de la phase de dialogue.
• Les villes n'auront à soumettre qu'un seul dossier de candidature au cours de la phase de candidature. Le CIO a également réduit le nombre de questions et de garanties à soumettre. Ces changements réduisent grandement la charge de travail des villes. 
• Les dossiers de candidature incluront certains éléments contextuels selon la nature du projet des Jeux. 

3 – Des budgets de candidature considérablement réduits

• Le soutien accru apporté par les experts du CIO durant la phase de dialogue et la réduction du nombre et de la complexité des livrables allégeront les coûts assumés par les villes.

back to top En