skip to content
PAERSON Anja
PAERSON Anja

Anja PAERSON

  • O 1
  • A 1
  • B 4

La bombe de Tärnaby

Depuis quelques années, Ingemar Stenmark, la légende du ski alpin, n’est plus la seule star de Tärnaby, petit village de 500 habitants du nord de la Suède. En 1999, une jeune fille du cru nommée Anja Pärson remporte sous le soleil de Californie sa première course de coupe du monde. Dix années passées au sommet du ski mondial ont amené Anja à se constituer une jolie collection de médailles olympiques et mondiales : 16 en tout !

Duel de reines

Sur sa route, Anja la Suédoise a croisé le chemin de Janica la Croate. Pärson et Kostelic, une formidable rivalité qui les a toutes les deux sublimées jusqu'à leur faire dominer le ski alpin mondial. Pour Anja, les Jeux Olympiques débutent en 2002 à Salt Lake City. Comme la plupart des Scandinaves, elle excelle dans les épreuves techniques et décroche deux médailles olympiques, l’argent en slalom géant (derrière Kostelic) et le bronze en slalom. Au fil des saisons, la Suédoise progresse dans les épreuves de vitesse. En 2006 aux Jeux de Turin, elle s’élance dans l’épreuve du combiné et termine troisième. Troisième, c’est également son résultat dans la descente. Mais le slalom reste son épreuve de prédilection. Le 22 février 2006, Anja Pärson remporte le slalom olympique… et sa première médaille d’or.

Une championne dans toutes les épreuves

L’année suivante, lors des championnats du monde disputés à Äre en Suède, chez elle, elle termine sur le podium de toutes les courses, soit cinq dont trois fois à la première place. Elle est la première skieuse alpine de l’histoire à être sacrée championne du monde dans toutes les épreuves. En 2008, sa victoire dans le combiné à Crans Montana la propulse dans le cercle très fermé des skieuses victorieuses dans les cinq épreuves de coupe du monde (slalom, slalom spécial, combiné, super-G et descente).

Un crash et du bronze

À Vancouver, Anja espère briller de nouveau de mille feux. C’est désormais dans les disciplines de vitesse qu’elle exprime le mieux son talent. Dans la descente, elle est en lice pour une médaille, mais sur le dernier saut, elle perd l’équilibre et chute à pleine vitesse sur plus de 60 mètres. Plus de peur que de mal, mais la championne est bien sonnée. Le lendemain, elle surmonte sa peur et se mesure à nouveau à la piste de Whistler pour le combiné alpin. Cette fois pas de chute et une magnifique troisième place. Cette médaille de bronze est sa sixième médaille olympique. Avec sept petits et grands Globes de cristal et 41 victoires en coupe du monde, la bombe de Tärnaby est tout simplement une très grande dame du ski.

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • B 2:10.19
    Ski
    Super combiné femmes
  • B 2:51.63
    Ski
    Combiné alpin femmes
    B 1:57.13
    Ski
    descente femmes
    O 1:29.04
    Ski
    slalom femmes
  • A 00:02:31.33
    Ski
    slalom géant femmes
    B 1:47.09
    Ski
    slalom femmes


back to top