skip to content
NORBERG Anette
NORBERG Anette

Anette NORBERG

  • O 2
  • A 0
  • B 0

Depuis 1982, la Suédoise Anette Norberg occupe la position de skip dans les équipes de curling auxquelles elle appartient. Ce rôle de capitaine de route sur qui repose la pression lors du lancer des dernières pierres lui sied à merveille. En effet, dans sa vie professionnelle, Anette Norberg est une spécialiste de l’analyse des risques dans les assurances. Sur la patinoire, c’est elle qui prend les décisions, qui évalue la stratégie des adversaires et conseille ses partenaires sur les choix Avec dix participations aux championnats du monde (dont trois victoires) et quinze aux championnats d’Europe (avec sept titres), la joueuse de curling suédoise a acquis une immense expérience du haut-niveau lorsque les parties importantes se jouent et se gagnent sur des détails.

2006 : des matchs à suspense

Aux Jeux Olympiques de 2006 à Turin, l’équipe suédoise est favorite pour le titre. Après le premier tour, les Scandinaves sont premières au classement avec sept victoires en neuf matchs. Qualifiée pour la demi-finale, la Suède rencontre sa voisine la Norvège contre qui elle s’était largement inclinée en phase de poule dix points à trois. Cette fois, le match est extrêmement serré. Lors de la huitième manche la joueuse norvégienne rate son coup pour enlever deux pierres suédoises (« double take-out »). Les Suédoises sont passées tout près de l’élimination. Dans la dernière manche, Anette Norberg gère parfaitement l’avantage et enlève les deux dernières pierres adverses pour mener son équipe en finale. La Suède s’impose cinq points à quatre.

Dans le match pour la médaille d’or face à la Suisse, les équipes se rendent coup pour coup. Alors que la Suède mène de deux points, les Helvètes égalisent dans la manche 10. Dans l’ultime partie, la skip Suisse Mirjam Ott réalise un superbe coup pour placer deux pierres dans la maison (la cible). Anette Norberg n’a plus le choix, il lui reste une seule pierre : elle n’a pas le droit à l’erreur. Elle doit enlever les deux pierres suisses et laisser la sienne sur la cible pour décrocher l’or. Elle réussit ce coup parfait ! Elle et son équipe sont championnes olympiques. Anette Norberg a su élever son niveau de jeu pour ces deux derniers matchs décisifs et conduire ses partenaires à la victoire.

2010 : une finale à couper le souffle

Avec ses coéquipières du club de Härnösand, Anette Norberg continue sa moisson de médailles en compétitions internationales. Elle est encore vice-championne du monde en 2009 et qualifiée pour les Jeux de 2010 à Vancouver. Dans la première phase de ce tournoi olympique, les Suédoises s’inclinent à deux reprises et sont classées deuxièmes derrière les favorites, les Canadiennes. Opposées aux Chinoises en demi-finale, Anette et ses amies s’imposent largement 9 à 4 après avoir creusé l'écart dès les premières manches. Au pays du curling, la finale face aux Canadiennes s’annonce passionnante. Avant la dixième manche, les Suédoises n’ont marqué que quatre points contre six à leurs adversaires plus régulières jusque-là. Dans les dernières manches, les deux skips rivalisent de maladresses. À ce petit jeu, les Suédoises s’en sortent mieux, elles réussissent à égaliser pour disputer une onzième partie décisive. Anette Norbeg pour sa dernière pierre parvient à prendre le point. Mais c’est à son adversaire de jouer l’ultime coup de la partie. La skip canadienne rate cependant son lancer, elle n’enlève qu’une seule de ses deux cibles. Anette Norberg, Eva Lund et Cathrine Lindhal peuvent exulter, elles viennent de remporter un deuxième titre olympique consécutif. Pour Anna Le Moine et Kajsa Bergstroem, les nouvelles venues dans l’équipe, la joie est immense également, elles goûtent leur première médaille d’or.

MoreLabel
Plus

Galerie


Résultats



back to top