skip to content
WILLIAMS Amy
WILLIAMS Amy

Amy WILLIAMS

  • O 1
  • A 0
  • B 0

La légende britannique des sports d'hiver

En s’imposant en skeleton à Vancouver, Amy Williams a apporté à son pays son premier titre olympique individuel aux Jeux d’hiver en trente ans.

2002, une belle année pour débuter

A 19 ans, lors de l’été 2002, Amy Williams est étudiante à Bath au sud-ouest du Royaume-Uni. Sportive, elle pratique l’athlétisme sur 400m quand l’opportunité se présente à elle de se tester à la poussée sur les nouvelles installations destinées à l’entraînement en bobsleigh, luge et skeleton mises en place dans son université. 2002 est l’année retour du skeleton (après 1928 et 1948) au programme des Jeux Olympiques d’hiver, à Salt Lake City.  Et comme elle l’explique « Animée du désir de représenter mon pays dans un sport olympique, j’ai accepté sans hésitation de participer au programme britannique de développement du skeleton et j’ai commencé à apprendre l’art de la glisse ».

Turin arrive un peu trop tôt

Progressant dans une discipline qui consiste à dévaler un circuit de glace la tête la première en atteignant des vitesses supérieures à 140 km/h et qu’elle trouve « exaltante et terrifiante », Amy Williams brille dans ses premières compétitions (2e des Jeux Mondiaux des étudiants et des championnats du monde juniors en 2005), mais ne parvient pas à se qualifier pour les Jeux de Turin où c’est sa compatriote Shelley Rudman qui part décrocher la médaille d’argent.

Un exploit historique à Vancouver

« J’ai passé les quatre années menant aux Jeux de Vancouver totalement concentrée sur l’objectif de gagner le droit d’y représenter mon pays ». Non seulement elle y parvient, mais les 18 et 19 février 2010 au centre des sports de glisse Whistler, elle s’impose brillamment en battant deux fois le record de la piste, lors des 1ère et 3e manches, pour devenir championne olympique avec une avance confortable sur les Allemandes Kertsin Szymkoviak et Anja Huber qui prennent l’argent et le bronze. Amy Williams obtient la première médaille d’or individuelle britannique aux Jeux d’hiver depuis Robin Cousins en patinage artistique à Squaw Valley en 1980 et le premier titre féminin depuis Jeannette Altwegg, elle aussi en patinage artistique à Oslo en 1952.

Après l’or

Amy Williams remporte encore la médaille d’argent lors des championnats du monde 2009. Elle est parallèlement décorée de l’Ordre de l’Empire britannique par la Reine Elizabeth II, apparait dans de nombreux programmes télévisés, et devient ambassadrice du Comité Olympique Britannique lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour en 2010. Le 22 mai 2012, elle porte la torche olympique à Yeovil (Somerset). Ce même mois, elle annonce sa retraite sportive, avec la volonté de rester au service du sport et de l’olympisme en suivant la devise des Jeux de Londres « Inspirer une génération »...

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 3:35.64
    Bobsleigh
    Individuel femmes

back to top En