skip to content
BROWNLEE Alistair
BROWNLEE Alistair

Alistair BROWNLEE

  • O 0
  • A 0
  • B 0

Alistair Brownlee, vedette britannique du triathlon s’est présenté aux Jeux de 2012 à Londres en grand favori pour la médaille d’or en compétition masculine, mais c’est le fait qu’il affrontait son propre frère Jonathan qui lui a assuré des kilomètres de couverture médiatique.

L’ainé des Brownlee s’est donc finalement imposé et a rapporté ainsi à la Grande-Bretagne sa première médaille dans ce sport avec d’autant plus de panache qu’il avait été blessé durant la première partie de l’année.

Après le 1 500 m à la nage dans la Serpentine, l’étang de Hyde Park, et la course cycliste de 43 km dont le parcours passait devant le palais de Buckingham, le peloton de tête, avec les deux Brownlee, l’Espagnol Javier Gomez et les Français David Hauss et Laurent Vidal, s’avéra particulièrement serré, si bien que la bataille pour les médailles ne s’est décidée qu’à la dernière épreuve.

Alistair, avec un temps en course à pied de 10 km d’un peu plus de 90 secondes par rapport à Mo Farah, le champion olympique du 10 000 m dans le stade olympique s’est montré décidément irrattrapable.

À 24 ans, le triathlète britannique qui depuis les trois dernières années et après une succession de performances phénoménales a montré qu’il dominait ce sport auquel il s’est mis sur les conseils d’un oncle triathlète également.

En junior, il était un excellent coureur de dénivelés et un champion de cross au niveau cantonal. Après quelques années de médecine à l’université, il a opté pour la science sportive avant de retourner chez lui dans le Yorkshire pour se consacrer au triathlon.

Cette décision lui a offert la possibilité d’une participation aux Jeux à Beijing en 2008 où il a terminé 12e tout en étant le concurrent britannique le mieux placé.

La saison suivante, il triomphe aux Championnats du monde de l’ITU, l’Union Internationale de Triathlon, et décroche la première place à Madrid, Washington, Kitzbühel et Londres avant de remporter le Grand Final en Australie. Il était la première personne à remporter l’ensemble des titres des championnats de triathlon juniors, des moins de 23 ans et du monde.

En 2010, Brownlee handicapé par une fracture de fatigue a tout de même gagné deux titres européens et à ce jour, il détient cinq titres de champion du monde de l’ITU et autant de médailles d’or consécutives au niveau européen, ce à quoi vient s’ajouter désormais le titre ultime de champion olympique.

La seule surprise c’est que son cadet Jonathan, 22 ans, n’a pas obtenu l’argent. Malgré une excellente performance pour regagner du temps après une pénalité de 15 secondes pour avoir enfourché la bicyclette trop rapidement lors de la première transition, il n’a gagné que le bronze derrière l’Espagnol Gomez, champion du monde en titre.

Après la course, Alistair, qui a laissé entendre qu’il opterait sans doute pour le fond, a déclaré : « la course a été incroyable et la foule stupéfiante et le bruit ! J’en ai encore les oreilles pleines et je suis extrêmement fier de Jonny ! »

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 1:46:25.00
    Triathlon
    Individuel hommes


back to top