skip to content

Alexander MOSKALENKO

  • O 1
  • A 1
  • B 0

À Pereyaslovka, la ville de Sibérie où il a grandi, Alexandre Moskalenko habitait en face d'un entraîneur de trampoline.

Premier champion olympique en trampoline

En 1990, il se blesse à la colonne vertébrale lorsque le trampoline sur lequel il évolue cède. Cet accident ne l'empêchera pas cependant de remporter les championnats du monde la même année. Il défend avec succès son titre de champion du monde en 1992 et 1994, puis arrête la compétition. Toutefois, lorsque la décision d'inscrire le trampoline au programme olympique est prise en 1997, Moskalenko reprend l'entraînement. Il parvient à perdre les vingt-quatre kilos superflus qu'il a pris et remporte dans la foulée les championnats du monde de 1999. Aux Jeux Olympiques à Sydney, le Russe, alors âgé de 30 ans, décroche facilement la médaille d'or.

Crêpes et caviar

En 2001, Moskalenko ajoute un cinquième titre de champion du monde à son palmarès. En 2004 à Athènes, il participe à nouveau aux Jeux Olympiques, mais il devra se contenter de l'argent, finissant à trois dixièmes de point de l'Ukrainien Yuri Nikitin. La plupart des athlètes ont un plat préféré, qu'ils aiment prendre avant une grande compétition. Moskalenko a eu droit pour sa part à un repas des plus inhabituels : crêpes et caviar.

Plus

Galerie


Résultats



back to top