skip to content

Loughborough reports cover IOC

Le CIO encourage les organisations à mesurer et suivre les progrès accomplis en matière d'égalité des sexes. Des évaluations régulières sont nécessaires pour comprendre les changements opérés et fournir une orientation stratégique aux décideurs et responsables de la mise en œuvre des programmes.

Deux projets de recherche ont été menés afin d'étudier la place des femmes dirigeantes dans le Mouvement olympique et obtenir des informations sur l'application de la politique du CIO en matière d'égalité des sexes. Les deux études ont été mandatées par la commission des femmes dans le sport du CIO et dirigées par l’Institute of Sport and Leisure Policy de l’Université de Loughborough. Leur objectif commun était de donner une image précise de la situation actuelle des femmes dirigeantes et d’identifier les obstacles rencontrés.

La première étude, "Femmes et fonctions dirigeantes dans le Mouvement olympique", publiée en 2004, faisait suite aux objectifs fixés en vue de promouvoir la présence des femmes dans les commissions et conseils exécutifs. L’étude avait pour objet d’évaluer les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la politique du CIO en matière de participation des femmes aux instances dirigeantes du Mouvement olympique. Elle évaluait les processus de recrutement des femmes dans les structures décisionnaires, leur cheminement de carrière dans les instances dirigeantes olympiques, leur influence sur les activités des organisations et sur les décisions globales ainsi que les possibilités de formation qui leur étaient offertes.

Lire le résumé analytique
Découvrir le rapport final

La deuxième étude, "Égalité des sexes et fonctions dirigeantes dans les instances olympiques", publiée en 2010, a identifié un certain nombre d’obstacles qui continuent d’entraver le parcours des femmes et leur accès à des postes de direction. Le rapport a proposé une série d’indicateurs clés de performance et de recommandations permettant aux organisations sportives d’améliorer l’égalité des chances dans les processus d’élection et les procédures de promotion.

Découvrir le rapport final

back to top En