skip to content
1900 Les femmes participent pour la première fois aux Jeux Olympiques à Paris, France. Vingt-deux femmes sur les 997 athlètes en lice (2,2 %) concourent dans cinq sports uniquement : le tennis, la voile, le croquet, les sports équestres et le golf.
1904 Le tir à l’arc propose des épreuves féminines.
1908 Le patinage et le tennis* proposent des épreuves féminines.
1912 La natation propose des épreuves féminines.
1924 L’escrime propose des épreuves féminines.
1928 L’athlétisme et la gymnastique proposent des épreuves féminines.

La participation des femmes aux Jeux Olympiques atteint près de 10 %. En savoir plus ici.
1936 Le ski propose des épreuves féminines.
1948 Le canoë-kayak propose des épreuves féminines.
1952 Les sports équestres proposent des épreuves féminines.
1960 Aux Jeux Olympiques d'hiver, plus de 20 % des concurrents sont des femmes.
1964 Le volleyball et la luge proposent des épreuves féminines.
1976 L'aviron, le basketball et le handball proposent des épreuves féminines.
1980 Le hockey propose des épreuves féminines.
1981 Flor Isava-Fonseca et Pirjo Haeggman sont les premières femmes à être cooptées membres du CIO.
1984 Le tir et le cyclisme proposent des épreuves féminines.
1988 Le tennis*, le tennis de table et la voile proposent des épreuves féminines.
1990 Flor Isava Fonseca est la première femme à être élue membre de la commission exécutive du CIO.
1991 Le CIO prend une décision historique : tout nouveau sport souhaitant être admis au programme olympique doit obligatoirement comporter des épreuves féminines.
1992 Le badminton, le judo et le biathlon proposent des épreuves féminines.
1995 Le CIO crée le groupe de travail femme et sport, un organe consultatif qui conseille la commission exécutive sur la politique à mener afin d'accroître la participation féminine dans le sport à tous les niveaux.
1996 La première Conférence mondiale du CIO sur la femme et le sport a lieu à Lausanne, Suisse. Plusieurs recommandations sont formulées à cette occasion, notamment "que les FI et les CNO créent des comités spéciaux ou des groupes de travail composés d'au moins 10 % de femmes afin d'élaborer et de mettre en œuvre un plan d'action en vue de promouvoir le rôle des femmes dans le sport". En savoir plus ici.

La Charte olympique est amendée afin de contenir, pour la première fois de son histoire, une référence explicite à la nécessité d’œuvrer dans ce domaine.
"Le rôle du CIO est d'encourager et soutenir la promotion des femmes dans le sport, à tous les niveaux et dans toutes les structures, dans le but de mettre en œuvre le principe de l'égalité entre hommes et femmes." – Règle 2, paragraphe 7, Charte olympique, état en vigueur au 18.07.1996

Le football et le softball proposent des épreuves féminines.
1997 Anita L. DeFrantz est élue vice-présidente du CIO. C'est la première femme à occuper cette fonction.
1998 Le curling et le hockey sur glace proposent des épreuves féminines.
2000 À l'occasion de la deuxième Conférence mondiale du CIO sur la femme et le sport organisée à Paris, France, la résolution suivante est adoptée : "Le Mouvement olympique doit réserver aux femmes, pour fin 2005, au moins 20 % des postes dans toutes ses structures ayant un pouvoir de décision." En savoir plus ici.

Les Trophées du CIO "Femme et Sport", destinés à promouvoir et récompenser l'action des femmes dans le sport, sont décernés pour la première fois. En savoir plus ici.

L’haltérophilie, le pentathlon moderne, le taekwondo et le triathlon proposent des épreuves féminines.
2002 Le bobsleigh propose des épreuves féminines.
2004 La lutte propose des épreuves féminines.

La troisième Conférence mondiale du CIO sur la femme et le sport, qui se tient à Marrakech, Maroc, "réaffirme les objectifs fixés en 1996 par le CIO pour les CNO et les FI, à savoir compter au moins 20 % de femmes au sein de leurs organes exécutifs et législatifs d'ici à 2005 et après". En savoir plus ici.

Gunilla Lindberg est élue vice-présidente du CIO.

Le groupe de travail femme et sport devient une commission à part entière.
2006 Le golf* et le rugby proposent des épreuves féminines.
2008 Lors de la quatrième Conférence mondiale du CIO sur la femme et le sport organisée sur les bords de la mer Morte en Jordanie, un "plan d’action" est adopté, lequel souligne "la nécessité de recueillir des données fiables en vue d'élaborer et de promouvoir une stratégie adaptée" ainsi que l’importance de définir des indicateurs clés de performance et de mettre en place un mécanisme de surveillance pour évaluer les progrès accomplis. En savoir plus ici.

Nawal El Moutawakel est élue membre de la commission exécutive du CIO.
2009 Le XIIIe Congrès olympique, qui se tient à Copenhague, Danemark, adopte une recommandation visant à renforcer la politique sur les femmes et le sport. En savoir plus ici.
2010 L’ancien président du CIO, Jacques Rogge, nomme Nawal El Moutawakel présidente de la commission de coordination des Jeux Olympiques de Rio 2016. En savoir plus ici.
2012 La cinquième Conférence mondiale du CIO sur la femme et le sport, organisée à Los Angeles, États-Unis, émet les deux recommandations suivantes : "Le CIO devrait réexaminer le nombre minimum de femmes occupant des postes dirigeants qu'il a fixé pour ses composantes, et établir un mécanisme visant à s'assurer que ce quota est respecté"; "le CIO devrait établir des partenariats plus étroits avec l'Organisation des Nations Unies et ses agences, notamment ONU Femmes, et participer aux activités de la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme afin de développer son propre programme sur la parité hommes/femmes". En savoir plus ici.

Nawal El Moutawakel est élue vice-présidente du CIO. C'est aussi la première femme à présider une commission d’évaluation. Claudia Bokel est élue présidente de la commission des athlètes (et membre de la commission exécutive du CIO).

Angela Ruggiero est nommée présidente de la commission de coordination des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Lillehammer.

Le CIO signe un protocole d'accord avec ONU Femmes afin d'encourager l'égalité des sexes et de promouvoir l'autonomisation des femmes par le sport.

La boxe propose des épreuves féminines.
2013 Quatre femmes (26,6 % des membres) siègent pour la première fois à la commission exécutive du CIO.
2014 Avril : Le CIO et les Nations Unies signent un protocole d'accord afin de renforcer leur collaboration. Cette collaboration comprend la promotion de "l’autonomisation des femmes et des jeunes filles". En savoir plus ici.

Les femmes représentent 40 % des participants aux Jeux Olympiques d’hiver.

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse à Nanjing établissent un nouveau record avec une participation féminine de 49 %.

L'adoption de l'Agenda olympique 2020 témoigne de l'engagement constant du CIO en faveur de l'égalité des sexes dans le sport. En savoir plus ici.

* Sports réintroduits au programme olympique.

back to top En