Rencontrez les experts : Paul Wylleman 

Je m’appelle Paul Wylleman et je suis docteur en psychologie (licde psychologie clinique).  

Je suis professeur à la Vrije Universiteit Brussel et j’enseigne dans un certain nombre de domaines, dont la psychologie du sport, la gestion de la performance de haut niveau et le soutien mental des athlètes. Mes recherches et publications se concentrent sur une perspective holistique du développement de carrière et des compétences psychologiques des athlètes talentueux et d’élite, et sur la santé mentale et le soutien psychologique dans le sport d’élite, olympique et paralympique. Je dirige également le département universitaire « Topsport and Study », qui soutient les étudiants-athlètes d’élite, ainsi que le groupe de recherche sur la psychologie du sport et le soutien mental.  

Auparavant, j’ai présidé la Fédération européenne de psychologie du sport (FEPSAC) et été distingué chercheur international 2017 de l’Association appliquée de psychologie du sport (AASP, États-Unis).  

Je travaille dans ce domaine depuis les 30 dernières années en apportant mon soutien à des athlètes et entraîneurs olympiques et d’élite dans différents sports individuels (tir à l’arc, judo, tennis, natation, athlétisme, escrime, patinage artistique, équitation et voile) et d’équipe (tennis, hockey sur gazon, water-polo et volley-ball). 

J’ai également proposé mes services sur place pendant les tournois de Coupe Davis et de Coupe de la Fédération, ou encore pour des Championnats d’Europe et du Monde et des Jeux olympiques  depuis 2003, à la fois pour les sports d’été et d’hiver. 

Depuis 2013, je suis chargé de de la performance chez TeamNL (le CNO*NSF, Comité national olympique des Pays-Bas), où je dirige une équipe d’entraîneurs sportifs de haut niveau, ainsi que des psychologues et des psychiatres d’un certain nombre de disciplines, dont le sport, le conseil et la clinique. Je suis également fier d’avoir été le psychologue de l’équipe de Team NL aux Jeux olympiques de Rio 2016, une expérience que je vais réitérer lors des prochains Jeux olympiques.