Vaincre la chaleur à Tokyo 2020

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 seront placés sous le signe de la chaleur et de l’humidité. Nous souhaitons vous informer à ce sujet afin que vous soyez aussi préparés que possible à vos conditions de compétition.

  • Compte tenu des températures élevées prévues à Tokyo 2020, nous avons édité un guide supervisé par des experts pour vous aider à vous adapter
  • Les conseils suivants couvrent l’acclimatation, les stratégies de pré-refroidissement et le maintien de l’hydratation
  • Vous et votre entourage pouvez également accéder à la liste complète des recommandations du service médical du CIO

L’exercice physique dans des conditions chaudes et humides pose de nombreux problèmes comme la baisse de performance en termes d’endurance, la vulnérabilité à des pathologies telles que les crampes et l’épuisement dus à la chaleur ou encore les coups de chaleur. Mais nous ne voulons pas que cela ait une influence négative sur votre préparation aux Jeux. C’est pourquoi nous avons élaboré ce guide très simple, sous la supervision d’experts, afin de vous aider à donner le meilleur de vous-même.

Créé en partenariat avec le service médical du CIO, ce guide aborde les principales inquiétudes que vous pourriez avoir concernant la compétition à Tokyo et propose des stratégies visant à réduire le risque de pathologies liées à la chaleur et, à terme, vous permettre d’optimiser vos performances.

Comment s’acclimater ?

La meilleure façon de vous préparer aux conditions chaudes et humides de Tokyo est de vous entraîner dans un environnement similaire avant le début des Jeux.

Cela impliquera des activités physiques répétées à des températures élevées, comme dans des chambres spécialement conçues ou des pièces chaudes improvisées à faible technologie qui permettront d’augmenter votre température corporelle et cutanée, favoriseront une transpiration importante, diminueront votre rythme cardiaque à une intensité donnée et permettront une meilleure rétention des électrolytes.

Vous constaterez que l’acclimatation de votre corps peut prendre entre 7 et 14 jours. Nous vous conseillons donc de vous entraîner dans des conditions identiques à celles de Tokyo au moins deux semaines avant le début des Jeux. Nous vous suggérons également d’effectuer un stage d’acclimatation à la chaleur plusieurs semaines avant l’événement afin d’améliorer votre capacité d’adaptation.

Rester hydraté

En tant qu’athlète de haut niveau, vous savez déjà à quel point l’hydratation est importante pour vous, mais elle le sera encore plus à Tokyo.

La compétition dans des conditions chaudes et humides favorisera la transpiration, et bien que ce soit un processus essentiel pour refroidir votre corps, une transpiration excessive peut conduire à la déshydratation. La déshydratation accélère l’élévation de la température dans tout le corps, ce qui peut provoquer une diminution de votre performance.

Pour éviter cela, vous devrez vous compenser cette perte d’eau tout au long de la journée. Il est absolument crucial de prendre l’habitude de rester hydraté avant, pendant et après un exercice physique.

Après l’entraînement ou la compétition dans la chaleur, les boissons de récupération doivent inclure du sodium, des glucides et, au besoin, des protéines pour optimiser la récupération. La méthode de réhydratation privilégiée consiste à consommer des liquides accompagnés d’aliments solides, notamment salés.

Cela peut vous aider à établir un programme d’hydratation planifié, voire à améliorer votre performance, en particulier si vous faites de l’exercice à haute intensité pendant plus de 90 minutes. Cependant, n’oubliez pas que toute stratégie d’hydratation mise en place doit être adaptée à vos besoins personnels. Consultez votre médecin et votre coach pour élaborer le plan qui correspond le mieux à votre situation.

Stratégies et accessoires de pré-refroidissement

Avant le début de votre compétition, vous devez éviter toute exposition inutile à la chaleur et, dans la mesure du possible, échauffez-vous à l’ombre. Pensez au gilet réfrigérant, aux serviettes froides ou à la ventilation, et assurez-vous d’avoir accès à des boissons froides pour vous rafraîchir.

Il est également important de protéger vos yeux et nous vous recommandons de porter des lunettes de soleil qui bloquent 100 % des rayons UV. De même, pensez à protéger votre peau avec une crème solaire non grasse à base d’eau. Les vêtements légèrement colorés peuvent également minimiser l’effet du rayonnement solaire, mais évitez tout ce qui nuit à l’évaporation de la sueur.

N’oubliez pas que toutes les méthodes de refroidissement intégrées dans votre programme doivent être testées et individualisées pendant l’entraînement afin d’éviter toute perturbation pendant que vous êtes en compétition.

Vous voulez en savoir plus sur la façon de vaincre la chaleur à Tokyo 2020 ? Cliquez ici pour accéder à la brochure complète et détaillée du service médical du CIO qui vous aidera, vous et votre entourage, à préparer les Jeux.

Brochure complète et détaillée – Vaincre la chaleur