En voie vers un meilleur équilibre entre les sexes aux Jeux Olympiques

Le 4 mars dernier, quelques jours avant la Journée internationale des femmes, la commission exécutive du Comité international olympique (CIO) a approuvé deux nouvelles mesures en faveur de l’égalité des sexes pour les athlètes participant aux Jeux Olympiques.

  • Pour la première fois, tous les Comités nationaux olympiques (CNO) devront compter au moins un homme et une femme au sein de leur équipe à Tokyo 2020.
  • De plus, les CNO peuvent désormais désigner deux athlètes, un homme et une femme, pour porter ensemble le drapeau lors de la cérémonie d’ouverture.
  • Ces deux nouveaux principes s’inscrivent dans l’engagement du CIO à atteindre une parité totale entre les sexes aux Jeux Olympiques.

Depuis 1900, date à laquelle 22 femmes participaient pour la première fois aux Jeux Olympiques à Paris, le CIO n’a cessé de progresser et d’avancer vers un meilleur équilibre entre les sexes pendant les Jeux.

Une femme dans chaque équipe à Tokyo

Dans la continuité des décisions prises par le CIO pour garantir un meilleur équilibre entre les sexes au niveau du programme des épreuves aux Jeux Olympiques et aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), un nouveau record de 48,8 % de femmes parmi les athlètes participants est attendu à Tokyo 2020. Grâce aux récents principes adoptés par le CIO, d’autres acteurs peuvent à présent participer à cette quête de la parité. En effet, pour la première fois dans l’histoire des Jeux, les 206 CNO devront être représentés par au moins un homme et une femme.

Le processus appliqué sera similaire à celui des JOJ : après la date limite d’inscription aux épreuves de Tokyo 2020 en juin, le CIO travaillera au cas par cas, conjointement avec les CNO et les Fédérations internationales, en vue d’allouer des places supplémentaires hors quota pour les sports individuels (principalement en athlétisme et en natation).

Deux porte-drapeaux

En outre, la commission exécutive du CIO a approuvé une modification des directives protocolaires du CIO pour permettre à deux athlètes, un homme et une femme, de chaque CNO de porter ensemble le drapeau de leur délégation lors du défilé des athlètes de la cérémonie d’ouverture. Les CNO resteront responsables de la nomination des deux porte-drapeaux homme et femme et seront vivement encouragés à faire usage de cette possibilité.

Ce principe renforce considérablement l’engagement du CIO pour l’égalité des sexes et impose à chaque CNO participant d’œuvrer également en ce sens. De plus, il offre davantage de perspectives aux athlètes femmes et leur permet de profiter de l’un des moments les plus emblématiques des Jeux.

Pour toute question à propos de ces nouvelles mesures, veuillez contacter votre CNO.