Les représentants des athlètes discutent de sujets fondamentaux

Kirsty Coventry, présidente de la commission des athlètes du CIO, fait le point sur plusieurs grands thèmes abordés lors d’une conférence téléphonique avec le réseau mondial des représentants des athlètes.

Chers athlètes,

Le 30 septembre, nous nous sommes entretenus par téléphone avec le réseau mondial des commissions des athlètes. Au cours de cette conférence, plus de 60 représentants des athlètes et parties prenantes du Mouvement olympique (y compris des Fédérations Internationales de sports (FI), des Comités Nationaux Olympiques, des associations continentales, l’AMA et le Comité International Paralympique) ont discuté de plusieurs sujets importants pour notre communauté. Il est capital de continuer d’avoir ce genre de conversations afin de rester informés des grands thèmes de discussion et recueillir des commentaires sur les différents points abordés.

À cette occasion, Olivier Niggli, directeur général de l’AMA, et Jonathan Taylor, président du Comité de révision de la conformité (CRC), se sont joints à nous, tout comme Kit McConnell, directeur des sports du CIO, pour que nous discutions de questions allant de la lutte contre le dopage aux manifestations d’athlètes, en passant par le tout nouveau groupe de travail sur la boxe olympique et le prochain IF Forum 2019.

La lutte contre le dopage

Comme vous l’aurez probablement lu, l’AMA a eu accès au laboratoire de Moscou en janvier 2019, où elle a extrait les données analytiques d’athlètes. Depuis, l’AMA s’emploie à authentifier ces données et à les vérifier à l’aide d’informations obtenues précédemment.

Deux processus sont actuellement en place : le premier vise à rassembler les données, à comparer différentes sources et à les transmettre aux FI afin qu’elles puissent traiter les dossiers (des ensembles de preuves concernant 47 cas ont été envoyés par l’AMA aux FI à ce jour). Le second processus concerne l’authentification des données : il s’agit d’un travail complexe entamé en janvier 2019, qui implique des spécialistes en criminalistique numérique de l’Université de Lausanne.

Entre-temps, une comparaison entre la base de données 2019 du Système de gestion de l’information des laboratoires (SGIL) et une copie fournie par un informateur en 2015 a révélé un certain nombre d’incohérences inexpliquées. L’AMA a ouvert une procédure de non-conformité contre l’Agence antidopage russe (RUSADA) le 17 septembre et lui a donné trois semaines, ainsi qu’au Ministère russe des Sports, pour expliquer ces incohérences et répondre à un certain nombre de questions techniques.

Dès réception de la réponse des autorités russes, les experts de l’AMA se réuniront à nouveau et clarifieront la situation dans son ensemble ou demanderont un délai supplémentaire pour mener des investigations complémentaires. Ils feront ensuite leur rapport au Comité indépendant de révision de la conformité, qui examinera la question et décidera s’il y a lieu ou non de soumettre une recommandation formelle de non-conformité de la RUSADA au Comité exécutif de l’AMA. Les 47 cas mentionnés ci-dessus sont exempts d’incohérences et peuvent donc être traités sans délai. Le sujet pourra être abordé lors de la réunion du Comité exécutif de l’AMA (le 4 novembre) si la situation est précisée d’ici là. 

Au cours de la discussion, un point a été fait sur la Conférence mondiale de l’AMA qui se tiendra à Katowice, en Pologne, du 5 au 7 novembre 2019. Cette conférence portera principalement sur l’adoption de la version revue et corrigée du Code mondial antidopage et des Standards internationaux. Les représentants des athlètes sont invités à s’y inscrire. 

Manifestations d’athlètes

Comme vous l’aurez constaté, nous avons assisté récemment à un certain nombre de manifestations d’athlètes. La commission des athlètes du CIO soutient pleinement la liberté d’expression, qu’elle revendique dans la Déclaration sur les droits et responsabilités des athlètes. En parallèle, notre commission adhère à la Charte olympique, qui stipule : « Aucune forme de manifestation ou de propagande politique, religieuse ou raciale n’est autorisée sur les sites ou autres lieux olympiques quels qu’ils soient.” C’est un principe fondamental selon lequel le sport doit rester neutre et dissocié de toute ingérence politique, religieuse ou autre.

Nous pensons que les Jeux Olympiques doivent rester axés sur le respect de vos camarades athlètes, du sport, de l’unité et de l’harmonie qui les caractérisent, au risque d’anéantir la dignité de la compétition ou de la cérémonie et de vous détacher de l’attention que vous devriez porter à vos exploits sportifs. 

La commission des athlètes du CIO rédige actuellement des directives destinées aux athlètes qui participent aux Jeux Olympiques. Elles leur indiqueront les lieux où l’échange de points de vue est approprié ou non. Nous serions ravis de connaître l’avis de la communauté mondiale des athlètes sur ce sujet. N’hésitez pas à nous contacter (athlete365@olympic.org).

L’essor de la boxe olympique

Depuis sa création le 26 juin, le groupe de travail sur la boxe olympique s’attache à communiquer avec tous les boxeurs au sujet des prochaines épreuves de qualification pour Tokyo 2020, et collabore avec la communauté de la boxe à trois niveaux :

  • Notre site dédié sur Athlete365, qui sera disponible dans cinq langues et servira de plateforme d’information pour les boxeurs et leur entourage ;
  • Des ateliers organisés dans le cadre des Jeux panaméricains et des Jeux africains pour recueillir des retours ;
  • Un programme des ambassadeurs incluant un groupe de 10 boxeurs composé d’un athlète masculin et d’une athlète féminine de chaque continent, qui transmettront les messages aux communautés de la boxe et feront part de leurs retours au CIO. La composition sera annoncée le 30 octobre.

Faites-nous part de votre opinion lors de l’IF Forum 2019

Pendant la discussion, j’ai également fait le point sur un certain nombre de préconisations du Forum international des athlètes 2019. Compte tenu du succès de cet événement, le concept de « sport axé sur l’athlète” a été dévoilé comme thème du prochain IF Forum 2019 qui se tiendra à Lausanne du 28 au 30 octobre. Les objectifs de ce forum sont :

  1. Comprendre le rôle des FI dans le soutien aux athlètes 
  2. Découvrir comment les FI peuvent tirer parti du concept de sport axé sur l’athlète 

La commission des athlètes du CIO sera représentée au Forum par la vice-présidente Danka Bartekova, l’une des principales intervenantes. Des places seront également disponibles pour les représentants des athlètes des FI. Si vous souhaitez participer, veuillez contacter votre FI. Elle est en mesure d’y inscrire un athlète, et le coût d’inscription des 30 premiers athlètes est couvert par le CIO.

Si vous avez d’autres questions sur ces sujets ou d’autres, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse athlete365@olympic.org, ou téléchargez notre nouvelle application réseau Athlete365 et configurez votre groupe « commission des athlètes » pour discuter et collaborer.

Dans l’esprit olympique, 

Kristy Coventry Signature

Kirsty Coventry