Utilisez les compétences que vous avez acquises

Rachael Lynch a barré le chemin de ses filets aux meilleures hockeyeuses du monde depuis son entrée dans l’équipe australienne en 2006. Aujourd’hui, la vétérane aux 204 sélections espère aider la prochaine génération à en faire de même. Rachael a créé STOMP Goalkeeping en 2018, une formation en ligne destinée aux gardiens de but de hockey en herbe en Australie et ailleurs, tout en se dotant d’une nouvelle entreprise sur laquelle elle pourra se concentrer lorsque sa propre carrière aura pris fin.

  • Rachael Lynch est gardienne de but de l’équipe australienne de hockey depuis 2006
  • Alors que la fin de sa carrière approche, elle a développé un programme de formation en ligne pour les jeunes gardiens de but. Son objectif est double : soutenir la prochaine génération et bénéficier d’une nouvelle source de revenus
  • Découvrez son parcours et comment vous pourriez exploiter au mieux vos compétences avec Athlete365 Business Accelerator

Je suis gardienne de but de l’équipe australienne depuis environ 13 ans, et j’ai fait un peu de formation en cours de route. J’ai toujours pensé que les jeunes gardiens de but avaient un réel besoin de soutien et de formation, car il s’agit d’un poste très spécialisé. Rares sont les gens qui ont des compétences et de l’expertise dans ce domaine. Cela signifie que la majorité des jeunes ne bénéficient d’aucune formation spécialisée durant leur carrière.

Étant basée en Australie-Occidentale avec l’équipe nationale, je n’ai pas beaucoup de temps pour faire de la formation en face à face, mais la technologie actuelle m’a permis de créer une entreprise en ligne, qui propose une plateforme à destination des enfants – ou des gardiens de tout âge – depuis laquelle ils peuvent regarder mes vidéos et s’en inspirer. C’est très satisfaisant d’entendre des enfants qui ont fait les exercices dire qu’ils ont mis en pratique leurs nouvelles compétences lors d’un match. Ils apprennent de nouvelles choses, et c’est formidable d’avoir ces retours positifs.

D’un point de vue entrepreneurial, cela a aussi été une véritable courbe d’apprentissage pour moi. Voici quelques-unes des leçons que j’ai apprises tout au long de mon parcours…

Contrôle à distance

L’une des raisons pour lesquelles j’ai créé le programme en ligne STOMP était de pouvoir le gérer à distance. J’aimerais beaucoup passer du temps à former tous les enfants en direct, mais j’ai essayé de le faire sur une plateforme qui me permette de les former, que je sois en Europe pour un tournoi ou ici à Perth à l’entraînement. Où que je sois dans le monde, je peux toujours diriger l’entreprise. J’arrive aussi à la fin de ma carrière et je dois penser à ma reconversion. Avec STOMP en ligne, je peux encore potentiellement continuer cette activité si je suis enceinte ou même si j’ai des enfants.

Soutien collectif

Je n’aurais pas pu m’embarquer dans cette aventure sans le soutien de mon frère. Il a beaucoup d’expérience en matière de petites entreprises et il est lui-même entrepreneur. C’était beaucoup moins effrayant que de me lancer toute seule. Il s’est occupé du volet technique et il me restait seulement à apprendre à gérer une entreprise au quotidien et la façon dont elle fonctionne. Il m’a formée sur des domaines comme la tenue de registres. C’est un professeur rigoureux, mais il essaie aussi de me responsabiliser pour que je puisse me débrouiller seule. C’est formidable de pouvoir compter sur lui et de faire son apprentissage avec lui. Il m’a aidée dans énormément de domaines de l’entreprise et m’a formée pour que je ne commette pas les mêmes erreurs que lui à ses débuts. Je pense que cela a largement contribué au succès de l’entreprise.

Travailler avec ses réseaux

Je sais bien que le réseautage n’est pas à la portée de tout le monde, mais j’adore ce genre d’activité. Quand j’entre dans une pièce remplie de gens que je ne connais pas, j’adore discuter avec eux et apprendre des choses. Je pense que tous les athlètes ont besoin de profiter au maximum de ces opportunités, car on ne sait jamais où elles peuvent mener, ou si ces contacts peuvent vous aider dans le futur. Je me suis appuyée sur les gens de mon réseau pour m’aider à filmer et à faire de la publicité, et j’espère pouvoir leur retourner l’ascenseur, en leur offrant des billets pour un match ou quelque chose dans ce genre. J’essaie de tirer le meilleur parti de e genre leur offrant des bullets opiyurouiller connernéesces relations, car beaucoup de gens sont plus compétents que moi dans des tas de domaines différents. Faire appel à eux est donc logique et cela peut rendre l’entreprise plus forte.

Apprenez progressivement

Les athlètes doivent s’immerger dans de nouvelles choses, profiter de l’occasion pour explorer ce qu’ils aiment et ensuite trouver un moyen d’utiliser les compétences qu’ils ont acquises comme athlètes pour se construire une carrière, le cas échéant. Je n’ai pas obtenu de diplôme de commerce, mais j’ai appris beaucoup de choses sur le tas avec les gens qui m’entouraient. J’ai fait la synthèse de tout cela pour diriger ma propre entreprise.

Monétisez vos compétences

Tout le monde ne peut pas devenir entraîneur. Ce n’est pas parce que vous pratiquez un sport et que vous y excellez que vous souhaitez passer de l’autre côté de la barrière. Mais si vous êtes passionné par votre sport, il y aura toujours un moyen de renvoyer l’ascenseur tout en monétisant vos compétences. Vous êtes un expert dans votre domaine, alors pourquoi n’essaieriez-vous pas d’aider les jeunes prometteurs qui aspirent à réaliser les mêmes rêves que vous?

L’histoire de Rachael vous inspire et vous êtes à la recherche d’un lieu pour démarrer votre propre aventure entrepreneuriale ? Il n’est jamais trop tôt pour commencer à penser à une carrière post-sportive. Athlete365 Business Accelerator vous aidera à élaborer votre propre plan de développement, de l’idée à sa concrétisation, en commençant par un cours en ligne progressif et gratuit.