Accueil > L'Olympisme en action > Le relais de la flamme olympique > Origines, Valeurs et Cérémonies

Origines, Valeurs et Cérémonies Origines et Valeurs

   

Origines

   

Cérémonies

ORIGINES ET VALEURS


Les Grecs de l’antiquité considéraient le feu comme un élément d’origine divine et avaient pour habitude de faire brûler un feu en permanence devant les principaux temples.

C’était le cas dans le sanctuaire d’Olympie où se déroulaient les Jeux Olympiques de l’antiquité. Afin d’en garantir la pureté, la flamme était allumée à l’aide des rayons du soleil captés au centre d’un récipient appelé skaphia, l’ancëtre du miroir parabolique utilisé de nos jours. Une flamme brûlait en permanence sur l’autel de la déesse Hestia, et des feux étaient également allumés sur les autels de Zeus et d’Hera, devant le temple de laquelle se déroule aujourd’hui la cérémonie d’allumage de la flamme olympique.

Dans le cadre des Jeux modernes, la flamme olympique est l’expression des valeurs positives que l’ëtre humain a toujours associées au feu. La pureté de la flamme est garantie par son mode d’allumage particulier par les rayons du soleil. Le choix d’Olympie comme point de départ souligne le lien entre les Jeux de la Grève antique et les Jeux modernes et met en évidence le rapport étroit entre ces deux événements.

 
   

Relais de la flamme olympique – Les faits

Lillehammer 1994
Tout sur Lillehammer 1994 Portée par un sauteur à ski en plein saut, la flamme olympique fait une entrée fracassante à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de 1994.