Accueil > Actualités > Vancouver 2010 > Vancouver célèbre le premier anniversaire des Jeux

Vancouver 2010

Options

Vancouver célèbre le premier anniversaire des Jeux

Vancouver celebrates one year on

11/02/2011

12 février 2010 - 12 février 2011 : un an s'est écoulé depuis la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver. La cérémonie, qui a été dédiée à la mémoire du jeune lugeur géorgien Nodar Kumaritashvili décédé tragiquement lors de l'entraînement au matin du 12 février, a mis à l'honneur une ville et un pays prêts à accueillir le monde ainsi que les meilleurs athlètes pendant 16 jours de compétitions sportives de haut niveau et de célébrations dignes de rester dans les annales de l'histoire du Canada. Ce week-end, des événements seront organisés à travers tout le pays pour commémorer le début de ces Jeux il y a un an, notamment un petit-déjeuner spécial organisé pour les fameuses "vestes bleues", à savoir les volontaires de Vancouver 2010. 

Exploits sportifs

Avec un record de 82 Comités Nationaux Olympiques (CNO) qui ont pris part aux Jeux de Vancouver, les 16 jours de compétitions sportives qui ont suivi la cérémonie d'ouverture allaient être intenses et susciter l'intérêt du monde entier. Aussi, c'est sans surprise que 26 CNO différents ont décroché des médailles et que cette édition des Jeux a battu tous les records d'audience. Pour les natifs du pays, le plus grand exploit restera sans l'ombre d'un doute le record de l'équipe canadienne avec 14 médailles d'or, et notamment la première médaille du Canada sur son territoire et en hockey sur glace. Ce tour de force est en partie le fait du programme baptisé "à nous le podium", lequel a financé les athlètes canadiens pour qu'ils remportent des victoires. Fort du succès obtenu l'année passée, ce programme se poursuit et se développe aujourd'hui.

Protéger l'environnement

Les Jeux de 2010 à Vancouver ont représenté beaucoup plus que de belles performances sportives. En effet, ils ont également permis de laisser un héritage durable à la ville, à la région et au pays. La durabilité environnementale était un élément clé de la stratégie du comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver (COVAN), avec un ambitieux programme de gestion des émissions de carbone, des sites sportifs tous construits conformément aux normes écologiques de construction du Canada, une nouvelle infrastructure de transports publics créée pour que les habitants ne prennent plus leurs voitures et privilégient les transports en commun pendant les Jeux, système qui porte encore ses fruits à l'heure actuelle. Les Jeux de 2010 à Vancouver, avec des sites qui ont décroché des prix et favorisé des changements durables dans les habitudes de la population, ont sans aucun doute permis d'établir de nouvelles normes mondiales en termes de durabilité environnementale pour la tenue d'une manifestation sportive.  

Une vie meilleure

Cette édition des Jeux a également été une source d'inspiration non seulement pour ceux qui les suivaient sur leur poste de télévision, mais aussi pour ceux présents dans le stade. Le COVAN a travaillé de concert avec ses partenaires afin de veiller à ce que les secteurs défavorisés de la société puissent également profiter des Jeux, avec des initiatives telles que l'Atelier de fabrication qui offrait une formation et une expérience de travail aux jeunes défavorisés, aux populations autochtones, aux mères célibataires et aux immigrés. Un autre programme a permis à des fleuristes philanthropes, June Strandberg et Margitta Schulz, d'accueillir un groupe de 23 femmes qui ont confectionné les 1 750 bouquets remis lors des cérémonies de victoire aux Jeux. Bon nombre de ces femmes avaient souffert de violences dans leur vie, ou étaient mères célibataires, ou encore ex-alcooliques ou toxicomanes. Aujourd'hui, ces stagiaires ont acquis de solides compétences, une plus grande confiance en elles et la possibilité d'obtenir un travail grâce à cette expérience vécue pendant les Jeux. Mais l'héritage social de ces Jeux a été bien au-delà d'une simple formation. En effet, l'hébergement temporaire du village olympique de Whistler a été envoyé à six communautés de Colombie-Britannique afin d'offrir 156 logements permanents abordables à des résidents âgés, sans domicile fixe ou à faibles revenus.  

Des investissements pour aujourd'hui et pour demain

En tant que catalyseur de développement, les Jeux ont également joué un rôle dans l'économie canadienne avec des sites qui seront utilisés par les communautés locales et les athlètes d'élite dans les années à venir et une nouvelle notoriété qui a permis un afflux d'investissements dans la région. Le programme d’affaires de 2010 de Metro Vancouver Commerce (MVC), par exemple, a généré CDN $ 306 millions en impacts économiques en moins d'un an, montant bien supérieur aux CDN $ 50 millions escomptés pour février 2012. Cette initiative a également permis la création de 2 500 emplois dans la partie continentale de la Colombie-Britannique. Grâce aux Jeux, le Canada est également devenu la première marque selon le classement de l’indice Country Brand Index (CBI) décerné par FutureBrand et a vu le nombre de ses visiteurs  augmenter de 10 %. Si l'on tient compte de ces quelques points, il ne fait vraiment aucun doute que les Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver ont été un grand succès aussi bien sur l'aire de compétition qu'en dehors.

VANCOUVER 2010

Vancouver et Whistler ont accueilli les XXIes Jeux Olympiques d'hiver du 12 au 28 février 2010 et les Jeux Paralympiques d'hiver du 12 au 21 mars 2010. Les sept sports olympiques d'hiver présents à Vancouver ont été les suivants : la luge, le ski, le patinage, le hockey sur glace, le biathlon, le bobsleigh et le curling.

À LA UNE