Accueil > Actualités > future-games-news-vancouver-2010 > Vancouver 2010 fait sa dernière présentation à la Session du CIO

Vancouver 2010 News

Options

Vancouver 2010 fait sa dernière présentation à la Session du CIO

Vancouver 2010 makes final presentation to the IOC Session
©IOC/Richard Juilliart

07/07/2011

Cela fait près de 500 jours que la flamme olympique s'est éteinte à Vancouver, mettant ainsi fin à une vingt et unième édition inoubliable des Jeux Olympiques d'hiver. Aujourd'hui à Durban, le directeur général du comité d'organisation de Vancouver, John Furlong, et le président de la commission de coordination du CIO, René Fasel, ont clos l'ultime chapitre des Jeux en effectuant leurs dernières présentations à la 123e Session du CIO.

Un héritage durable

Les Jeux de Vancouver ont remporté un succès phénoménal sur tous les plans. Ainsi que l'a déclaré John Furlong à la Session, le comité d'organisation a cherché à toucher l'âme de la nation et à inspirer le monde en permettant à chacun de vivre une expérience olympique et paralympique extraordinaire, à l'héritage durable. Mission accomplie : les Jeux ont uni le Canada d'un océan à l'autre, sensibilisé davantage la planète aux communautés autochtones, encouragé le respect de ces dernières et laissé un héritage considérable sur les plan sportif, social, humain et structurel.

À noter en particulier le regain d'intérêt pour le volontariat grâce aux 50 000 "vestes bleues" qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour que ces Jeux soient vécus comme une expérience hors du commun par toutes les personnes concernées.

L'infrastructure de Vancouver a elle aussi grandement profité de l'organisation des Jeux. De la ligne de métro Canada Line à la route Sea to Sky, du Centre des congrès aux rénovations de l'aéroport, la région continue de bénéficier des travaux  entrepris pour l'accueil des Jeux.

Quant au programme "À nous le podium", il a remporté un franc succès, comme en témoignent les 14 médailles d'or obtenues par un seul et unique pays – le Canada – au cours d'une même édition des Jeux d'hiver, fait sans précédent dans l'histoire olympique. Cet exploit a non seulement été une source d'inspiration pour toute une nouvelle génération d'athlètes, mais il a également permis d'augmenter les fonds alloués au sport dans le pays.

Avec zéro déchet et un bilan carbone neutre, Vancouver 2010 a établi de nouvelles normes en termes de durabilité environnementale. Enfin, l'organisme Legacies Now (rebaptisé LIFT) est à l'origine d'un héritage important sur le plan social, avec la création de logements à prix abordable et le développement des organisations à but non lucratif.

Un formidable effet catalyseur

"Rarement au cours de mes années au sein du Mouvement olympique avais-je vu une telle passion, une telle énergie, une telle volonté de s’unir autour d’un projet aussi fédérateur que les Jeux. Les Canadiens se sont mobilisés pour accueillir le monde et montrer ce que le Canada avait de meilleur. Je suis sincèrement persuadé que cette fierté et cette confiance renouvelée des Canadiens en eux-mêmes constituent sans doute l'un des plus beaux héritages que les Jeux laissent à Vancouver, à la Colombie-Britannique et à l’ensemble du Canada", a confié René Fasel. "Les Jeux Olympiques ont une nouvelle fois montré leur formidable effet catalyseur et leur capacité à produire des changements durables lorsqu’ils s’appuient sur une vision claire et partagée par tous les partenaires associés à leur organisation."

À LA UNE