Accueil > Actualités > Seoul 1988 Actualités > Valery Artemov

Seoul 1988

Options

Valery Artemov

Valery Artemov

19/09/1988

Bien que les Jeux Olympiques soient la vitrine où s’exposent les plus grandes vedettes du sport, ils n’en sont pas moins aussi le lieu où des hommes tranquilles surgissent à l’avant-scène.

Au terme du concours général de gymnastique à Séoul, toute l’attention convergea vers le prodige russe Dimitri Bilozerchev. Et la question était de savoir s’il allait rencontrer son destin et décrocher la couronne de meilleur gymnaste du monde.

Champion du monde à 16 ans, Dimitri Bilozerchev, avait tendance à s’attirer une mauvaise presse. En 1985, il s’était abimé la jambe dans un accident de la route avec la voiture de son père, après un excès de champagne. Devant le nombre des fractures, les chirurgiens envisagèrent l’amputation, mais il se remit à temps pour décrocher le titre mondial de 1987 et l’or à Séoul semblait le succès annoncé à suivre.

C’était compter sans son coéquipier Valery Artemov. Tandis que Bilozerchev faisait la une de journaux, Valery Artemov, sans bruit, avançait ses pions. Après avoir remporté toutes les compétitions auxquelles il se présenta en 1988, il s’en vint aux Jeux à Séoul avec une tranquille assurance.

Né à Vladimir (Russie), Valery Artemov ne débuta la gymnastique qu’à huit ans après un stage de recrutement à son école. Avec le désir ardent d’aller sur les traces de Nikolai Andrianov son héros d’enfance, il fit rapidement preuve de talents qu’un intense programme d’entraînement permit d’épanouir.

À Séoul, sa détermination paya de retour. Il obtint les meilleurs résultats à la barre fixe, aux barres parallèles et aux exercices au sol, dans une fabuleuse démonstration d’absolue compétence.
Valery Liukin, son coéquipier, termina en deuxième position tandis que Dimitri Bilozerchev commit une erreur fatale à l’ouverture de la barre fixe, ce qui le laissa loin derrière pour faire mieux que troisième.

À la barre fixe et aux barres parallèles, Artemov repoussa l’infortuné Liukin à la deuxième place avant que les trois Russes joignent leurs forces pour une victoire sans appel dans le concours général par équipe. Pour faire bonne mesure, c’est Valery Artemov qui contribua au plus grand nombre de points.

Valery Artemov s’est installé aux États-Unis où il gère désormais une salle de gym avec succès, entraînant les champions de demain.

À LA UNE